Au coeur de la création de richesse : l'Entreprise

Emploi, pouvoir d’achat et reprise en « peau de chagrin » aux Etats-Unis

Emploi, pouvoir d’achat et reprise en « peau de chagrin » aux Etats-Unis

Employment-RealSituation-060713

1 Le nombre de travailleurs à temps partiel aux États-Unis vient de toucher un nouveau plus haut historique , mais le nombre de travailleurs à temps plein est encore de près de 6 millions au-dessous de l’ancien record établi en 2007.
Employment-Full-Part-2009-060713
2 Dans l’Amérique d’aujourd’hui, seulement 47 pour cent des adultes ont un emploi à temps plein.

3 Même si l’économie américaine a créé près de 200.000 emplois en Juin, le nombre d’emplois à temps plein a  en fait diminué .

4 Il y a maintenant 2,7 millions de travailleurs temporaires aux États-Unis – un nouveau record historique

5 Un emploi sur dix aux États-Unis est maintenant rempli par un interimaire.

6 L’économie américaine a  encore perdu des emploismanifacturiers pendant quatre mois consécutifs .

7 Le taux de chômage officiel a été de 7,5 pour cent ou plus pendant 54 mois d’affilée .  C’est la plus periode longue avec un tel niveau de chomage de l’histoire américaine.

employment-duration-and-participation-060713

8 Selon un récent sondage, moins d’un quart des Américains ont assez d’argent dans leur compte d’épargne pour couvrir au moins six mois de dépenses, n’en ont pas assez pour aider à amortir le choc d’une perte d’emploi, une urgence médicale ou autre événement inattendu.  50% des personnes interrogées ont moins  de trois mois d’épargne devant eux et 27% n’ont pas  d’épargne du tout.

9 Un travailleur américain  sur quatre a un emploi payé 10 $ l’heure ou moins.

10 Des emplois bien rémunérés dans l’industrie continuent d’être délocalisés à l’étranger. Il y a moins d’Américains employés dans l’industrie  aujourd’hui qu’il n’y en avait en 1950, avec une population qui a  plus que doublé depuis lors.

Employment-population-growth-060713

11 Aujourd’hui, les Etats-Unis ont de fait un pourcentage plus élevé de travailleurs à bas salaires que n’importe quel autre grand pays industrialisé.

12 L’économie américaine continue de s’échanger des emplois bien rémunérés contre des emplois faiblement rémunérés. 60 pour cent des emplois perdus durant la dernière récession sont des emplois à temps partiel, mais 58 pour cent des emplois créés depuis lors, ont été des emplois à bas salaires.

13 En 1980, moins de 30% de tous les emplois aux États-Unis étaient des emplois à faible revenu. Aujourd’hui, plus de 40% de tous les emplois aux États-Unis sont des emplois à faible revenu.

14 Actuellement 53 pour cent de tous les travailleurs américains gagnent moins de 30.000 dollars par an.(soit 2500$/ mois)

15 Selon une étude qui a été publié par le Centre pour la recherche économique et politique, seulement 24,6 pour cent de tous les emplois aux États-Unis sont qualifiés de «bons emplois» ….

16 Le nombre d’Américains qui reçoivent une aide alimentaire subventionnée par le gouvernement fédéral a dépassé la barre des 101 millions (dont 47 millions affiliés directement au programme dit des « food stamps »), ce qui représente environ un tiers de la population américaine. –Cela signifie que le nombre d’Américains qui reçoivent une aide alimentaire a dépassé le nombre de travailleurs à temps plein du secteur privé aux États-Unis.Selon le Bureau of Labor Statistics (BLS), il y avait 97.180.000 travailleurs à temps plein du secteur privé en 2012.

  • Il y a 116 millions d’Américains ont un emploi à temps plein selon le BLS ( la      source ), qui comprend 21,9 millions de travailleurs de l’Etat ( la source ).

Jusqu’ici tout va bien. Maintenant, le revers de la médaille montrant combien d’Américains sont dépendants de l’USDA recouvrant les fameux programmes des services, Alimentation et nutrition et les prestations d’invalidité, à savoir au total ce que l’on peut considérer comme constituant  l’aide alimentaire sous toutes ses formes:

  • Il y a 47,5 millions d’Américains affiliés aux Foodstamps (Bons alimentaires).
  • Il y a 30,4 millions d’Américains   affiliés      au programme national d’aide pour les repas scolaires.
  • Il y a 13,2 millions d’Américains affiliés au Programme  d’aide pour les petits déjeuners à l’école.
  • Il y a 8,6 millions d’Américains affiliés au programme spécial nutrition – femmes/ nourrissons/ enfants
  • Il y a 3,4 millions d’Américains affiliés au Programme alimentaire Soins Adulte/ Enfant et au Programme de Don alimentaire.
  • Il y a 0,6 million d’Américains affiliés  au Programme de don  alimentaire supplémentaire spécial.
  • Il y a 0,1 million d’Américains affiliés au Programme de don de nourriture.
  • Il y a 8,6 millions d’Américains handicapés et qui à ce titre bénéficie de prestations.

Pour un total de 112,5 millions d’Américains de l’aide alimentaire (sources ici et ici).

Résultat Final : il y a 3,5 millions de plus d’Américains ayant  un emploi à temps plein qu’il n’y a d’ Américains qui dépendent du gouvernement pour leur pain quotidien: un tout petit delta de 3%…

Sources:  Qui perd gagne/ The economic collapse/ Zerohedge juillet2013

http://www.quiperdgagne.fr/pouvoir-dachat-et-emploi-aux-usa

http://theeconomiccollapseblog.com/archives/15-signs-that-the-quality-of-jobs-in-america-is-going-downhill-really-fast

http://www.zerohedge.com/news/2013-07-11/which-greater-full-time-jobs-or-americans-food-assistance-and-disability

2 réponses »

  1. si j’en crois hier BFM business , hier soir, les USA c’est brillamment reparti tout est au vert, faut acheter la bourse, le dollar et pour d’autres experts d’ou on achète ou on vend c’est au japon qu’il faut mettre ses billes .enfin savoir ou investir et voila avec votre article vous me cassez le moral.. -:))))

    y a autant ‘d’experts que d’intervenants mais bon ma nature pessimiste va encore reprendre le dessus.

    J'aime

    • Sans compter que comme le disait Sénèque …. il y a qq temps déjà (sic) :

      LE PIRE EST À VENIR !

      Alors ? Prêt à partir ? Au grand large ?

      Cargues la voile matelot. Ô Hisse !

      NON ? MAL DE MER ?

      BON, ALORS, ON CREUSE. PROFOND, PROFOND !
      Et PAS OUBLIER …. les provisions hein ? Bon !

      Pfiouuuuuuuuuuuu !!!

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s