Art de la guerre monétaire et économique

Le Brexit, et si la City était pour ? (Jean-Michel Vernochet, Valérie Bugault) (Video)

Le Brexit, et si la City était pour ? (Jean-Michel Vernochet, Valérie Bugault)

hqdefault

Jean-Michel Vernochet reçoit aujourd’hui Valérie Bugault pour analyser les suites du Brexit. Valérie Bugault pense que les élites financières avaient anticipé le Brexit, qui faisait partie de leurs plans de réorganisation de la finance mondiale, abandon du dollar et recentrage de la City sur l’Extrême Orient.

http://www.medias-presse.info/le-brexit-et-si-la-city-etait-pour-jean-michel-vernochet-valerie-bugault/57528#McEDkOfZDqd0A8FI.99

« Si l’on ignore tout des contacts que le Royaume-Uni a dû déjà prendre avec la Russie, on peut observer son rapprochement avec la Chine.

En mars dernier, le London Stock Exchange, qui gère les bourses de la City et de Milan, révéla son projet de fusion avec Deutsche Börse, qui gère la Bourse de Francfort, la chambre de compensation Clearstream et l’Eurex. Il était prévu que les deux sociétés décident de l’opération juste après le référendum sur le Brexit. Cette annonce était d’autant plus surprenante que les règlements européens interdisent formellement cette opération qui équivaudrait à créer une « position dominante ». Elle supposait donc que les deux sociétés anticipent la sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne.

En outre, le London Stock Exchange annonçait un accord avec le China Foreign Exchange Trade System (CFETS) et devenait en juin la première bourse au monde à coter des bons du trésor chinois. Tous les éléments étaient posés pour faire de la City le cheval de Troie chinois dans l’Union européenne au détriment de la suprématie états-unienne ». »

https://olivierdemeulenaere.wordpress.com/2016/07/05/la-nouvelle-politique-etrangere-britannique-thierry-meyssan/

EN BANDE SON

      NI PUB, NI SPONSOR, NI SUBVENTION, SEULEMENT VOUS ET NOUS….SOUTENEZ CE BLOG FAITES UN DON

Image d’aperçu

15 réponses »

  1. Je pense plus à leurs capacités à s’adapter en milieu hostile qu’une véritable anticipation de leur part. D’ailleurs une taupe du dernier bilderberg laisse entendre que les gonzes avaient tout prévu pour après le remain… Alors soit la Taupe était aveugle, et sourde et peut-être un peu bourrée, ou alors elle a raconté que des conneries = https://jbl1960blog.wordpress.com/2016/06/29/rene-la-taupe-au-bilderberg2016/ Ce dont je doute, car on peut lire ici ou là que va être mis en place un identifiant internet comme un passeport virtuel. C’est bienvenu à Gattaca quand même… La vision de Meyssan me fait un effet bizarre que je n’arrive pas à analyser pour le moment et cela m’est déjà arrivé avec Meyssan, mais il n’est pas le seul. C’est surement, le fait qu’il croit le Système réformable de l’intérieur et avec des personnes différentes mais venant du sérail ; Ce qui pour moi est ni envisageable ni même souhaitable. Puis-je me permettre de vous laisser ce dernier billet qui fait suite au Grand Bazar déclenché par Manuel Valls et que j’espère peut un peu détendre le truc = https://jbl1960blog.wordpress.com/2016/07/05/la-theorie-des-3-jean/ Après René la Taupe, et Wolf le Loup, mes 3 minous n’ont qu’à bien se tenir, non ? JBL1960

    J'aime

    • Le Brexit est bon pour les mondialistes comme le remain l’eut été tout autant….Le Royaume uni est une jolie coquille vide réduite à son poumon financier la City, poumon qui alimente les mondialistes…Les Souverainistes ont certes gagner le référendum mais pour s’apercevoir qu’ils ont hérité d’un état nation qui n’en est plus un, d’où leur rétropédalage et leur sortie peu honorable…mais compréhensible…

      Meyssan continue de raisonner à l’ancienne : lutte de clans au sein de l’empire pour savoir qui sera l’hégémon…il place ses espoirs dans la Chine à la place des US…

      Nous maintenons quant à nous notre ligne : ne pas raisonner en termes linéaires mais en termes dialectiques, nous avons identifiés 5 groupes à la manœuvre : 4 totalitaires et un démocratique… Sachant que des alliances entre ces groupes se font et se défont au gré de leurs intérets ponctuels et à court terme.

