Indicateur des Marchés

Marché obligataire : Forte hausse des taux irlandais et portugais

Marché obligataire : Forte hausse des taux irlandais et portugais 

 L’Irlande paie le prix de la révision à la baisse de son PIB et le Portugal la dégradation de sa note.

PLUS DE TAUX EN SUIVANT :

 Les rendements des pays fragiles de la zone euro, faisant face à d’importants déficits publics, ont fortement progressé hier, signe d’une défiance des investisseurs alors que ceux des pays «sûrs» étaient relativement stables. A 18h00 (16h00 GMT), les rendements sur l’emprunt irlandais à 10 ans ont progressé de 17 points de base par rapport à la clôture de la veille à 5,475% et les taux sur la dette à long terme portugaise ont augmenté de 6 points de base à 5,517%.

 L’Irlande paie le prix de la révision à la baisse de son produit intérieur brut qui doit reculer de 0,6% cette année, selon le FMI alors que ce pays est déjà confronté à d’importantes difficultés budgétaires.

 Le Portugal est pénalisé par la décision de Moody’s de dégrader sa note et celle de huit banques portugaises. L’agence de notation met ainsi explicitement en doute la capacité du pays à soutenir ses établissements financiers.

Dans le sillage, les autres pays de la zone périphériques voyaient leur taux remonter. Ainsi les rendements grecs qui avaient fléchi légèrement la veille après une émission obligataire bien accueillie, reprenaient le chemin de la hausse pour s’inscrire à 10,245%, soit +5 points de base. L’Italie qui a pourtant réussi une émission obligataire de 6,76 milliards d’euros, a aussi enregistré une remontée de ses taux à 4,109%, +6 points de base.

Du côté des pays «sûrs» le rendement sur le Bund allemand à 10 ans, emprunt de référence sur le marché européen, progressait très légèrement à 2,654% contre 2,644% ainsi que celui sur l’OAT française qui est passé à 2,987% contre 2,956% la veille. Même mouvement de légère hausse sur le rendement du Gilt britannique qui s’est inscrit à 3,390% contre 3,370%.

La séance a été également marquée par un regain de tension sur le marché interbancaire comme en témoigne la remontée de l’Euribor à 0,84% contre 0,835% la veille, atteignant ainsi son plus haut niveau depuis 10 mois, selon l’agence financière Dow Jones. Le Libor à trois mois exprimé en dollars est resté quasi-stable, à 0,525%._

CDS : les plus grosses progresssions sur la dette souveraine

Sovereign Wideners
Entity Name 5 Yr Mid Change (%) Change (bps) CPD (%)
Spain 220.51 +6.10 +12.68 17.48
Ireland 242.62 +6.06 +13.86 19.01
Italy 179.05 +4.64 +7.94 14.57
Finland 30.98 +3.98 +1.19 2.73
United Kingdom of Great Britain and Northern Ireland 71.26 +3.75 +2.57 6.17
United States of America 37.98 +3.26 +1.20 3.30
United Mexican States 124.56 +3.25 +3.92 8.51
Peru 119.65 +2.80 +3.26 8.20

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s