Art de la guerre monétaire et économique

Le Billet : Quand la peur justifie les moyens : si le Vix fait parfois bouger il fait rarement avancer… les marchés ! par Le Lupus

Quand la peur justifie les moyens : si le Vix fait parfois bouger il fait rarement avancer… les marchés ! par Le Lupus

Alors que la plupart d’entre eux n’ont rien vu venir du krach boursier de 2008 dont le point d’orgue culmina le 11 mars 2009, jour de naissance de ce blog, nombreux sont les cassandres et non des moindres à pronostiquer un effondrement économique total précédé d’un krach boursier d’une telle ampleur qu’il entrainerait  l’économie réelle  dans son ensemble  dans une dépression sans fin …Cette pré annonce apocalyptique faite nos permabear n’en restent pas là et sans  suit en général, après moult recommandations de type survivaliste,  un appel  flamboyant   et une invitation  à la possession d’or physique à enterrer vite fait près de la cabane au fond de son jardin entre la piscine devenue obsolète  et le potager devenue essentiel effondrement oblige…

Les arbres pourraient-ils finalement monter jusqu’au ciel… Le Dow Jones a franchi la barre des 22 000 points.

 Si un krach boursier tel que celui que l’on a connu pendant la Grande Dépression devait se produire, le Dow Jones se retrouverait à son niveau du mois de mai 1989, effaçant 28 ans de bénéfices (dividendes non compris).

Dans une économie capitaliste réelle tout ceci aurait du sens ou du moins ferait sens, dans une économie de type socialiste entièrement planifiée et faite à la main par les Banques Centrales et pour le Meilleur des Mondes cela revient à vendre de la peur destinée à augmenter les pics de fréquentation des sites internet et les coefficients de lecture des articles  dans le seul but  non avoué de  maximiser les revenus publicitaires…

Est-ce à dire pour autant que chez Lupus nous pensons que les arbres puissent finalement monter jusqu’au ciel du firmament du bilan des Banques centrales et que les marchés puissent présenter un intérêt autre que si vous avez une horde de traders robotisés qui travaillent nuit et jour à votre service…Point s’en faut,  la dernière fois que le système capitaliste à fonctionner  d’une manière à peu près normale si j’ose dire c’était avec la chute de Lehmann Brother en 2008, depuis sans doute échaudé par le fait  que le système fonctionne  si bien en période de crise c’est-à-dire détruise les plus inadaptés au capitalisme,  Financiers, Politiques et Managers se sont mis d’accord pour dire que le meilleur des capitalismes c’était celui des copains avec pour seule règle privatisation des profits et socialisation des pertes, les banques centrales se chargeant du reste c’est-à-dire de l’émission de fausse monnaie en quantité suffisant pour maintenir l’ensemble du système ploutocrate à flot…Et cela  marche plutôt bien , oscillant entre rachat d’action et investissements bidons les cours boursiers sont au plus haut témoignages ultimes de multinationales parfaites dans un monde gagné à son tour par la perfection du Grand Architecte ou du moins ce qui s’en rapproche : Brothers and Sisters et tous Maçons… bref vous connaissez le reste…Mais nous direz-vous, pour les plus attentifs d’entre vous, voici enfin la preuve éclatante que tout ceci  doit bien  s’arrêter un jour , le mouvement perpétuel n’existant pas si ce n’est  chez les En Marches macroniens, chez les Migrants ou chez les Neocons US…A cela et à ceux-là nous répondons : Argument fallacieux qui revient à dire si votre fille est muette c’est qu’elle ne parle pas…Explications.

Dring !!!! Eh les gars ! Faut vous réveiller ! Pourquoi croyez que Trump soit englué dans un rodéo électoral sans fin coincé qu’il est entre des Néocons US qui veulent une guerre perpétuelle avec la pompe à fric qui va avec et des Mondialistes d’un nouveau genre qui voient d’un très mauvais œil le retour de John  Wayne à l’horizon glauque de leurs écrans et qui rêvent  d’une revanche des indiens métis sur les cow boys aux chevaux trop blancs ou jaunes  pour être honnêtes ! Alors surtout n’allez surtout pas croire ceux qui vous disent que l’économie se porte bien parce que la bourse est à son plus haut car cela revient à penser qu’un malade est guéri  par ce que l’on cassé le thermomètre mesurant sa fièvre…Mais comme souvent  le plus important n’est pas là et le Diable se cache dans les détails   : c’est qu’au-delà de leurs profondes divergences Trump l’isolationniste, les Mondialistes Chinois et les Neocons de fin d’empire n’ont aucun intérêt à ce que le jouet de toutes leurs attentions, le fameux marché financier se casse….Etonnant paradoxe que de voir ceux que tout oppose s’entendre  ainsi sur l’essentiel : la finance, convergence d’intérêts oblige ! Le système est ainsi fait qu’il est difficile d’en sortir surtout quand on s’appelle les Etats-Unis et que l’on est à l’origine de la construction du fameux New World Order et que le Frankenstein à désormais tendance à suivre sa logique propre et à échapper à ses maitres d’origine pour s’en trouver de nouveaux plus malléables et capables de relever le défi de la Gouvernance Mondiale à l’ombre de Mao…Trump qui appartient à l’Amérique de Nixon, un temps ou les Républicains avaient encore quelque chose à dire, se cherche un destin à la Reagan à la volonté de puissance éclatante et se retrouve dans la peau d’un Jimmy Carter à l’impuissance pathétique…Trump personnage tragique a tout du Aguirre des temps modernes : taillé pour la conquête il se retrouve à dériver seul sur le radeau de la méduse sans boussole que sont devenus les Etats-Unis d’aujourd’hui…

