Douce France

Humeur de Loup du Samedi 13 Juin 2015 : Dsk, plaidoyer pour que l’on retrouve la capacité d’indignation ! Par Bruno Bertez

Humeur de Loup du Samedi 13 Juin 2015 : Dsk, plaidoyer pour que l’on retrouve la capacité d’indignation ! Par Bruno Bertez

giphyPermalien de l'image intégréePermalien de l'image intégréePermalien de l'image intégréePermalien de l'image intégrée

DSK vient donc d’être relaxé dans l’affaire dite du Carlton. Je ne m’autorise pas à commenter la décision des tribunaux, pas plus que je ne m’autorise à critiquer la décision de l’arbitre qui, lors d’un match de football commet une erreur d’appréciation révélée par les caméras..

La Loi c’est sacré. Puisque c’est la Loi du plus fort..

Ce procès est singulier. Personne ne doute du fait que DSK couchait avec des « putes » et qu’il le savait. Personne ne doute du fait que l’on était dans la corruption et les pots de vin déguisés, le trafic d’influence par bidets et pots de chambre interposés. Tout le monde sait que DSK en profitait pour manquer de respect à ces prostituées et les humilier. C’était, il est vrai plus facile avec les prostituées, dans le besoin, qu’avec Anne Sinclair.

Personne ne doute de ses perversions, de ses violences et de ses vices. Même plus son ex-femme, laquelle a tenu, vent debout, à soutenir son mari… tant qu’il a eu une chance d’accéder à la fonction suprême.

Pour tout dire je me désintéresse de l’aspect judiciaire de l’affaire DSK car je considère que l’Affaire, est ailleurs.

Elle est dans la morale publique !

Elle est dans l’image que la France donne dans le monde !

Elle est dans la veulerie des médias !

Elle est dans la disparition même de ce que l’on appelait, avant, la dignité !

Elle est dans l’indifférence !

On est en train de monter l’hypocrisie à son comble en ressortant la question de la sanction des clients de prostituées.

On salit le moindre Sarkozy, le moindre Le Pen et le minable Thévenoud pour des faits qui sont connus de tous, qui sont monnaie courante et même indispensables dans un monde politique obsédé par l’argent et le financement.

On épie les Français, on les écoute, on les contrôle afin de prévenir le moindre soupçon de danger pour la sécurité du pays, mais personne ne s’avise de poser la question des risques que les faiblesses sexuelles d’un leader vulnérable font courir au pays.

On dégage en touche sur le débat fondamental de l’éthique, de la moralité publique, du respect de la personne, du respect de la femme que l’on salit pour se blanchir etc etc… en s’attaquant, sur ordre venu d’en haut, à l’institution du juge d’instruction. On va jusqu’ à suggérer les comparaisons avec, l’affaire d’Outreau comme si il y avait rapport autre que de détournement d’attention entre les deux affaires !

Je ne suis pas un moralisateur, père fouettard, et je me fiche pas mal de ce que DSK ou Hollande font dans le privé et dans leur intimité, tant que cela ne me coûte rien en terme d’argent, d’image et de respect de mon pays. Le LGBT, Les Grands Bourgeois Travestis, peuvent faire ce qu’ils veulent de leurs fesses, cela est sans intérêt, tant qu’ils ne constituent pas des groupes de pression qui, malgré leur caractère minoritaire font la loi de la majorité.

De même je me moque que Valls aime le football ou soutienne Barcelone, mais je suis révolté à l’idée qu’il puisse avoir l’inconséquence, lui, un chef aux coups de mentons décidés, l’inconséquence de se mettre dans la position minable de s’excuser et de rembourser 2500 euros. Tous ce gens détruisent quelque chose de fondamental qui s’appelle : le respect.

Les Français ne méritent peut-être pas beaucoup mieux que ces chefs, ces élites, mais au moins on pourrait sauver la face, avoir le souci de les faire progresser, de les élever, pas de les rabaisser. Je plaide pour un retour non pas à la morale, mais au moins à la capacité d’indignation.

Permalien de l'image intégréePermalien de l'image intégréecanal animated GIF

BRUNO BERTEZ Le 13 Juin 2015 

illustrations et mise en page by THE WOLF

EN BANDE SON : 

NI PUB, NI SPONSOR, NI SUBVENTION, SEULEMENT VOUS ET NOUS….SOUTENEZ CE BLOG FAITES UN DON

Image d’aperçu

24 réponses »

  1. Je suis d’accord avec vous sur nos « élites  » corrompues qui se fichent de nous ouvertement . Plus de gêne. En ce qui concerne DSK, on a pris bien garde de ne le poursuivre que pour proxénétisme, ce qui ne tenait pas la route sur le plan juridique puisqu’il était client. Un juge courageux l’eût poursuivi pour ce qu’il a fait réellement. Les ‘organisateurs (ca a ete clair dans leurs aveux chez le juge) lui offraien t des filles en échange de l’obtention supposée de marchés. C’est de la corruption, effectivement du trafic d’influence. Et le voilà « blanchi « .

