1984

The War is over : Les Européens font le service après-vente des guerres Par Bruno Bertez

Les Européens font le service après-vente des guerres 

Permalien de l'image intégréePermalien de l'image intégrée

Voilà un texte qui pose les vraies questions au niveau des gouvernements, au niveau de la géopolitique, au niveau de l’Atlantisme et finalement au niveau de ce que l’on appelle le Nouvel Ordre Mondial.

Nous ne donnons pas au NOM , le même sens que les complotistes, mais nos réflexions malheureusement rejoignent les leurs. Il y a un « deal global », un deal infâme qui est en action et qui ordonne, qui donne sens à ce à quoi nous assistons.

Ne vous y trompez pas, restez lucides, il ne faut pas se limiter à stigmatiser les migrants, non cela c’est la surface, la poudre jetée à vos yeux. Certes les migrants sont responsables de leurs actes, de leur comportement, mais il faut s’interroger sur le pourquoi,  sur ce qui est le moteur  de tout cela.

Dans ce  papier,  je conclus  que lutter contre la migration, lutter contre les migrants, c’est lutter contre une forme de guerre lâche, une forme de guerre scandaleuse qui nous déshonore, et il faut se battre,  lutter contre cette  guerre et lutter contre l’ordre international que certains veulent imposer au monde.

Si on refuse la migration, cette forme de guerre devient impossible. C’est pour cela que nos gouvernements inféodés nous forcent à avaler ce phénomène migratoire, pour pouvoir continuer la guerre.

Je soutiens que, plus que jamais ceux qui défendent l’accueil des migrants sont des idiots utiles, ils oublient cette pensée de Pascal, essentielle pour conduire sa vie : « Qui veut faire l’ange fait la bête ».

Permalien de l'image intégréePermalien de l'image intégrée

Tout ce qui se passe était prévisible. Vous ne pouvez porter la guerre, multiplier les interventions dans des zones à risque, sans courir le risque que les victimes de ces agressions ne répliquent.

Dès le début des opérations militaires, le slogan « ils font la guerre chez nous, nous faisons la guerre chez eux » s’est imposé. La communication mondiale, globale, des combattants est devant nos yeux, personne ne pouvait et ne peut l’ignorer. Gouverner, c’est prévoir et, même si on est incapable de prévoir, ce qui manifestement est le cas, alors on peut au moins analyser lorsque les premiers événements se produisent.

Non seulement ces événements étaient prévisibles, mais leurs conséquences l’étaient également. Tout service d’action psychologique, tout conseiller de gouvernement savait que ces conflits amèneraient des représailles contre les populations des pays participants aux guerres. Tout comme ils savaient que ces ripostes se feraient par la voie d’actes terroristes puisque c’est le seul moyen dont disposent ceux qui, militairement, sont en infériorité ; et puisque l’histoire récente montrait qu’à chaque fois les ripostes étaient par la voie du terrorisme. C’est la nouvelle forme de la guerre du faible au fort. Les menaces et revendications ne laissent aucun doute sur ce point.

Permalien de l'image intégréePermalien de l'image intégrée

Toutes les analyses convergent, elles aboutissent aux conclusions suivantes : en multipliant les interventions militaires, les pays occidentaux importent de l’Islamisme radical, elles le produisent, elles l’amplifient. Ils réveillent les nationalismes, les comportements de rejets et de xénophobie, ils alimentent les sentiments anti-arabes, les sentiments anti -islam, et, chez les populations déjà enclines au racisme, le racisme et l’antisémitisme. Les guerres qui se multiplient, sans véritable stratégie, sans réflexion sur leur issue et sur ce qui peut se passer après, sont de véritables bombes lancées sur nos sociétés, elles les éclatent, les disloquent, les fissurent.

24613016422_96c6651cc6_nPermalien de l'image intégrée

Un rapport des services de renseignements allemands vient d ‘être « fuité », diffusé, il explique tout cela, et s’étonne que rien n’ait été prévu, rien n’ait été fait. En Octobre 2015, Andrew Parker, directeur général du Britain’s Security Service, a déclaré que l’ampleur et le rythme des dangers que nous courons en Europe était maintenant à un niveau qu’il n’avait jamais connu pendant ses 32 ans de carrière. Selon lui, la police britannique est obligée de surveiller plus de 3.000 islamistes nés dans le pays et il n’ose imaginer combien il faudrait en surveiller en Europe continentale, compte tenu de l’importance des populations à risque.

