Commentaire de Marché

Quelques idées de trading recommandées par Goldman Sachs pour 2010

Goldman Sachs a publié mercredi dernier 8 nouvelles idées de trading susceptibles de générer des forts rendements au cours de l’année prochaine. Ci-dessous, le détail de quelques stratégies retenues.

PLUS DE DETAILS EN SUIVANT :

 Une des idées de trading consiste à vendre le forward starting variance swap Dec2010/Dec2011 sur le S&P 500 en ayant un objectif de 21 par rapport au niveau actuel de 28,20. 

Selon Goldman Sachs, sur les niveaux actuels, les variance forward suggèrent que l’année 2010 serait aussi volatile que l’année 2009, alors que celle-ci a été la huitième année la plus volatile de l’histoire. Dans le même temps, les modèles de Goldman Sachs qui relient les analyses macroéconomiques à la volatilité des marchés actions, suggèrent que même en cas de lent redressement de l’économie, les volatilités devraient continuer à baisser. Alors que les volatilités à court terme demeurent relativement peu élevées, le skew positif de la structure par terme de la volatilité maintient des variance forward bien au dessus des niveaux sous lesquels elles devraient évoluer. 

Une seconde idée de trading consiste à jouer le spread de crédit entre l’Espagne et l’Irlande. Goldman Sachs préconise de « shorter » la protection de crédit sur l’Irlande et d’acheter de la protection de crédit sur l’Espagne via les CDS 5 ans. Le spread cible est de 20 bps contre un écart actuel de 70.20 bps sur les CDS 5 ans.

Après une décennie de forte croissance, l’Espagne et l’Irlande ont été frappées par la même bulle immobilière. Goldman Sachs estime que grâce à une plus grande flexibilité de son marché de travail, l’Irlande est mieux armée que l’Espagne pour sortir plus rapidement de cette passe difficile. Selon la recherche de la banque américaine, les irlandais ont également montré plus de détermination que les espagnols à réduire leurs dépenses structurelles et la solution de « bad bank » choisie par l’Irlande pour nettoyer le bilan de ses banques parait plus rapide et plus efficace que l’approche choisie par l’Espagne. 

Goldman Sachs recommande également un positionnement à la hausse sur les actions russes (RDXUSD) avec un objectif de 2,050 contre un niveau actuel de 1,645.9 ! La banque de Wall Street anticipe un redressement sensible du PIB russe qui pourrait passer de -9,5% en 2009 à +4,5% en 2010.

Par ailleurs, la forte exposition du marché russe au marché des commodities est susceptible de lui être très favorable avec un redressement des produits de cette classe d’actifs. D’autre part, les marchés russes ayant sous performé par rapport aux autres marchés émergents, la banque espère un phénomène de rattrapage et une hausse de 60% des revenus des sociétés russes. 

Parmi les idées de trading sur devises, Goldman Sachs suggère d’être « long » sur la paire PLN/JPY, avec un objectif de 37,5 par rapport au niveau actuel de 32,1. La banque justifie cette stratégie par la solidité de la croissance polonaise tirée par un Zloty clairement sous-évalué, par une forte hausse des exportations ainsi que par une reprise en Allemagne. A l’opposé, la banque estime que le Yen est surévalué et que le nouveau gouvernement japonais inquiet des conséquences négatives de cette surévaluation devrait intervenir. 

Paul Monthe NF dec09

EN COMPLEMENT INDISPENSABLE : Goldman Sachs redevient super bullish (cliquez sur le lien)

2 réponses »

Laisser un commentaire