Commentaire de Marché

Commentaire :Vers une surperformance des actions sur la décennie à venir

 Les actions auront été chahutées sur les années 2000, avec un repli de 24 % pour les actions américaines et de 34 % pour les actions européennes. Les marchés émergents sont l’exception qui confirme la règle avec un gain de 130 % sur la période.

PLUS DE DETAILS EN SUIVANT :

Par rapport aux autres classes d’actifs, les actions ont fait pâle figure, ayant sous-performé le monétaire et les obligations.

Cette décennie perdue pour les actions tient en partie aux valorisations élevées en début de période.

 Toute stratégie de « buy and hold » démarrant au 1er janvier 2000 était vouée à l’échec. Selon les  analystes, la prime de risque des actions américaines ne s’élevait alors qu’à 0,8 % au-dessus des rendements obligataires américains à 10 ans – la plus faible depuis septembre 1987.

 Le contraste est saisissant avec la prime actuelle, à 5,6 % au-dessus des rendements obligataires. Ceci pourrait traduire une surévaluation des obligations, mais suggère au moins que les actions devraient surperformer les obligations.

Et cela étant, même en prenant comme scenari macroéconomique  des perspectives pessimistes, les performances des actions seront mécaniquement et techniquement préservées par des rendements attrayants par rapport au monétaire et aux obligations.

Si l’on prend l’exemple de Europe :  les rendements du dividende sont de l’ordre de 3,5 % à 4 % plus une croissance réelle probable du dividende de 1 à 1,5 % par an, soit des rendements totaux réels de 4,5 -5 % par an sur des 10 prochaines années. Bien que peu élevé, ce taux reste favorable par rapport aux rendements réels actuels de 0,7 % à 1,6 % sur les marchés obligataires américain et européen…

2 réponses »

  1. Bonne année lupus I.

    Tous ces chiffres sont beaux.
    Mais pourquoi on ne tient pas compte du principal facteur de croissance ou de récession.
    Le pétrole en est le métronome qu’on le veuille ou non.

    En dessous de 80$ le baril croissance, au dessus crise.
    Même si on ne pouvait spéculer dessus, on sait que depuis 2007 a commencé l’horreur.
    En effet chaque mois qui passe depuis cette date la demande est plus forte que la production journalière et cela ne va pas en s’arrangeant avec la Chine qui se réveille !

    Pour le fan de jeux de simulation de société, jamais je n’ai réussi à gagner une partie si je manquais de production d’énergie et de matières premières, même mon clavier est en pétrole !

    Mais je hurle dans le désert…

    J'aime

    • Tous mes voeux NOP et la santé avant tout notre bien le plus précieux…
      Bon je ne vais pas t’étonner en disant que je ne partage pas ta vision maltusienne sur le pétrole…
      Pour faire court à 70 dollars on a un prix d’équilibre entre offre et demande avec opep comme régulateur…
      Tout ce qui est au dessus c’est de la spéculation sachant qu’à partir de 80 dollars sables bitumineux canadiens, forages en haute mer et ressources alternatives deviennent rentables
      Au dessus de 100 dollars la résilience de l’économie n’est plus au rendez vous et la bernanke trap se met en marche avec augmentation des taux courts….ce qui mécaniquement entraine montée du dollar et baisse des mp à titre de couverture….
      Au niveau de l’offre ne sont pas tenu compte des quantités importantes qui passent sur les marchés de gré à gré…Les chinois ne consomment pas actuellement ils stokent…
      et ainsi de suite….il n’y a donc pas à une question complexe une réponse simple
      et absolue , cela demande une analyse quotidienne….

      cordialement

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s