Permalien de l'image intégréePermalien de l'image intégrée

La cheffe de la Norvegian Police Security, Benedicte Bjornland, vient d’assister à une conférence sur la Sécurité en Suède, (cherchez le compte rendu dans l’Express et le Nouvel Obs!). Elle a averti contre les risques de l’immigration : « on ne peut assumer que les nouveaux arrivants vont s’adapter et se soumettre à nos normes. Ces nouveaux arrivants forment des populations hétérogènes et ils peuvent amener des luttes et des conflits ethniques avec eux ». « Ils forment des sociétés parallèles, et ainsi émergent, dans le long terme, des foyers de radicalisation et d’extrémisme « . On a laissé se développer des Molenbeek, des couveuses de terrorisme, en toute connaissance de cause, cyniquement ou par incompétence. Le maire de Molenbeek a révélé qu’il avait reçu, un mois avant l’attaque de Paris, une liste de 80 noms de personnes avec leurs adresses. Cette liste comportait tous les noms importants, révèle le New York Times. Le maire de Molenbeek, Schepmans, de dire : « qu’est-ce que j’étais supposé faire de cette liste, ce n’est pas mon job de traquer des supposés terroristes ». En effet, ce n’est pas son job, mais c’était celui des gouvernements que de procéder à des débats démocratiques sur les aspects positifs et négatifs de la guerre, de sensibiliser le public, les institutions, et de mettre en place les moyens de détection et de protection.

Permalien de l'image intégrée

Les Etats-Unis, en la personne d’Ashton Carter, viennent, à l’occasion d’une réunion discrète dans une école militaire, d’exposer les grandes lignes de leurs actions militaires dans la zone tenue par ISIS et leur plan d’intervention pour 2016. Vous n’en avez pas entendu parler dans votre presse MSM, ou chez les médias chiens de garde du système comme l’Express ou le Nouvel Obs. Il s’agit de tout détruire,  d’éradiquer le mal par la destruction totale (à 80%!) des zones urbaines occupées par ISIS. Plus de 1 million de personnes habitent ces zones. Le coût de reconstruction est déjà prévu, évalué à 200 milliards de dollars. Les dégâts collatéraux vont être considérables, la haine que cela va susciter va être l’équivalent d’une bombe atomique. La masse de populations déplacées aussi. Cette population, vous allez peut-être, grâce aux incapables européens, la retrouver près de chez vous, à votre porte, chez Disney, dans votre gare.

Chaque tir de drone fait des victimes collatérales, on évalue la proportion à 17 pour une cible atteinte, chaque victime produit un nombre de recrues et de kamikazes qui est un multiple de la frappe initiale. Peut-être que vous allez croiser un parent, un fils, un frère d’une victime de drone la semaine prochaine dans votre centre commercial.

Heureusement, comme il est déjà en voie de désertification, cela fera moins de victimes !