Les marchés devraient être un baromètre de l’économie. Ils ne le sont pas. Ils sont un baromètre dans la serre qui a été créée par les banques centrales. Cet indicateur pointe vers une agréable stabilité de la volatilité et des cours élevés. C’est aussi faux que la croissance dans les économies planifiées ou les chiffres d’Enron.

Forts de toutes ces considérations et sans opposition véritable à leurs malversations quotidiennes les faux Dieux des Banques centrales continueront donc d’imprimer de la monnaie autant qu’il le faudra, de publier des travaux académiques sans intérêt à moyen et à long terme et de babiller à l’envie sur une éventuelle remontée de taux.

Les meilleures plaisanteries ayant cependant une fin un jour viendra où les Banques Centrales ayant absorbées dans leurs bilans sur vitaminés tous les marchés du monde le top départ pour une nouvelle monnaie mondiale sera donnée, une remise à zéro de la dette gravée dans le marbre de plusieurs générations gâchées prononcée… On parlera alors de grand reset et du grand renouveau d’une économie Mondiale jugé tout d’un coup sclérosée… Faire du vieux avec du neuf tel est l’alpha paradoxal de l’oméga du cycle économique….

En attendant cet éternel retour quasi Nietzschéen il faudra bien continuer à vendre du digit et à faire semblant d’avoir peur, cela pourrait bien durer encore quelques années car quand on aime on ne compte pas…on ne compte plus…

EN BANDE SON : 

FAITES UN DON SOUTENEZ CE BLOG

NI PUB, NI SPONSOR, NI SUBVENTION, SEULEMENT VOUS ET NOUS….SOUTENEZ CE BLOG FAITES UN DON
Image d’aperçu

18 réponses »

  1. Clairvoyant au vitriol …
    Servitude a perpétuité?
    Ou est donc la sortie?
    Les cassandres ont peut-être aussi envie que cela finisse même dans un désastre….
    « il importe désormais de préparer nous mêmes la catastrophe générale,au lieu de faire semblant de se préparer à son avènement »MgD


    https://polldaddy.com/js/rating/rating.js

    J'aime

    • Sous les morsures aveugles, la lumière agonise
      Le jour mis en pièce cicatrise sous les cendres
      Des nuits illuminées
      Eclaboussées des cris
      D’ombres sauvages traquées qui se laissent prendre
      Douce uniformité (trait noir sur nos regards)
      De formes émoussées
      Fondues dans ce brouillard définitif
      Don’t lay your eyes on my mind
      Down in Stammhein
      Don’t lay your hands on my brain
      No place to hide
      Les lendemains planifiés, nos souvenirs inutiles
      Le temps figé s’est résigné à hurler présent
      La musique psychiatrique
      Tranxène, neuroleptiques
      S’infiltre en toi, guide tes pas, droit devant
      Les règles sont fixées (un triangle sur nos rêves)
      Le décor est stressé
      Déformé dans ce brouillard définitif
      Don’t lay your eyes on my mind
      Down in Stammhein
      Don’t lay your hands on my brain
      And no place to hide
      And I hold myself tight
      (In the final fog of Stammheim)
      It’s a nice place to die
      To be handed suicide
      La guerrilla urbaine pour s’extirper des sangles
      Accentue la pression, de l’ordre sur nos vies
      Ses gestes détournés
      A la fin nous étranglent
      Implantent la peur dans nos pupilles rétrécies
      Nous sommes sous influence (il n’y a pas d’issue)
      Des larves sans défense
      Rejoins les chiens dans le brouillard définitif
      Don’t lay your eyes on my mind
      KZ methoden
      Don’t lay your hands on my brain
      Stammheim-Belsen
      And I hold myself tight
      In the final fog of Stammheim
      It’s a nice place to die
      To be handed suicide
      Don’t lay your eyes on my mind
      Down in Stammhein
      Don’t lay your hands on my brain
      No place to hide
      Don’t lay your eyes on my mind
      KZ methoden
      Don’t lay your hands on my brain
      Stammheim-Belsen

      J'aime

    • « Il importe désormais de préparer nous-mêmes la catastrophe générale, au lieu de faire semblant de se préparer à son avènement » MgD

      On ne serait mieux dire que l’unique Dantec lui-même, grand prophète devant l’éternel…C’est exactement la stratégie suivie par Bannon le conseiller c++ de Trump : pousser l’agenda mondialiste à son maximum de manière à ce que celui-ci implose en cours de route tel un moteur à essence que l’on ferait tourné avec du kérozène : Trump en incendiaire, libéralisation du flux de capitaux tout azimut, laisser la politique étrangère au main des néocons pour exacerber les tensions géopolitiques, le tout sur fond de guerre civile larvée…Objectif : un choc néguentropique qui empêcherait le passage à un nouvel ordre mondial géré par la Chine…En résumé il s’agit de nourrir la bête de manière à ce qu’elle finisse par mordre la main du maitre….Ce fut exactement la stratégie suivie par Reagan vis-à-vis de l’Union Soviétique en poussant à la surenchère avec la fameuse guerre des étoiles… Mieux qu’aux échecs il y a au poker des coups de maitre qui peuvent s’avérer parfois des coups de génie….

