Agefi Suisse

La nervosité des banques européennes sur la liquidité s’accentue encore

La nervosité des banques européennes  sur la liquidité s’accentue encore

Selon BNP Paribas, la duration de la liquidité demandée par les banques auprès de la BCE, est passée de six mois, mi-2009, à deux mois actuellement…

PLUS/MOINS DE CREDIT CRUNCH EN SUIVANT :

Mercredi, les dépôts réalisés par les banques européennes auprès de la BCE ont atteint un record de 320,36 milliards d’euros, contre un précédent pic de 316,4 milliards enregistré la veille. Jamais les établissements bancaires n’auront autant utilisé la facilité de la BCE qui offre un piètre rendement de 0,25%.

Commentaire du Wolf : Tous les indicateurs virent au rouge… (cliquez sur le lien)

Les dépôts reflètent le niveau abondant de liquidité à très court terme dans le système bancaire. La faiblesse de l’Eonia corrobore cette analyse. Le taux au jour le jour a été publié mercredi à 0,30% contre un plancher de 0,299 % le 23 décembre 2009. «Les dépôts auprès de la BCE ne sont qu’un indicateur avancé du niveau absolu de la liquidité à très court terme, qui elle atteint des records. Mais ils donnent une très mauvaise image des conditions réelles de refinancement au sein du système interbancaire sur des échéances de 3 mois à 2 ans, remarque Patrick Jacq, stratégiste taux chez BNP Paribas.

Indicateur de Marché : Les banques n’arrivent pas encore à se faire à nouveau confiance (cliquez sur le lien)

Les opérations de refinancement de la BCE, qui s’élèvent à 846,9 milliards d’euros – montant qui comprend les rachats de 55,3 milliards d’obligations sécurisées – approche le record de 896,5 milliards atteint le 25 juin 2009, le jour de l’injection de 442 milliards d’euros de liquidités à 1 an. Lors de l’opération de refinancement à long terme (LTRO) à 6 mois de la BCE du 14 mai, les banques ont demandé 35,6 milliards d’euros, contre 17,8 milliards en avril. La semaine dernière, la demande de liquidité a été forte lors des opérations à moyen terme (MRO) qui sont passées de 106 à 117 milliards d’euros. D’après Barclays, cela indique «que les banques sont toujours nerveuses à court terme et souhaitent amasser de la liquidité».

D’ailleurs, Patrick Jacq s’inquiète de la réduction de la duration de la liquidité demandée par les banques, qui est passée de 6 mois, mi-2009, à 2 mois aujourd’hui. «Le raccourcissement de la liquidité n’a pas entraîné de tension des taux interbancaires. Mais en cas de nouveau stress de la part des banques européennes les plus fragiles (grecques, espagnoles….), les taux pourraient se tendre, avec comme effet le renchérissement du coût de la liquidité», indique-t-il.

Le système bancaire passera un test en juillet, une fois que les 442 milliards de liquidités à 1 an seront remboursés par les banques. Dans un scénario extrême, la BCE pourrait être poussée à revenir à des opérations de liquidités de maturité plus longue

Par Tân Le Quang – 04/06/2010 agefi

EN COMPLEMENT : Stabilisation des banques US, risques en Europe – Fitch

 Les notes des banques américaines sont susceptibles de rester stables, sans risque majeur de déclassement, sur les 12 mois qui viennent mais la crise de la dette en Europe est elle source de risques, a dit Fitch Ratings jeudi.

Fitch a revu sa perspective sur le secteur bancaire américain mercredi, passant de négative à stable, les résultats et les fonds propres des banques s’améliorant et les actifs douteux se stabilisant.

La perspective était négative depuis la fin 2007, lorsque la crise financière mondiale s’est amorcée. « En tant que secteur, la perspective est stable », dit l’analyste Christopher Wolfe. « Globalement, nous pensons que nos ratings resteront là où ils sont ».

La crise de la dette de la Grèce et d’autres pays européens semble contenue mais si des pays plus gros comme la France, l’Allemagne ou la Grande-Bretagne sont à leur tour affectés par une crise, il y a un risque de contamination pour les banques américaines, précise l’analyste, qui évoque aussi le risque d’un retournement du marché immobilier américain, tant résidentiel que commercial.

source reuters juin10

 
FAITES UN DON SOUTENEZ CE BLOG

 
Paiement sécurisé par PAYPAL  
  
 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s