1984

Pour Info : Obamacare, LGBT, environnement… L’ère Trump a déjà commencé !

Obamacare, LGBT, environnement… L’ère Trump a déjà commencé

16195734_10155354372424239_221241766275433436_n c0x37faweaahgw8

Pour les pisse-vinaigres qui ont du mal à digérer la réalité, Trump est bien le 45ème Président des Etats-Unis en vertu des lois électorales en vigueur depuis 1789. L’ère Obama est terminée et celle de Trump commence. Vous pouvez continuer à cracher des inepties et du venin jusqu’à l’ulcère, ça ne changera rien. Comme on dit de ce côté de l’Atlantique, « deal with it »! Il a fait un discours inaugural qui montre bien qu’il entend respecter ses promesses, étonnant de nos jours. Il a insisté sur le fait qu’il honorera toutes les alliances existantes et en forgera de nouvelles sans essayer d’imposer « l’American way of life » à qui que ce soit, rien d’abusif là non plus. Il a demandé aux américains d’oublier leurs préjugés et a rappelé que quelle que soit la couleur des citoyens leur sang est toujours rouge. Il n’y avait aucune haine non plus quand il a promis de redonner le pouvoir au peuple et qu’il souhaitait de bonnes relations avec le monde entier en même temps qu’éradiquer le terrorisme islamiste. De promettre de protéger les frontières et les intérêts de son pays n’a rien d’anormal surtout qu’il comprend que chaque pays en fasse autant. Il a invoqué Dieu et ça a choqué beaucoup d’européens mais je leur rappelle que ce pays a toujours invoqué Dieu et le fait jusque dans ses billets de banques en lui affirmant sa confiance. Il faudrait que l’Europe apprenne à respecter les autres cultures, elle n’a pas le monopole de la pensée. Apprendre à respecter les croyants comme les athées ou les agnostiques sans mépris pour personne parce que de ce côté-là elle n’a vraiment pas de leçons à donner.

Petite note intéressante, pendant le déjeuner qui a suivi il a fait applaudir très longuement le couple Clinton, geste très gracieux de sa part.

L’image contient peut-être : 1 personne, bandes et costume
L’image contient peut-être : 11 personnes, personnes souriantes, personnes debout
L’image contient peut-être : 1 personne, debout et costume
L’image contient peut-être : une personne ou plus, foule, ciel et plein air

La médiocrité ne se dissimule pas… Sarkozy qui est devenu un « has been » dès qu’il a pris ses fonctions en ne respectant ni ses promesses ni ses électeurs, a préféré, avec le flair qui le caractérise, soutenir le président sortant, ce dont il se passe complètement, que féliciter le nouveau président. Bon c’est le même Sarkozy qui déclarait, péremptoire, il y a quelques semaines, « je sens qu’on va gagner, nous allons tout donner à la France ». Toujours à côté de ses pompes Sarko, heureusement qu’il a quitté la vie publique!

Encore un autre qu’on ne sera pas fâché de voir quitter la vie publique, c’est cet ersatz de president qu’il y a en France et qui, bien heureusement, n’est plus rien mais qui ce matin « a dénoncé à Gérardmer (Vosges) le protectionnisme économique prôné par « celui qui prête serment » à Washington, évoquant sans le nommer le président élu américain Donald Trump, son « possible collègue ». Conclusion : notre gros c.. reste à la hauteur de sa réputation d’empaffé ». (Merci à Daniel Deliancourt pour ces dernières lignes entre guillemets concernant l’ersatz)!

L’image contient peut-être : 2 personnes, personnes souriantes
L’image contient peut-être : 1 personne, foule et texte
J’aimeAfficher plus de réactions

Commenter

c2shozmwqaa1za_

A peine a-t-il prêté serment, vendredi 20 janvier, que le 45e président des Etats-Unis Donald Trump a voulu se « mettre au travail » avec la signature d’un premier décret. Et en coulisses, son équipe a mis à jour le site de la Maison-Blanche. Revue des premières mesures.

Avec AFP

c2oh3gnxeaeupb_

# Premier décret contre l’Obamacare

Dans le bureau ovale, il a signé son tout premier décret contre la loi d’assurance-maladie « Obamacare« , texte emblématique de son prédécesseur Barack Obama, marquant sa rupture avec celui-ci.

Dans ce décret, Donald Trump ordonne aux diverses agences fédérales de « soulager le poids » de cette loi, en attendant son abrogation et son remplacement par le Congrès, a expliqué son porte-parole Sean Spicer. Cette loi de 2010, honnie des conservateurs en raison de son coût et de sa lourdeur administrative, vise à aider tous les Américains à souscrire à une couverture maladie.

On ignore la teneur exacte de ce premier décret et ses conséquences immédiates. La loi « Obamacare » ne peut en effet pas être effacée d’un coup de plume : le Congrès, à majorité républicaine, devra voter son abrogation, selon un calendrier qui n’a pas encore été annoncé.

Un second décret (un mémorandum) a également été signé par le nouveau secrétaire général de la Maison-Blanche, Reince Priebus. Celui-ci ordonne un gel général des réglementations fédérales jusqu’à ce qu’un nouveau ministre nommé par Donald Trump les approuve.

