Chinamerica

Partout et encore l’inflation d’un bout à l’autre du globe

Partout et encore l’inflation d’un bout à l’autre du globe

 

L’inflation américaine a encore accélérée en mars. Même chose dans la zone euro. Les dirigeants du monde s’inquiètent de l’inflation…mais visiblement pas assez encore à moins bien sur qu’il ne s’agisse de leur part d’une action préméditée….et ceci comme dirait l’autre méme si l’inflation ne se décrète pas…et de rajouter que l’on peut fortement y contribuer…

PLUS DINFLATION EN SUIVANT :

Aux Etats-Unis

SOURCE GRAPHIQUES ET REMERCIEMENTS : LE BLOG GECODIA.FR  

Les prix à la consommation aux Etats-Unis ont maintenu leur forte progression en mars, sous l’effet du renchérissement de l’énergie et de l’alimentation. L’indice des prix à la consommation du ministère a progressé de 0,5% par rapport au mois précédent, en données corrigées des variations saisonnières, soit autant qu’en février, où l’inflation sur un mois avait atteint son niveau le plus élevé depuis septembre 2008.

« Les prix de l’essence et de l’alimentation ont continué de monter et ont contribué à eux seuls à près des trois quarts de la hausse » de l’indice en mars, écrit le ministère du travail US. Hors alimentation et énergie, l’inflation dite de base s’est établie à 0,1%, soit 0,1 point de moins qu’en février.

Les chiffres du ministère témoignent d’une forte accélération de la hausse des prix en glissement annuel pour le quatrième mois d’affilée. L’indice des prix à la consommation, dont la hausse n’était encore que de 1,1% en novembre, a progressé de 2,7% sur un an en mars. C’est sa plus forte hausse depuis décembre 2009.

L’inflation de base a atteint 1,2%, contre 1,1% en février. C’est son niveau le plus élevé depuis février 2010. La hausse des prix représente un tribut de plus en plus lourd sur le pouvoir d’achat des Américains, qui commence à se faire sentir sur la consommation, moteur de la croissance du pays.

En effet, selon d’autres chiffres publiés par le département du Travail, le salaire hebdomadaire moyen réel a encore reculé de 0,5% sur un mois en mars, comme en février. En glissement annuel, le salaire hebdomadaire réel moyen a reculé de 0,4% en mars, comme en février, ajoute le département du Travail.

… comme en Europe

SOURCE GRAPHIQUES ET REMERCIEMENTS : LE BLOG GECODIA.FR  

Même tendance dans la zone euro où l’inflation a accéléré plus que prévu en mars, à 2,7% sur un an après 2,4% en février, a indiqué vendredi l’office européen des statistiques Eurostat, dans une deuxième estimation. Dans une première estimation, publiée fin mars, Eurostat donnait un indice à 2,6% en mars.

L’inflation dépasse ainsi pour le quatrième mois consécutif le seuil de 2% surveillé par la Banque centrale européenne (BCE), chargée de veiller à la stabilité des prix. La BCE vise sur le moyen terme une inflation légèrement inférieure à 2%. La hausse des prix à la consommation avait été de 2,2% en décembre, dépassant le seuil de 2% pour la première fois depuis fin 2008, puis de 2,3% en janvier.

Pour juguler ces pressions inflationnistes naissantes, la BCE a relevé début avril son principal taux directeur à 1,25%, une hausse qui devrait être suivie par d’autres au cours de l’année, selon les économistes.

L’inflation, dopée notamment par la hausse des prix de l’énergie, est à son plus haut niveau dans la zone euro depuis octobre 2008, où elle avait atteint 3,2%. Elle avait ensuite été de 2,1% en novembre 2008, avant de revenir durablement sous la barre des 2% et même passer temporairement en territoire négatif courant 2009.

Comme les mois précédents, l’augmentation des prix à la consommation est due pour beaucoup à l’envolée des prix pétroliers. D’après Eurostat, les carburants pour le transport, les combustibles liquides, l’électricité et le gaz sont les composantes qui ont eu le plus fort effet à la hausse sur l’indice.

Dans l’ensemble des 27 pays de l’UE, l’inflation a atteint 3,1% en mars, après 2,9% en février.

  • Dans le détail, la Roumanie est le pays de l’UE qui a enregistré la plus forte inflation en mars (8%), suivie de l’Estonie (5,1%), la Bulgarie et la Hongrie (4,6% chacun). L’Irlande enregistre l’inflation plus faible (1,2%).
  • Les deux premières économies de la zone, l’Allemagne et la France, affichent respectivement des taux à 0,6% et 0,9%.

Sur un mois, les prix ont augmenté en février de 1,4% dans la zone euro et de 1,1% dans l’ensemble de l’UE.

ou en Chine

SOURCE GRAPHIQUES ET REMERCIEMENTS : LE BLOG GECODIA.FR  

Les chiffres publiés ce matin par la Chine ne disent pas autre chose. L’économie chinoise a continué de croître à un rythme annuel proche de 10% au premier trimestre, mais le gouvernement ne parvient toujours pas à endiguer une inflation qui s’est accélérée à 5,4% en mars et laisse augurer de nouvelles mesures de resserrement monétaire.

Le Produit intérieur brut (PIB) a augmenté de 9,7% sur un an entre janvier et mars, contre 9,8% au trimestre précédent, annoncé le Bureau national des statistiques (BNS).

« Nous pensons que c’était un très bon début d’année » pour la Chine qui a bénéficié d’une « croissance stable et forte », s’est réjoui le porte-parole du BNS, Sheng Laiyun. Mais il a ajouté que « maintenir l’indice des prix autour de 5% au premier trimestre n’a pas été une mince affaire » tandis que la hausse des prix a atteint le mois dernier son plus haut niveau depuis juillet 2008. L’objectif annuel est de 4%.

L’inflation s’accélère malgré les mesures de resserrement monétaire prises par le gouvernement, qui craint qu’elle ne débouche sur de l’agitation sociale.

Les prix alimentaires, qui affectent de manière disproportionnée les foyers modestes, ont bondi de 11%, et les loyers et charges de 6,5%, a précisé le BNS.

source afp avril11

D’autre part, « les prix des matières premières ont fortement augmenté à cause d’une abondance de liquidités sur les marchés mondiaux », a expliqué M. Sheng, déplorant un environnement « international et intérieur assez compliqué, instable et plein d’incertitudes ».

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s