    J'aime

    • @Bruno Bertez

      (Ce billet sur DSK m’avait échappé….)

      Monsieur Bertez votre naïveté sur l’affaire DSK me laisse songeur….ou bien testez-vous vos lecteurs? Franchement à quoi vous attendiez-vous?
      Laissons les corrompus sur leur fumier.
      Autrement plus scandaleuse est l’affaire Sarkozy, qui s’est parjuré dans l’affaire du traité de
      Lisbonne, et le Parlement avec lui. Un Parlement avec des couilles devait voter non ou ne
      pas siéger, puisque la Nation avait dit non. On a eu droit à la forfaiture, dans l’indifférence
      quasi générale. Sous d’autre cieux ces comportements provoquent des révoltes. Ici, non.
      Partant de là, où ce pays peut-il arriver? Que veut encore dire »sauver la face »? « Faire progresser
      les français »? Laisser croire que l’affaire DSK est aussi grave, ou plus grave, que l’affaire Sarkozy
      et consorts n’est pas du meilleur jugement, sous la plume d’un analyste aussi averti, parce que
      là on a officiellement craché à la face du peuple.
      Alors les coups de chaud de DSK, Valls et ses fistons….

      J'aime

      • Quant à vous vous avez l’art d’enfumer les gens par votre relativisme de mauvais aloi qui laisse la porte ouverte à tous(t) et surtout à des DSK…L’indignation à géométrie variable… Ce n’est pas grave puisqu’il y a plus grave…Qu’en savez-vous? Décidément on a bien les élites que l’on mérite…

        J'aime

      • Sacré Marco, quel joyeux drille! Il voit la paille dans l’œil de l’élève Sarkozy, sa vision et indignation sélectives ne lui permettent pas de voir la poutre dans le Maitre Le Général…Depuis l’Algérie la France a toujours eu un problème avec les référendums en particulier et tout ce qui touche à la démocratie en général…Normal me direz-vous qu’en Grèce l’on préfère le retour des Colonels… Tellement plus smart pour passer des vacances…

        J'aime

  2. Je souris de bonheur, vous exprimez ma pensée point pour point. Mais le plus insupportable est l’absence total de contre pouvoir. Aux états unis il était débarqué dans la journée. Notre démocratie est a ce point en déliquescence que nous ne bougeons plus, euthanasiés par l’incapacité a structurer une alternative. Car nous savons que seule la violence permettra de les faire sortir pour de bon, et nous croyons avoir encore trop a perdre, lâchement, bêtement. Nous n’avons pas encore assez faim…

    J'aime

  3. la france ne se relèvera pas tant que nous aurons des zélus de mauvaise qualité à sa tête ; les zélus français , c’est comme la bouffe low cost : c’est de la merde , ça nous pourrit la vie , la santé , l’avenir , …..valls n’est qu’un imbécile prétentieux sans cervelle : ils se paient des conseillers ( lesquels lui avaient justement conseillé de ne pas se servir de l’argent public  » pour se détendre  » , le pauvre chou ) mais il ne les a pas écouté…d’ou ce retour de manivelle justifiée à son encontre ; et ça se permet de parler d’exemplarité ….pauvre tache va ! tout ces politiques m’écoeurent profondément , j’attend leur chute avec impatience ;

    J'aime

    • Les élus sont à l’image de ceux qui les élise, ni foncièrement bons ni foncièrement mauvais….Les hommes ne changeant pas c’est au système à changer en créant suffisamment de contre-pouvoirs pour écarter les brebis galeuses…Si la France est devenue une république bananière, une seule solution: changeons de régime…

      J'aime

        • L’illustration de valls montre bien qu’il est un malade : il doit retourner dans son pays (JMLP a dit que c’était un immigré et c’est la stricte vérité ne serait-ce que parce qu’ il ne sait pas parler français correctement. cf aussi illustration)

          J'aime

      • C’est bien mon jugement depuis des lustres, les responsables, ce sont NOUS et personne d’autres. Nous crachons sur ceux que nos bulletins de votes ont sanctifié ! N’allons pas ensuite pleurer sur nos tristes sorts. Par ce principe même, il suffit de se convaincre que le peuple a son destin en mains, il nous suffirait de se bouger un peu. Mais non, l’individu citoyen isolé reste un veau, l ‘époque est assez propice pour s »en rendre compte autour de nous …

        J'aime

        • C’est pourquoi selon moi le combat doit se porter non pas sur le plan politique mais sur la société civile et ses corps intermédiaires pour en libérer les forces vives et permettre ainsi enfin aux contrepouvoirs de s’exercer.

