A Chaud!!!!!

Une info importante qui peut en cacher une autre : Plusieurs banques suisses ont fondé une communauté d’intérêts….

Une info importante qui peut en cacher une autre :  Plusieurs banques suisses ont fondé une communauté d’intérêts….

A PROPOS par BRUNO BERTEZ : Lisez ce papier, lisez entre les lignes; Il est important et pas seulement pour la Suisse .

 Il témoigne de la prise conscience qu’il y a banques et banques. Que toutes les banques n’ont pas les mêmes pratiques, ne servent pas les mêmes intérêts . Que la dichotomie que nous traçons depuis longtemps entre la grande banque anglosaxonnisée, la banque d’ arbitrage et de spéculation , n’a pas grand chose à voir avec la banque qui fait vrai métier de banquier à votre service.  

La banque d’épargne, d’investissement qui sert les citoyens et le secteur productif n’a pas les mêmes pratiques, objectifs.   Le traditionnal banking est socialement utile.. 

Une divergence se dessine, divergence positive.

////////////////////////////////////////////////////////////////

Les banques cantonales, le groupe coopératif Raiffeisen, la banque Migros et d’autres instituts régionaux ont fondé unecommunauté d’intérêts. Ces établissements, pour l’essentiel actifs en Suisse, veulent intensifier leur collaboration sur certains thèmes les touchant. 

La communauté d’intérêts a été fondée cet été, a indiqué dimanche à l’ats Franz Würth, le porte-parole de Raiffeisen, confirmant une information du journal « Der Sonntag ». Responsable des affaires politiques et sociales du groupe coopératif st-gallois, Hilmar Gernet, assure la coordination de l’organisme de coopération. 

Reste que ce regroupement ne dispose pas d’une structure avec un président à l’image d’une association. Et il n’est pas prévu de doter cette communauté d’intérêts de tels organes, a souligné M. Würth. Les banques étrangères actives en Suisse sont elles rassemblées dans leur propre association. 

Selon M. Würth, la communauté d’intérêts ne vise pas à concurrencer l’Association suisse des banquiers (ASB), organe faîtier de la branche en Suisse. Reste qu’avec les crises financière et de la dette, des tensions sont intervenues entre l’ASB et les banques actives principalement sur le marché local. 

L’ASB s’est ainsi vue reprocher de s’engager de manière trop marquée pour les grandes banques UBS et Credit Suisse, ainsi que pour les établissements dont les activités sont fortement orientées vers l’étranger. Dans le cadre des discussions portant sur le renforcement du cadre réglementaire, les instituts actifs en Suisse essentiellement, se sont prononcés en faveur de règles différentes que celles prévues pour ceux présents globalement.

2 réponses »

  1. Lisez ce papier, lisez entre les lignes; Il est important et pas seulement pour la Suisse .

    Il témoigne de la prise conscience qu’il y a banques et banques. Que toutes les banques n’ont pas les mêmes pratiques, ne servent pas les mêmes intérêts . Que la dichotomie que nous traçons depuis longtemps entre la grande banque anglosaxonnisée, la banque d’ arbitrage et de spéculation , n’a pas grand chose à voir avec la banque qui fait vrai métier de banquier à votre service.

    La banque d’épargne, d’investissement qui sert les citoyens et le secteur productif n’a pas les mêmes pratiques, objectifs. Le traditionnal banking est socialement utile..

    Une divergence se dessine, divergence positive.

    J'aime

  2. Espérons que cette initiative fasse des émules hors de Suisse et aboutisse à forcer les main des législateurs pour séparer banque d’investissement et de détail.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s