      Les tenants d’une politique de type impériale ou c’est l’économisme qui prime : Neocons aux US, Pan Germanisme en Europe

      Les mondialistes, nouveau collectivisme à l’échelle planétaire ou le politique et le constructivisme dominent…Au menu Socialisme fabien et universalisme…

      Les nouveaux communistes : une résurgence de type soviétique et maoïste. Au menu culte du chef et capitalisme monopolistique d’état

      Les islamistes : messianisme et fondamentalisme religieux…Au menu : convertir et conquérir ou mourir…

      Les Souverainistes partisan du small is beautiful, d’un petit chez soi plutôt qu’un grand chez les autres…derniers défenseurs de la souveraineté du peuple pour le peuple dans le cadre juridique et économique de l’état nation

      J'aime

        • Toujours se placer des différents points de vue des acteurs en question :

          Les mondialistes sont les maîtres du chaos, du chaos doit naître l’ordre, leur ordre…Ceci fait que les mondialistes retireNT toujours avantage à une situation de crise…Ce sont les promoteurs d’un nouvel ordre porté par l’idéologie mondialiste et qui doit se substituer à la mondialisation actuelle…

          Pour les Néocons c’est différent ils veulent préserver l’ordre existant (mondialisation) et étendre la zone d’influence des US…Ils vivent mal le Brexit car ils considèrent le Royaume Uni comme leur cheval de Troie en Europe…

          Après le pillage de la Russie par les Néocons US Poutine fut d’abord un mondialiste ce qui lui a permis de remettre le pays en état, puis avec les affaires de la Géorgie de l’Ukraine et de la Syrie il a compris qu’il n’y avait point de salut pour la Russie que dans le souverainisme pur et dur : Protéger et servir !

          J'aime

          • Lorsque la France ,l’Allemagne,la Belgique, l ‘italie et l’Espagne seront en proie à l’islamisme radical à hautes doses, les peuples de l’Europe slave n’auront d’autres choix que de hausser une vaste ligne de séparation,un nouveau mur en plein coeur de la Mitteleuropa ,et ainsi ils referont l’Europe.

            J'aime

      • Et pour reprendre votre image de coquille vide, en appui de l’analyse de R71 de ce jour, à laquelle je souscris et que je retranscris ici = https://jbl1960blog.wordpress.com/2016/07/06/bernard-de-grande-bretagne/ Je rajoute mon point de vue car si Meyssan place ses espoirs dans la Chine, comme Pepe Escobar du reste, contre l’US c’est d’une manière biaisée et fausse. C’est ce point de vue que je trouve curieux et on comprend mieux pourquoi à la lecture de cette analyse. Le plus important, à mon sens, est = Serons-nous capable de nous dépasser et de nous unir pour empêcher le Bernard de changer de coquille et d’être à nouveau dans la place, protégé et dangereusement contre nous ? JBL

        J'aime

        • La Chinamerica c’est le socle de la mondialisation, il n’y a donc rien à attendre de la Chine si ce n’est davantage de dettes, de statistiques faussées et d’immobilier en folie…La FED et ses néocons en moins bien…

          Pour nous Escobar et Meyssan commettent l’erreur de ne pas tenir compte de la la tendance lourde qu’est le mondialisme et ses adeptes et de s’en te tenir à une analyse « impériale » des forces en présence…

          J'aime

          • Tout à fait d’accord sur ce point, oui ! Et c’est bien là toute notre difficulté ; Détecter la faille et s’y engouffrer. Ou bien, au moment où le Bernard laisse sa coquille pour une autre ; L’empêcher de le faire ! Ils sont peu et ce momentum rare… Essayons, non ?

            J'aime

      • Si je résume :
        1) Impérialisme économique : Néocons (US), Pan Germanisme (UE), …
        2) Mondialisme : ONU, ONG, …
        3) Communisme capitaliste : Chine, …
        4) Islamisme : EI, Arabie saoudite, …
        5) Souverainisme : Russie, Suisse, …

        Et où placez-vous le néolibéralisme (privatisation des profits et socialisation des pertes) ?

        Mais aussi l’oligarchie financière (les 0,0000001% – déplacez la virgule selon votre entendement), transnationale, et trans-idéologique (si vous me permettez le néologisme), qui se fiche pas mal des classifications (même si telle ou telle membre a ses préférences), prêt à toutes les utiliser au gré des circonstances ?

        Cette dernière est-elle distribuable entre les 5 catégories, fait-elle partie d’une sixième ou au contraire d’une méta-catégorie, autrement dit qu’elle est sont rôle ?
        Est-elle le marionnettiste derrière les marionnettes ou est-ce de la théorie du complot (ou fantasme) de le penser ?