Embedded image permalinkCVdny3fWcAIY9VJ

Les Occidentaux, sous la conduite des Etats-Unis, font une guerre de lâches, ils détruisent les centres de communication, puis les centres de commandement, puis les infrastructures, puis tout ce qui est indispensable à la survie, énergie, eau, hôpitaux, puis ils commencent le carpet-bombing, c’est à dire le pilonnage systématique. La destruction méthodique. Les combattants sont partis depuis longtemps, les populations civiles non, elles subissent, elles assistent impuissantes et elles emmagasinent de la haine. Exactement comme cela a été fait dans toutes les guerres menées par les Etats-Unis. Car le refus d’avoir des pertes au sol produit une guerre scandaleuse qui se retourne contre celui qui la mène, une guerre que l’on ne gagne jamais,  comme cela a été le cas en Afghanistan, en Irak, en Libye… Objectivement, cette guerre s’articule de la façon suivante ; les Etats-Unis opèrent la destruction des points de concentration des combattants ennemis, ils les neutralisent, ils rendent la zone inhabitable et… les pays européens font le service après vente, leur fonction est de fournir un débouché, un accueil, à ces populations ruinées, décimées, chassées de chez elles par une guerre à laquelle ils ne comprennent rien. Elles sont bourrées de haine, elles n’ont plus rien et, surtout, plus rien à perdre. Il est évident que c’est un « deal » entre les Américains, d’une part, et vos gouvernements atlantistes dont les banques sont tenues par les couilles, d’autre part. Les Européens n’ont pas les matériels et les équipements qui leur permettraient de faire la guerre eux-mêmes seuls, souverainement. Hollande fait le malin avec des services et du matériel que les Américains veulent bien mettre à notre disposition. Ils sont en position d’infériorité, d’où le « deal » : « on fait ce que vous ne pouvez pas faire et vous faites le service après vente, le service d’accueil. »

Permalien de l'image intégrée

Voilà pourquoi refuser l’accueil des migrants, des réfugiés est un choix de bon sens, il permet d ‘enrayer le processus de guerre. Refuser les migrants c’est refuser la guerre.

Permalien de l'image intégréePermalien de l'image intégrée

Bruno Bertez, le 31janvier 2016

EN BANDE SON

NI PUB, NI SPONSOR, NI SUBVENTION, SEULEMENT VOUS ET NOUS….SOUTENEZ CE BLOG FAITES UN DON
Image d’aperçu

9 réponses »

  1. Refuser les migrants c’est refuser la guerre… ça me semble quand même simpliste.

    Vous dites :

    « Toutes les analyses convergent, elles aboutissent aux conclusions suivantes : en multipliant les interventions militaires, les pays occidentaux importent de l’Islamisme radical, elles le produisent, elles l’amplifient. Ils réveillent les nationalismes, les comportements de rejets et de xénophobie, ils alimentent les sentiments anti-arabes, les sentiments anti -islam, et, chez les populations déjà enclines au racisme, le racisme et l’antisémitisme. »

    N’est -on pas là dans le choc des civilisations ?

    Puis vous dites dans la foulée :

    Les guerres qui se multiplient, sans véritable stratégie, sans réflexion sur leur issue et sur ce qui peut se passer après, sont de véritables bombes lancées sur nos sociétés, elles les éclatent, les disloquent, les fissurent.

    C’est sans doute là que vous différez des complotistes… vous pensez que tout cela n’est pas voulu, que ce choc des des civilisations est la conséquence d’une absence de stratégie, de réflexion…. chacun appréciera.

    J'aime

    • Pour qu’il y ait guerre de civilisation faudrait-il encore qu’il y ait des civilisés…Hors nous avons affaire à 2 bandes de criminels qui s’affrontent : les uns au nom d’Allah, les autres au nom de leur bon droit d’ingérence…Dans les 2 cas nous avons affaire à des pompiers pyromanes et c’est les populations civiles qui trinquent !!! La guerre c’est les néo cons us qui l’ont commencé chez eux (En Afghanistan) et c’est les terroristes qui la continue chez nous (En Europe) …Dans un tel contexte il n’est pas très difficile de comprendre que les migrants constituent en Europe un cheval de Troie et viennent gonfler une explosive 5ème colonne…Fascisme socialiste ordinaire contre Islamo Fascisme va-en guerre…Pour les populations cela va être désormais fromage et dessert et le combat sur plusieurs fronts…Face à ce pacte de type Germano-Soviétique il ne reste plus guère que les Russes, ironie de l’histoire, pour défendre leur honneur et frontières nationales….

      J'aime

      • pacte contre nature germano sovietique

        c’est plus que bien vu…
        les meilleurs choses que j »‘ai entendues sur le pacte germano sovietique viennent d’un contact de lacroix riz belgo canadien (plutot pro sovietique)

        et puis il y a une chose fondamentale dans cette histoire de migrants, tout à fait similaire à la nature du pacte germano sovietique:
        Comment faire pour declencher des hostilités ou remigrer massivement des populations entières diplomatiquement ou encore faire un « coup » ou un grand reset? ,
        SINON en faisant mine préalablement d’en accepter une quantité enorme afin de provoquer le chaos puis de justifier diplomatiquement une inversion de flux à l’ENSEMBLE des immigrés

        Peu importe, il faut savoir que les US ne se priveront pas de ce levier (un levier in fine sur le dollar) pour s’ingérer en europe si besoin (les histoires de cologne: qui?)