# Les LGBT disparaissent du site de la Maison-Blanche

En parallèle, le site de la Maison-Blanche a été mis à jour par la nouvelle administration. La page dédiée aux droits LGBT (lesbien, gay, bisexuel et transsexuel) a été purement été simplement supprimée.

 

# Le réchauffement climatique porté disparu

Comme pour les droits LGBT, la page relative au changement climatique et aux engagements des Etats-Unis en la matière a été supprimée du site de la Maison-Blanche.

En revanche, un nouveau texte a été publié sur le site sitôt Donald Trump investi. Le nouveau président s’y « engage à éliminer les politiques non nécessaires et nuisibles tel le plan d’action pour le climat et les eaux », mis en place par Barack Obama. Censé mettre les Etats-Unis sur la voie de la transition énergétique, ce plan baptisé « Climate Action Plan » encourage les efforts en matière d’énergies renouvelables. Il avait été adopté lors du second mandat de Barack Obama.

« Lever toutes ces restrictions aidera énormément les travailleurs américains, augmentera les salaires de plus de 30 milliards de dollars sur les sept prochaines années », argumente la présidence, qui ne dit en revanche rien sur l’accord de Paris signé à l’issue de la COP21.

# Reprise des forages des gaz et pétrole de schiste

Au détour de ce texte, la Maison-Blanche annonce que le forage des gaz et pétrole de schiste vont reprendre aux Etats-Unis, dont les réserves sont estimées à 50.000 milliards de dollars en valeur.

« L’administration Trump va embrasser la révolution des pétrole et gaz de schiste pour créer des emplois et apporter de la prospérité à des millions d’Américains », souligne le texte.

Il a aussi décidé la future nomination de Scoot Pruitt, climato-sceptique assumé qui nie l’influence humaine sur le réchauffement climatique, à la tête de l’agence de la protection de l’environnement.

# Vers un retrait de l’Aléna

Le programme publié par la Maison-Blanche précise que « le président Trump veut renégocier l’Aléna ». Cet accord de libre-échange nord-américain, entré en vigueur en janvier 1994, associe les Etats-Unis, le Canada et le Mexique dans une zone de libre-échange. Donald Trump a, durant toute sa campagne, accusé l’Aléna d’avoir encouragé la délocalisation d’emplois manufacturiers des Etats-Unis vers le Mexique.

« Si nos partenaires refusent une négociation qui apporte aux travailleurs américains un accord équitable, alors le président avertira que les Etats-Unis ont l’intention de quitter l’Aléna », poursuit la Maison-Blanche.

La Maison-Blanche fait également part de l’intention des Etats-Unis de se retirer du Traité de libre-échange transpacifique (TPP), tout juste négocié entre l’administration de Barack Obama avec 11 pays de la région Asie-Pacifique (mais pas la Chine) mais pas encore ratifié par le Congrès américain.

Donald Trump lors de son investiture (Sipa)

# Les généraux Mattis et Kelly confirmés

Vendredi, en fin de journée, le Sénat a aussi confirmé à de très larges majorités les deux premiers ministres du gouvernement Trump : les généraux à la retraite James Mattis (Défense) et John Kelly (Sécurité intérieure). Les deux hommes ont été confirmé par respectivement 98 voix pour et une voix contre pour le général Mattis, et 88 voix contre 11 pour le général Kelly.

Ce dernier devra notamment s’occuper de la question sensible du contrôle des frontières.

James Mattis et John Kelly ont prêté serment à la Maison-Blanche tard dans la soirée de vendredi.

Après ces premières nominations, Donald Trump a par ailleurs appelé le Sénat à ne pas retarder le processus de confirmation et à voter rapidement sur les autres nominés.

# De nouvelles mesures dès lundi

Le week-end de Donald Trump devrait être calme avec seulement un office oecuménique (National Prayer Service), prévu samedi matin à la cathédrale Nationale de Washington, selon son agenda officiel.

En revanche, son équipe a annoncé que dès lundi de premières grandes décisions seront prises, vraisemblablement dans les domaines de l’immigration, du climat ou du travail. Donald Trump s’est notamment fait élire sur la promesse qu’il sera « le plus grand créateur d’emplois que Dieu ait jamais créé ».

Donald Trump vendredi (WIN MCNAMEE / GETTY IMAGES / AFP)

c2n35crwiaehgig

EN BANDE SON : 

1 réponse »

  1. Bonjour, en complément des informations de Lupus, nous vous proposons avec son autorisation notre Revue de presse quotidienne :

    Revue de presse du jour comprenant l’actualité nationale et internationale de ce dimanche 22 janvier 2017

    Est disponible dans la section Revue de presse de Crashdebug.fr
    https://www.crashdebug.fr/revue-de-presse

    Et toujours toute l’actualité internationale
    https://www.crashdebug.fr/international

    Ainsi que l’actualité en temps réel 7j/7 et 24h/24 :
    https://www.crashdebug.fr/defcon-room

    Merci Lupus,

    Amicalement,

    f.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s