Art de la guerre monétaire et économique

« L’immigration déstabilise les démocraties » Par Bruno Bertez

« L’immigration déstabilise les démocraties »  Par Bruno Bertez

"Le Premier ministre hongrois Viktor Orban a appelé les dirigeants européens à changer leur politique en matière d'immigration affirmant que dans le cas contraire ils risquaient d'être confrontés à une crise politique et à des menaces pour l'ordre démocratique. Dans une déclaration à la chaîne de télévision m1 mercredi soir, le dirigeant hongrois a jugé que les responsables européens ne disposaient pas d'un mandat les autorisant à laisser des centaines de milliers de migrants entrer dans l'Union européenne sans véritable contrôle. Selon lui, la construction d'une barrière sur la frontière sud de la Hongrie visait à repousser les migrants d'Europe et non pas à les inciter à emprunter un chemin détourné pour rejoindre l'Allemagne.
"Cela déstabilise les démocraties européennes", a estimé Viktor Orban. "Nous devons entamer un débat honnête sur l'avenir de notre continent, sans le bâillon du 'politiquement correct', sans fausse excuse, en parlant franchement".
"Nous devons écouter les peuples et inclure leurs opinions dans nos politiques. Si nous ne parvenons pas à faire cela, nous aurons une crise politique en plus d'une crise migratoire", a-t-il jugé. Orban, qui doit s'exprimer jeudi lors du congrès du Parti populaire européen (PPE) à Madrid, a précisé qu'il avait demandé aux pays voisins de la Hongrie de l'aider à inverser l'actuel flux migratoire.
"La chose qu'il convient de faire n'est pas de les laisser entrer en Europe mais de les renvoyer dans les camps de réfugiés dont ils sont partis", a dit Orban. "Ces gens doivent rester (dans leur région d'origine) et des conditions humaines doivent être créées pour eux (là-bas)", a-t-il poursuivi."

Permalien de l'image intégrée22275255005_9ea9abdf50_c

L’immigration a précisément pour but de déstabiliser les démocraties. Tout comme  la volonté d’imposer la démocratie formelle et sans contenu en Afrique a pour objectif de déstabiliser ces régions comme on le voit en Libye  et bientôt en Algérie. Tout concourt à un seul but et pour atteindre ce but il d’abord détruire, déstabiliser, et diviser les peuples, monter les gens les uns contre les autres ; ce but c’est bien sur celui de l’homme universel. L’immigration c’est l’équivalent de la dévalorisation volontaire de la monnaie, on avilit l’ancienne en en introduisant de la nouvelle dans le Système. De la nouvelle tombée du ciel, sans contrepartie. Dans ce sens je suis pour l’immigration, pour l’ouverture, à condition qu’elle soit une compétition et que les nouveaux arrivants au lieu de pouvoir piller gratuitement dans le stock de richesses nationales acquittent au contraire un droit d’entrée; ils doivent apporter et non pas prendre. Les « takers » nationaux ont au moins un argument, celui du passé commun, de l’héritage pour lequel leurs parents et ancêtres ont travaillé.  Beaucoup de politiques modernes d’immigration sont en dernière analyse fondée sur ces principes.

Permalien de l'image intégrée

L’homme réel, concret, qui a un passé et une identité, voilà l’ennemi, car il constitue des groupes organiques qui sont un frein à l’Universel. Cet universel,  qui nie tout ce qui est réel et donc spécifique, est un Projet du Système.  Ce qui donne l’impression d’une conspiration. Mais le conspirationnisme est un piège qui permet de dévaloriser et décrédibiliser ceux qui luttent contre ce mouvement, car il y a une chaine d’associations d’idées redoutables dernière tout cela: conspirationnisme fait penser aux juifs, au peuple élu, au Protocole de Sion, à l’antisémitisme et donc dans un raccourci qui amalgame tout,  on dit « ceux qui croient aux conspirations sont des antisémites, des racistes, des nazis ».

Permalien de l'image intégréePermalien de l'image intégréePermalien de l'image intégrée

La réalité est que la tendance à et vers l’Homme Abstrait et Universel a une double origine: l’abstraction de l’homme a toujours été une opération de contrôle et de domination/ maitrise, comme le prouve la lecture des pages de la Révolution sur cette question de l’Homme Nouveau et ensuite tous les débats  qui ont conduit à la République et à son école laïque d’endoctrinement, formatage des citoyens. L’autre origine, c’est le business des marchands: ils veulent des marchés larges, uniformes.

