Commentaire de Marché

Pourquoi la Fed doit surprendre (10 raisons) selon David Rosenberg

Pourquoi la Fed doit surprendre (10 raisons) selon David Rosenberg

 Ceux qui pensent que l’«Opération Twist» est tout ce qui sera annoncée ce jour risquent d’avoir une surprise. La Fed pourrait annoncer beaucoup plus, selon David Rosenberg, de la firme Gluskin Sheff. Ce stratège croit que c’est une des raisons qui expliquent pourquoi la Bourse commence à réagir.

Il présente mercredi 10 raisons pour justifier sa thèse:

1 Le 9 août dernier, Bernanke est allé plus loin que tout le monde le pensait en affirmant que les taux allaient demeurer au plancher jusqu’à l’été 2013.

2 Bernanke a démontré à plusieurs reprises qu’il était prêt à prendre des risques et à être très agressif.

3 Le Dow Jones a terminé la séance du 9 août en hausse de 430 points après avoir absorbé le communiqué de la Fed. Le Dow Jones a bondi 360 points après la rencontre de la Fed tenue à la mi-décembre en 2008 qui servait à annoncer QE1. En novembre dernier, le jour suivant la rencontre de la Fed où Bernanke a dit dans un éditorial publié dans le Washington Post qu’il était important de stimuler la Bourse, le Dow Jones a avancé de 220 points. Ce n’est peut-être que du court terme, mais dans une industrie où tous les points comptent, qui veut être «short» sachant tout ça?

4 Nous savons que la Fed a discuté de mesures additionnelles d’assouplissement non conventionnel le mois dernier et Bernanke a été clair à Jackson Hole à l’effet que cette discussion serait à l’ordre du jour de la rencontre de cette semaine.

5 La Fed aimerait être dans l’ombre pendant la campagne électorale américaine.

6 La Fed a abaissé ses prévisions pour le PIB au cours de ses trois dernières rencontres.

7 Les indices boursiers américains ont peu bougé depuis la dernière rencontre de la Fed et nous savons depuis l’éditorial dans le Washington Post que Bernanke veut voir la Bourse monter (spécifiquement le Russell 2000).

8 Il n’y a pas de mesures fiscales pour stimuler l’économie (le plan d’Obama pour l’emploi risque de mourir dans l’œuf). La Fed est la seule option en ville.

9 L’octroi du crédit s’est resserré depuis le printemps et ça mérite une réponse.

10 Bernanke a annoncé à Jackson Hole que la rencontre de cette semaine allait se dérouler sur deux jours (mardi et aujourd’hui) et non pas sur une seule journée. Il doit y avoir une raison pour étirer cette rencontre. Il faut que cette raison soit parce qu’il souhaite convaincre les dissidents. Les participants sont séquestrés pour une raison!

Rosenberg ajoute que Bernanke est un homme qui voit la Bourse comme étant un mécanisme de transmission de la politique de la Fed vers le reste de l’économie.

En 2003, il avait prononcé un discours dans lequel il soulignait que les décisions de la Fed faisaient bouger les indices.

«Si Bernanke veut faire monter la Bourse, il doit annoncer quelque chose qui n’est pas déjà escompté (le twist est escompté). S’il ne le fait, attendez-vous à une baisse des indices.»

SOURCE ET REMERCIEMENTS : LE BLOG DE RICHARD DUFOUR

http://blogues.cyberpresse.ca/lapresseaffaires/dufour/2011/09/21/pourquoi-la-fed-doit-surprendre-10-raisons/

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s