          Par voie de conséquence nous obtiendrions alors une pression suffisante poussant à une meilleure représentativité politique de l’ensemble de la population ce qui permettrait à tout à chacun de se reconnaitre in ultima dans ses élus. Cela passerait bien évidement entre autres choses par un changement de constitution et le retour à la proportionnelle avec un recours régulier à une démocratie directe via des votations régulières comme en Suisse par exemple.

          J'aime

  4. Vers 16ans le premier travail de mon beau pere fut portier au Carlton
    il y avait deux /trois prostitués dites de luxe ainsi que dodo ou un autre cité dans le procés
    il touchait un billet lorsque champagne je crois
    il avait rencontré l’une des calls girl dans sa ville et elle ne voulait pas changer de travail (roulair en decapotable…)
    les choses ont changé.

    Ce qui m’intéresse est cette uchronie: s’il avait été élu alors que les us et sarko savait pour sa maladie (c’est la raison aussi pour laquelle il a été nommé au fmi)
    le fait est qu’il savait qu’il était malade et que peut être il ne voulait pas compromettre la France donc il s’est suicidé à Nyc ou de toutes facons il allait le faire plus tard ailleurs pour ne pas avoir à etre élu, alors même qu’il commençait surement à poser des problèmes au FMI en évoquant le DTS et le rôle du dollar: problèmes qu’on ne lui avait pas demandé de soulever.

    S’il avait été élu alors nous serions déjà dans TAFTA, amha

    Aussi j’ai immédiatement pensé aux US en lisant votre article ainsi que le fig
    Fabre « Mais le plus insupportable est l’absence total de contre pouvoir. Aux états unis il était débarqué dans la journée. »

    eh bien non car il n’y a plus aucun contre pouvoir : il aurait été débarqué si et seulement si le cartel voulait le changer à un moment que le cartel souhaite et non pas à un moment que le peuple ou un contre pouvoir souhaite.

    Ainsi je suis stupéfait en lisant le figaro de ce matin:
    http://www.lefigaro.fr/international/2015/06/13/01003-20150613ARTFIG00161-hillary-clinton-donne-rendez-vous-au-destin-sur-roosevelt-island.php

    j’y avais déjà pensé mais je ne pense pas me tromper ce matin en devinant la saison suivante de house of cards alors que Claire vient de quitter Franck Underwood.
    Elle va se présenter à la présidence et ainsi cette série va faire élire H Clinton

    Dans la série Franck va précisément à Roosevelt island, je rappelle que dans une autre série un président noir est élu avec deux ans (?) d’avance sur obama.

    il n’y a pas plus de contre pouvoir en occident. Déjà hier des sondages sur figaro.fr posait la question : souhaitez-vous un retour de DSK en politique? S’il y avait un contre pouvoir (intellectuel) jamais cette question ne pourrait se poser dans un journal (financé par le pouvoir lui même avec nos tax)

    J'aime

    • « alors même qu’il commençait surement à poser des problèmes au FMI en évoquant le DTS et le rôle du dollar: problèmes qu’on ne lui avait pas demandé de soulever. »

      A mon sens le DTS n’est en rien une rogue monnaie et le fait de l’évoquer ne fait pas de DSK un rebelle bien au contraire mais un socialiste fabien corrompu et pervers, économiste d’opérette.…

      On est là exactement pour le DTS (idée de Keynes) dans l’illustration parfaite d’un système qui se nourrit de ses contradictions : le DTS panier de devises garantira pour le siècle à venir le privilège exorbitant au Dollar en donnant un strapontin aux Chinois histoire de les maintenir et de les engluer dans le jeu de la mondialisation….Le DTS n’est que le galop d’essai en vue d’une monnaie mondiale d’un gouvernement mondial, le tout sous l’égide des US et pour la plus grande satisfaction d’Attali et consorts.….Quant au FMI, DSK ou pas, ce n’est que la grande faucheuse chargée par les US de mettre au pas ceux qui s’aventuraient à remettre en cause l’ordre établi.
      Alors le grand complot contre DSK cela prète à sourire…