        J'aime

        • Tout d’abord quelques précisions : le 3ème groupe que nous avons identifié comme les nouveaux communistes correspond à un retour en faveur du marxisme léninisme (nuit debout, FDG en France) tel que pratiqué par la Corée du nord, Cuba, Kurdes…
          Les Chinois n’en font plus parti ils ont d’abord été du coté Néocon, puis le développement venu ont rejoin le camp des Mondialistes ( Fmi, dts, Banques Centrales)

          Les Suisses sont plus a apparenter aujourd’hui aux Mondialistes (Davos)

          Sur 5 groupes 2 dominent : les Néocons et les Mondialistes et cherchent à manipuler les 2 autres : islamistes et nouveaux communistes…Les Souverainistes étant hai par tous…

          Les néocons c’est l’état profond allié au complexe militaro industriel…Leur doctrine éco c’est le néolibéralisme, un dérivé idéologique du libéralisme économique, néolibéralisme qui leur sert de paravent théorique à leur volonté de puissance hégémonique…

          Néoliberalisme pour les néocons US
          Ordoliberalisme pour les Prussiens

          Tout ce qui est trans s’apparente plutôt au mondialisme : transnational, transgenre, Trans humanisme…

          Chacun des groupes possèdent ses propres leaders dont certains forment une oligarchie, chaque groupe a ses propres réseaux de financement…Le complexe militaro industriel et une grosse partie de Wall Street vont plutôt financer les néocons, la city de Londres,la silicon valley et Soros/hedge Fund vont préférer les mondialistes …

          Chaque groupe lutte pour une prise de pouvoir l’étendre ou pour le conserver, avec des alliances possibles qui varient en fonction des intérêts convergents du moment et des géographies locales…

          J'aime

  2. AHHHHAHHH La Taupe chez Bildelberg c’est d’un grotesque , pathétiquement ridicule ..les mecs des services doivent vraiment bien se marrer!!!!!!!!!!!!

    Ce qui me fascine c’est » l’irréalité » du ressenti des effets des « mécanismes » qui se mettent en place
    Au final c’est » fun » cela permet de « jouer » à croire qu’on agit alors que l’on est le jouet .d’un théatre d’ombres savament orchestré
    .
    .
    Nous allons vivre la terreur au carré ..

    Deux dixiémes .pour servir,.ils garderont.

    Il me semble que ces groupes: les 4 font et défont les alliances au gré des circonstances et le brexit est un coup de maitre: ils se sont servis du souverainisme pour commencer sérieusement le processus d’éclatement des états nations.
    Par contre il y une chose que les mecs de la City semblent avoir oublié : »c’est la guerre de l’opium »et ça les chinois ne l’ont pas oublié et peut -être que les Maitres du monde viennent de s’aventurer dans une belle souriciére !!!
    Au fond de la boite de pandore il y a l’espoir.

    J'aime

  3. C »est Martine du club des cinq qui fait de la géopolitique? Sympathique mais un brin primaire.
    Qu’est ce qu’on se marre!!!
    Vlad? vous parlez de qui du président de la Russie?
    Il vous tutoie?C’est votre pote ?

    J'aime

  4. Bonjour,

    AAAhhh le Brexit !!!!!!!!
    libéralisme ultra.
    C’est l’occasion pour le libéralisme ultra de trouver un porte drapeau ou plutôt un bouc émissaire de tous ses maux.

    Comme si avant le Brexit tout était parfait.
    Le monde de la finance était stable, les PIB étaient équilibrés, les nations n’avaient pas de dette bien pourrie, les fonds de pension bien remplis, les cours des matières premières robustes, le BDI à fond les ballons, la BCE et la FED au chômage, les ménages heureux sans subprime, le taux de chômage presque à Zède et …… Sainte Mère CROASSANCE MONDIALE était proche de l’orgasme.

    Et puis patatra les British sont venus tout casser….. .
    A tel point que les mentors du Brexit s’en sont allés.
    Brown s’est fait dans le froc.
    Farage lui le messie des mots des maux au parlement UE tire sa révérence en assurant qu’il a rempli sa mission.
    Mais il annonce ne pas vouloir quitter Babylone UE – http://s2.postimg.org/sdn4cst6h/eu_parliament_building_tower_of_babel_brueghel.jpg – qu’il a pourtant tant critiquer.
    Là bas dans cette sale UERSS les repas sont quand même sont et la retraite bien assurée.