  • -d’abord la marchandise, elle ne veut que des consommateurs potentiels face à elle, tous les hommes se valent face à la marchandise et pour élargir les marchés il faut unifier, standardiser, donner à tous les même goûts et envies.  Cela réduit les coûts et augmente les profits.
  • -ensuite le pouvoir, il veut ne voir qu’une seule tête qui répond à ses demandes, à ses stimulus et ses injonctions. D’où la demande,  dans les périodes de crises comme maintenant, par les pouvoirs, d’Union Nationale à la Juppé: c’est tellement mieux quand tout le monde réagit et obéit de la même façon, n’est-ce pas !

La demande d’immigration est sans limite et pour cause il n’y a aucune limite à une demande de nourriture gratuite, un toit, de l’argent de poche, de soins et tout le reste.  La gratuité est l’appel d’air de l’immigration, c’est le vent qui souffle dans les voiles qui les portent vers les pays d’accueil.

Permalien de l'image intégréePermalien de l'image intégrée

Pourquoi les pays d’accueil mènent ils cette politique? Pour diluer leur peuple, pour le diviser, pour réduire les oppositions, pour abaisser le niveau moyen de conscience politique et culturel, pour entretenir de faux débats et détourner l’attention sur d’autres choses que leurs crimes, leurs guerres extérieures et intérieures,  pour culpabiliser, pour entretenir le système fondé sur la victimisation. Il ne faut surtout pas valoriser les principes de luttes, de résistance, surtout pas d’héroïsme,  non, il faut affaiblir, mettre en avant la fameuse solidarité qui fait tout accepter. La culture qu’il faut entretenir, c’est celle des trainards voire des laissés pour compte L’immigration, cela fait partie de ces armes pour vous détruire, pour détruire ce que vous êtes, aux côtés d’autres armes comme la théorie du genre, l’égalitarisme, la destruction de la famille,  la paupérisation des campagnes et l’urbanisation à outrance. Tout ce qui unit les gens par eux même, intrinsèquement, la nation, la famille, le village, le groupe, la tribu, l’histoire, tout doit passer à la moulinette et ne produire  qu’une masse qui baisse la tête quand « ILS » parlent et ordonnent. Et qui paie !

6851226515_e231979507_bPermalien de l'image intégrée

BRUNO BERTEZ Le 22/10/15

illustrations et mise en page by THE WOLF

EN BANDE SON: 

NI PUB, NI SPONSOR, NI SUBVENTION, SEULEMENT VOUS ET NOUS….SOUTENEZ CE BLOG FAITES UN DON
Image d’aperçu

5 réponses »

  1. « Pourquoi les pays d’accueil mènent ils cette politique? Pour diluer leur peuple, pour le diviser, pour réduire les oppositions, pour abaisser le niveau moyen de conscience politique et culturel, pour entretenir de faux débats et détourner l’attention sur d’autres choses que leurs crimes, leurs guerres extérieures et intérieures » ma foi il y avait pas grand monde qui se levaient contre la déstabilisation voire la destruction totale de l ‘etat lybyen et le verrou kadhaffi , ni contre l ‘irak quand hollande envoyait les rafales , ni la destabilisation de la syrie , ces réfugiés de guerre à qui on a détruit les pays dont le coeur economique….tout ce probleme migratoire c ‘est un effet pas la cause . la cause ce sont les guerres néo coloniales de l ‘occident americaniste et atlantiste …fallait tous les arreter avant , maintenant c ‘est trop tard . à moins que poutine arrive à resoudre tout ce chaos

    J'aime

  2. Nerwall : Il n’y a rien à retrancher à cet article et tu as aussi raison sur les conflits auxquels nous participons à travers l’OTAN. Simplement, les mondialistes font coup double. Leur ennemis, ce sont les nations. A faire de la repentance post ou néo coloniales, tu promeus le renoncement à notre patrie. Lutte contre ces guerres ignobles par l’information, je suis avec toi, mais cesse de dire que c’est trop tard et de te coucher avec veulerie.
    (P.S : M. Bertez, merci pour cet article, mes respects.)

    J'aime

  3. Certains ne prennent conscience de notre nature de bétail que maintenant.
    Maintenant que le grain manque, et que l’on agrandit le cheptel !
    La laisse ( qu’on appelle liberté, ou démocratie) s’est beaucoup raccourcie…
    Nous sommes égaux, en droit et en dignité devant la tondeuse.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s