        Aimé par 1 personne

        • lire au milieu! Précisement cela!

          on ne sait pas si c’est une lettre réelle, mais cela ne s’invente pas

          LETTRE D’UN LECTEUR FRANCO-TURC AVEC DES POINTS NOUVEAUX ET FASCINANTS SUR LES MIGRANTS

          du 1 au 4 février 2016 : De Mr Ilgar Çetin:
          jovanovic.com

          Vous pensez que c’est la seule raison? Je pense que non, je pense qu’il y a un accord entre un ou plusieurs pays européens influents et la Turquie pour créer « une crise de migrants » qui va permettre de revenir en arrière concernant pas mal de points sur les accords de Schengen et de refermer les frontières. Non? Je délire? Oui peut-être, je ne connais pas assez les lois Européennes, mais je crois que les dirigeants européens sont ignorants comme moi…ou incompétents. Par contre, Merkel et Erdogan discutaient de la levée des visas Schengen pour les ressortissants turcs… J’avais oublié de vous dire un autre point de discorde entre la population turque et les « invités syriens »… Les syriens qui étaient fonctionnaire dans leurs pays, sont devenues fonctionnaires turcs… par ailleurs, le gvt turc donne à tour de bras la nationalité turque à des centaines de milliers de réfugiés syriens…

          Ce que je comprends ici, c’est que Merkel à envie de déstabiliser l’Europe… ou alors, que l’Europe est déjà sur le point de s’effondrer mais que l’on va nous dire: « oh bah c’est la faute aux migrants c’est pas nous qui sommes incompétents ». La Turquie en Europe, c’est un Iceberg contre le Titanic… et les migrants c’est le capitaine du Titanic qui est ivre. Le problème éthique « nous sommes humains » se pose. Parmi ces réfugiés bcp méritent notre aide, je pense aux femmes et aux enfants toutes confessions confondues, et surtout aux yézidis et aux chrétiens d’orient qui sont tués à vue… Mais les autres? Les gars qui ont 20, 30, 40 ans, célibataires pour la plupart. Pour moi cette situation n’est pas normale, un homme, c’est censé se battre pour défendre sa maison, sa famille, sa ville, son pays et défendre ses idées. Après, c’est peut-être moi qui ne pense pas normalement dans ma tête ? »

          Revue de Presse par Pierre Jovanovic © http://www.jovanovic.com 2008-2016

          J'aime

        • C’est ce que l’on appelle l’art de manier les injonctions paradoxales ou le chaos controlé….En tous les cas cela éclaire bien des stratégies actuelles et en particulier celles des US…

          J'aime

    • Pas la peine de digresser sur le mot et le sens de civilisation. Vous savez très bien ce que je veux dire et nous sommes d’accord… à un point près. Je pense que tout ceci est voulu. Derrière les guerres il ya des buts. Tout ce qui se passe aujourd’hui a été théorisé. Ne vous saute-t-il pas aux yeux que ce sont ceux qui ont voulu ces guerres ( les BHL et autres) qui demandent aujourd’hui d’accueillir les réfugiés à bras ouvert au lieu de les armer pour qu’ils se battent chez eux ? Prenez-vous ces gens pour des personnes sans réflexion et sans stratégie alors qu’ils n’ont d’autres soucis quotidiens que de réfléchir à tout cela ?