      J'aime

      • oui mais il y avait la question du poids du dollar dans le DTS…
        sachant que perso et je pense que pour bcp: le dollar a une valeur …négative (comme pourrait l’être son tx d’interet et a minima malfaisante)

        sinon inutile d’ourdir un gros complot le visant car c’était un junkie

        J'aime

  5. Pourquoi ne pas parler de ceux qui existent et qui sont la preuve vivante d’un pouvoir sans corruption,l’exemple d’un homme devenu président de son pays et qui est un exemple de « gouvernance »!!
    Ex tupamaros (et je ne suis pas marxiste)ces hommes la, ont payé de leur sang et en subissant la torture ..le fait d’arriver après des années de lutte a gouverner dans le sens noble du terme leur pays….
    Je m’incline devant eux ..leur sacrifice …et il ne suffit pas d’enfiler des perles et de ressasser des lieux commun pour faire avancer les choses..ceci n’est pas pour vous Mister Bertez ..mais pour certaines…
    Cela dit chers résistants du blog a lupus ……!!!!
    Prenons exemple sur cet homme et jetons le à la figure des « caricatures frelatées et pourrissantes des gens qui gouvernent la France..!!
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Jos%C3%A9_Mujica
    Tous a Puna del Este !!

    J'aime

  6. « je vous cite the wolf: »C’est pourquoi selon moi le combat doit se porter non pas sur le plan politique mais sur la société civile et ses corps intermédiaires pour en libérer les forces vives et permettre ainsi enfin aux contrepouvoirs de s’exercer….
    Cooooool comment?

    J'aime

    • Ce type de changement ne se décrète pas d’en haut mais passe par une prise de conscience individuelle et progressive que chacun en son sein détermine son destin et peut donc agir localement et à son niveau et cela passe donc par des initiatives personnelles qui vont du comité de quartier à la redynamisation du tissu syndical en passant par la fête des voisins…défendre l’autonomie et la liberté individuelle en se réappropriant le collectif hors le cadre législatif et réglementaire….Dans un pays au règne le centralisme jacobin et ou la volonté de l’Etat est toute puissante cela serait déjà un grand pas.

      J'aime

  7. Je vois au moins deux erreurs majeures dans cet article (alors que j’aime beaucoup votre travail)

    Vous refusez l’analogie sur les fiascos du juge d’instruction concernant Outreau et le Carlton. Cette analogie est pourtant parfaitement légitime. Dans le deux cas, on a un échec majeur de l’isntitution judiciaire à cause d’une instruction nullissime et guidée par l’aveuglement idéologique (rappelons qu’un certain lobby a essayé de transformer le procès du Calrton en réquisitoire médiatique contre la prostitution). Si l’affaire avait été jugée pour ce qu’elle était, à savoir une affaire de trafic d’influence et de corruption, les verdicts auraient pu être différents (et plus adaptés)

    A l’inverse vous faites une autre analogie, tout aussi malsaine, entre ce scandale et Manuel Valls qui utilise le haut train de vie lié à sa fonction pour aller voir un matche de foot. OK, Manu a un peu abusé sur le coup, mais c’est un péché tellement véniel par rapport aux normes comportementales de nos politiques que cette indignation est TOTALEMENT contre-productive. Cela consiste à crier haro sur le baudet, sans se préoccuper de manquement bien plus graves et plus fréquents aux obligations de probité (emplois fictifs, recrutements de complisances, logement de maîtresses sans rôle officiel, corruption d’élus au Carlton ou ailleurs, … ). Mélanger ainsi des affaires d’improtance différente, en les mettant au même plan, au gré de l’opportunité politique de nuire à tel ou tel, c’est aussi celà qui contribue à éroder la capacité d’indignation collective.

    J'aime

  8. @Emmanuel M

    Dommage que vous n’ayez pas suivi l’affaire d’Outreau dans son intégralité, vous auriez appris qu’en définitive le juge d’instruction-nullisisme-, avait raison..

    Ceci a été révélé par la suite, mais l’autorité de la chose jugée a empêché et empêche encore de donner les détails. Ainsi, vous auriez évité de proférer une ineptie.

    Quant à votre plaidoyer sur le caractère véniel de l’abus de biens nationaux de Valls, l’intéressé vous a répondu lui-même en se se flagellant en public. Les abus de biens sociaux des petits patrons, abus qui portent sur des sommes plus petites et ont un caractère bien moins symboliques, sont sanctionnés très sévèrement par le fisc.

    Je vous remercie de votre fidélité tout en précisant que mon but n’est pas d’être aimé, ni moi même ni mon travail, mon but est de faire réfléchir. Si je parviens à vous y entraîner , alors j’ai rempli mon objectif.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s