1984

Media Mainstream contre Mainstream : Quand l’ensemble de la presse en panique se ligue dans le mensonge pour diffamer le ministre de la Justice choisi par Trump

sessions

Jeff Sessions, sénateur de l’Alabama, nommé ministre de la Justice par Donald Trump, est accusé par les médias français de racisme.

Voici à quel point vos journalistes français vous mentent :

  • Quand il était sénateur, Jeff Sessions a voté en faveur de l’extension de 30 ans la loi sur les droits civiques égaux pour les noirs,
  • Alors qu’il était procureur général d’Alabama, il a intenté de nombreux procès en déségrégation,
  • Sessions a voté la confirmation du ministre de la Justice d’Obama, Eric Holder – qui est noir,
  • Sessions a dénoncé et fait campagne contre le gouverneur démocrate ségrégationniste George Wallace, qui s’était physiquement tenu à l’entrée d’une université pour en interdire l’entrée à des noirs, et contre lequel Kennedy a menacé d’envoyer l’armée pour le contraindre à accepter l’intégration raciale,
  • Il a honoré pendant 20 ans l’icône noire des droits civiques Rosa Parks,
  • Alors qu’il était procureur général, il a traduit en justice le leader du KKK,
  • En 1999, Sessions a fait campagne pour que Rosa Parks reçoive la médaille d’or du Congrès d’Alabama, lors d’un appel passionné devant les législateurs d’Alabama au respect de l’égalité des droits des noirs et des blancs devant la loi.
  • En 2000, il faisait voter un budget de 1 million de dollars pour la bibliothèque et le musée Rosa Parks.
  • En 2005, au décès de Parks, Jeff Sessions lui rend un profond hommage devant le Sénat, déclarant que « l’histoire se souviendra de Rosa Parks pour avoir secoué les consciences de l’Amérique et changé le cours de notre nation pour le bien. »
  • En 2012, il déposait une résolution devant les sénateurs pour célébrer le 100e anniversaire de la naissance de Rosa Parks.

Frédéric Autran dans Libération, Le Point, Anne Renaut dans TVA nouvelles, Sud Ouest, Belga et LeVif.be, Christophe Guirard sur RTL et Gilles Paris dans Le Monde, ont été parmi ceux qui véhiculent le mensonge dans le but de diffamer Jeff Sessions et le faire passer pour un monstre raciste.

cx1u5oquuaai8d8

Pourquoi ces mensonges concernant le nouveau ministre de la Justice ? Parce qu’il est probablement le plus grand opposant à l’amnistie des immigrants illégaux, et que les journalistes progressistes n’acceptent pas que l’on puisse désirer autre chose qu’un monde sans frontières — ou alors on est raciste.

Ainsi, les journalistes se préparent à dire que c’est parce qu’il est raciste qu’il prendra des mesures contre les illégaux – pas parce qu’il est pour le respect de la loi. Habituelle façon des médias d’endormir les gens.

cnn-talking-garbage-ben-garrison

© Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

EN BANDE SON : 

1 réponse »

  1. C’est l’habituel délirium tremens de la presse subventionnée dite progressiste. Le progressisme est une idéologie qui s’est donné pour raison d’etre de développer son cancer intellectuel en vue de la destruction de toute morale, de toute barrière naturelle (les sexes par exemple), de toute logique sociale en défendant une déraison sociale qui se revendique comme logique… C’est la logique du fou qui voit la folie chez l’autre, car la norme socialement étendue à la société est plastique et donc réversible, elle la rend de fait possiblement sensible à la folie du progressisme. C’est la subversion de l’état naturel de toute chose ramenée à une vision simplifiée et repliée qui réduit le complexe sociétal à l’état de simple slogan nihiliste, à la fois sur le fond, et percutant par la forme… le tout en boucle continue.

    Tout est affaire de marketing, le chaland doit croire qu’il décide des choses alors meme qu’il subit la propagande de minorités à qui pouvoir et jouissance agissent sur eux comme des adjuvants égotiques, confortant leurs roles de chiens de garde de la basse cour élitiste, nous vendant leur camelote .idéologique en faisant du porte à porte médiatique avec suffisament d’insistance pour espérer nous intégrer corps et ame dans leur secte.

    Les progressistes sont les métastases du modernisme, une forme pathogène de l’occidentalisme comme modèle qui se veut réplicable partout et tout le temps. S’ils devaient se trouver partout sur le globe, alors toute civilisation disparaitrait du fait meme de son uniformité absolue, ayant poussé jusqu’à ses propres retranchements toute vie intellectuelle et affective dans les intimes de la subversion, puis s’étant finalement dénaturée et ayant coupé toute racine de la mémoire collective… une Humanité invertie à ce point aurait rejoint son état pré-adamique, son statut d’animal inconscient, non point innocent de son état mais bien coupable d’etre ainsi et d’avoir laissé filer l’opportunité de s’élever.
    Cette humanité là ne mériterait pas ce qualificatif, car sa logique l’aurait dénaturée au point d’étouffer ce qui faisait le sens de son existence.

    Les progressistes sont les dégénérés de ce monde et c’est pour cela que la folie fanatique est son domaine d’expression le plus sensible.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s