      J'aime

  2. « En effet, ce n’est pas son job »

    ce n’est pas non plus le job de Merkel:
    =>de déporter (cf un archevèque de syrie) 1 million de personnes en Allemagne à l’instar de ce qui a été fait dans les années 40.
    =>de par exemple participer à l’assassinat de rafic hariri (cf meyssan)

    ce n’est pas non plus le job de hollande et de Juppé avec la BCE:
    =>de relancer une colonisation à la Jules Ferry en France
    =>de s’occuper de la Syrie alors qu’ils sont incapables de gérer une région

    c’est un complot ou coup d’etat européen: ce sont des renégats et il y a des tribunaux locaux militaires pour cela (pas besoin de l onu ou la haye)

    J'aime

  3. Les allusions complotistes desservent à la fois ceux qui les diffusent et ceux qui les utilisent.

    Le monde est suffisamment complexe et opaque en lui même sans avoir besoin de rajouter la thèse complotiste.

    La thèse complotiste est le refuge de l’ignorance et elle est stigmatisée comme telle par les anti complotistes qui sont au service de la classe dominante.

    Sur le plan de l’intelligence, la thèse complotiste a la même fonction que celle de l’intervention divine pour expliquer tous les mystères que nous n’avons pas encore percés.

    Dans le vieux temps, tout ce que l’on ne comprenait pas encore était considéré comme l’expression de la volonté divine.

    Le Système a une logique, cette logique est complexe, elle est même souvent contradictoire car les groupes sociaux tout en étant alliés objectifs sur certains points sont aussi rivaux sur d’autres.

    Exemple, la classe dominante en Allemagne est alliée de certains dominants aux Etats-Unis mais en même temps ils sont concurrents pour la domination économique globale.

    Donc l’apparence est touffue, il faut un travail considérable pour déchiffrer les évènements, pour les mettre en perspective historique, il faut avoir eu l’expérience des pratiques des dominants, et il faut aussi un accès privilégié aux sources d’information.

    Je me souviens d’un idiot appelé Boyer si mes souvenirs sont bons qui, dans un ouvrage sur la Trilatérale et un autre sur la secte Moon me classait parmi les complotistes!

    Le complotisme est un truc de simplet qui n’a ni accès aux informations ni les outils intellectuels pour mettre en ordre le réel sur des bases rationnelles.

    La plupart des évènements que les complotistes considèrent comme redevables de leurs délires sont explicables par la raison. Cela ne veut pas dire que les classes dominantes ne mentent pas, ne dissimulent pas, ne montent pas des provocations et des « false flags », cela veut dire tout cela est compéhensible sans avoir besoin de faire référence à la Round Table ou au Bilderberg ou au Club du Siècle.

    Demystifier l’action des dominants passe précisément par le refus de la thèse complotiste, la thèse complotiste est un voile que l’on met sur la réalité, voile qui permet de la laisser à l’abri de l’intelligence. Le monde est une sorte de complexe de multiples noeuds enchevetrés, solidement serrés, et au lieu de regarder au dessus et de projeter la thèse complotiste, il faut avoir la patience de défaire les noeuds un à un, de trier et de tirer sur les bonnes ficelles.

    La plupart des gens qui sont dans ces « conspirations » sont de pauvres arrivistes qui, de la même façon que certaines femmes « arrivent avec leur cul », arrivent ou croient arriver avec les messes basses des soi-disants conspis.

    Vous n’imaginez pas la médiocrité de ces gens et le mystère dont ils s’entourent est l’élément essentiel des pouvoirs qu’on leur prête.

    Ce que j’affirme est vrai également pour le lobby conspi-roi, la maçonnerie. En son temps, la maçonnerie a jeté son dévolu sur Bérégovoy pour succéder à Mitterrand, ce qui explique d’ailleurs certains gros détournements financiers jamais élucidés, malgré tous ses pouvoirs, elle s’est plantée, on a vu ce que cela a donné. Un groupe d ‘influence n’est pas obligatoirement un groupe tout puissant. Le parti radical est un nid, une couveuse de maçons, il n’en a pas pour autant le pouvoir de faire et de de faire les gouvernements.

    Je ne cherche pas nier les tentatives d’influence, les collusions, les jeux d’ombres, je veux simplement les remettre à leur place afin que les critiques soient efficaces et ne soient pas dépréciées par leur caractère abracadabrant.

    Le monde est complexe, bourré de contradictions, confus, obscur, opaque, les apparences sont trompeuses etc, mais tout cela n’est pas redevable d’une thèse simpliste comme le complotisme.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s