    Comme le dit Jean-Pierre Chevalier « L’euro est une couverture pleine de trous de mites pour cacher la déroute des banksters et des hommes politiques qui en profitent pour accumuler les dettes et les impayés… »

    Bref !
    Ça les médias l’ignorent, et préfère nous montrer la lune que le doigt du Sage !
    Le Brexit c’est donc le nouveau truc qui va achever un monde sain(t).
    Du coup les Docteurs Banques se sont mis au boulot.
    Docteur Japan a imprimé 200 milliards, Docteur England idem pour sauver sa Livre, Docteur FED et Docteur BCE, 400 milliards chacun, pour éponger quelques dettes et renflouer Unicrédit en Italie.

    D’après Greyerz « La planche à billets va totalement anéantir le monde et il sera de plus en plus difficile de nous en sortir »
    http://www.businessbourse.com/2016/07/05/greyerz-la-planche-a-billets-va-totalement-aneantir-le-monde-et-il-sera-de-plus-en-plus-difficile-de-vous-en-sortir/

    Ce qui est certain, c’est que si le Brexit est une excuse pour porter le chapeau d’une économie décadente, il est, comme cela à été évoqué ici par The Wolf, une réalité qui va nous conduire à l’anéantissement des nations, à une détérioration sociale importante et une austérité en vue, à faire pâlir le 49.3 de Don Manouel Franco Valls de la mancha que toca la guitara por la financia….. !!.

    J'aime

  5. Ollé!!!!!!!!!
    Où il ya de la vie, il y a de l’espoir.
    Don Quichotte (1605-1615)
    Miguel de Cervantès
    C’est tout ce qui nous reste.

    J'aime

  6. Partout en Europe, les bulles gonflent de plus en plus.

    Problème : les bulles ne peuvent pas gonfler jusqu’au ciel. Il arrive toujours un moment où une bulle éclate.

    Ce moment précis de l’éclatement d’une bulle, c’est le début d’une crise financière comme en 1929, en 2008, etc.

    En Europe, trois bulles vont éclater en même temps :

    1- Royaume-Uni :

    Brexit : la bulle immobilière britannique menace l’économie réelle.

    Les investisseurs craignent l’explosion de la bulle immobilière au Royaume-Uni, alors que les gels de fonds immobilier se multiplient. Le danger ? Un effet domino qui rattrape l’économie, puis des banques déjà fragilisées par les taux négatifs.

    C’est le deuxième effet du Brexit… Depuis deux jours, les gels de retrait des fonds investis dans l’immobilier britannique se multiplient comme des petits pains. Après Aviva, M&G et Standard Life, trois nouveaux fonds (Henderson, Canada Life, et Columbia Threadneedle), au moins, viennent de prendre cette décision, symbole d’un vrai malaise sur les marchés.

    http://www.lesechos.fr/finance-marches/marches-financiers/0211104011952-brexit-la-bulle-immobiliere-britannique-menace-dexploser-2012720.php

    2- Allemagne :

    Inquiétudes sur Deutsche Bank, ex-fleuron allemand de la finance.

    Autrefois fleuron de la finance allemande, le groupe bancaire Deutsche Bank n’en finit pas de s’effondrer en Bourse, plombé par ses errements passés et par des inquiétudes grandissantes quant à sa santé.

    L’action Deutsche Bank a atteint mercredi un nouveau plus bas historique en clôture à la Bourse de Francfort, à 11,54 euros, portant sa chute depuis le début de l’année à près de 49%, la plus mauvaise performance du Dax. Sur dix ans, le déclin est encore plus marqué: en mai 2007, à la veille du déclenchement de la crise des subprimes, le titre de la banque culminait à plus de 100 euros.

    http://www.romandie.com/news/Inquietudes-sur-Deutsche-Bank-exfleuron-allemand-de-la-finance/718320.rom

    3- Italie :

    Bruxelles autorise Rome à soutenir ses banques, mais pas à les sauver.

    La Commission européenne a permis à l’Italie de venir en aide à ses banques dimanche dernier. Rome va activer pendant six mois un programme de 150 milliards d’euros de garanties publiques pour soutenir le besoin de liquidités des établissements financiers italiens.

    Si cette annonce peut rassurer sur les risques à court terme liée aux banques italiennes, elle ne règle pas le vrai problème du secteur : celui de créances douteuses s’élevant à 360 milliards d’euros. Or, ce montant et la quasi-impossibilité pour le secteur de réaliser des levées de fonds suffisantes sur le marché pose le problème de la solvabilité des banques italiennes. Le vrai enjeu pour elles est donc de savoir comment elles vont pouvoir être recapitalisées pour un montant estimé à 40 milliards d’euros.

    http://www.latribune.fr/economie/union-europeenne/bruxelles-autorise-rome-a-soutenir-ses-banques-mais-pas-a-les-sauver-583807.html

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s