      J'aime

  2. Le coupable est toujours celui qu’on a jugé… le responsable, celui que l’on a désigné.
    L’intérêt des maîtres n’est pas en soi de faire durer le système financier. Quand bien même ceux-ci feraient-ils encore jouer leur orchestre sur le pont du Titanic mondial et que le punch monétaire coulerait toujours à flot, leur Intérêt supérieur c’est de franchir le Rubicon de ce système en fin de vie et de le faire mourir sans que les responsables véritables ne soient perçus. Le faire mourir implique un sacrifice volontaire, un acte prémédité ou celui qui sacrifie paraîtra innocent alors même qu’il aura institué les bonnes conditions pour sa pleine réalisation.L’important pour les maîtres est à la fois de détruire le système en vigueur mais aussi de s’assurer qu’ils tiendront toujours le gouvernail de leur nouveau vaisseau (nouveau système financier). Un autre aspect de leur projet est de se garantir une immunité de façade; pour cela, il faut une situation qui soit propice au déclenchement du processus d’effondrement mais aussi des personnes toutes désignées que l’on désignera responsables pour cela. Il faut pour notre recette miracle un environnement qui se prête au scénario et des acteurs clés en main qu’on jugera unanimement responsables et coupables pour les effets indéniablement néfastes qu’ils auront provoqués…. Ainsi, personne sur ce globe ne pourra l’ignorer.
    Les maîtres apatrides et globalistes veulent se débarrasser de l’Empire US et s’assurer du transfert géographique et monétaire du pouvoir financier. Le système financier actuel doit donc connaitre son hallali et cela doit être une mécanique parfaitement huilée puisqu’elle est (re)liée au destin des Etats Unis, bientôt concrètement, Désunis.
    L’hystérie du congrès, des médias, des officines du renseignement US… n’est rendue possible qu’au contact détonnant du « trumpisme », une matière fissible et instable qui provoque une alchimie diabolique propre à pouvoir s’assurer la partition du pays mais aussi d’emprunter une voie expresse pour envoyer le système financier et son étalon vert, le dollar, à l’abattoir.
    Les meilleurs alliés de la City sont donc Trump et l’hystérie collective qu’il provoque.
    On vit une époque formidable pour l’excitation des neurones car on sent l’imminence d’un basculement vers l’ inconnue, quelque chose qui aurait à voir avec notre passé lointain, suprême et vaporeuse référence dont on peine à trouver l’objet représentatif, tout en sachant bien que l’Histoire qui va s’écrire porte en elle une singularité post-moderne qui la rend insondable à la raison. Ce que la raison ne peut cerner, l’intuition le peut quand elle se trouve débarrassée du désir et de la peur.
    Nous sommes donc les témoins privilégier de grands bouleversements à venir: l’Empire joue les caïds de cité avec Poutine et kim Jong Un comme on joue à la barbichette dans la cour d’école (le 1er qui plie à perdu). Tandis que l’UE ne sait plus si l’Amérique de son cœur n’aurait pas perdu la tète en votant quasi unanimement des sanctions contre la méchante Russie mais donc in fine contre elle même, elle prend des libertés qu’elle n’avait plus et dont elle ne voulait plus: elle devient frondeuse face à l’Empire. Il en est ainsi que l’ennemi de mon ami devient mon ami et mon ami devient mon ennemi. Le congres est mon ennemi, Trump devient hélas mon ami mais face à Kim Jong Un, Trump le guerrier Folamour est mon ennemi et Kim Jung Un devient un…ami? L’Histoire est un tourniquet qui, en accélérant, nous donne le vertige et nous fout la nausée!
    En même temps que les pôles magnétiques de la Terre se déplacent lentement, ceux des alliances stratégiques font de même. L’oscillation du balancier de l’Histoire s’accompagne de cris d’orfraie diplomatiques comme de grincements de dents dans les rouages plébéiens. Tout bouge, tout migre… tout devient imperméable à la raison et les passions font moisson du vent tourbillonnant de la révolte.
    Révolte en Europe par des peuples de moins en moins subjugués par leurs média et qui commencent à réaliser la trahison des politiques face à une enveloppante paupérisation, une corruption endémique ainsi qu’ une immigration frénétique.
    Révolte aux USA face aux institutions politiques, à Trump, aux anti Trump…
    Révolte sourde de tout un peuple face à un Poutine jugé trop zen et docile. Le peuple exige un durcissement face à une Amérique de plus en plus haie pour son fanatisme russophobe.
    Bientôt aussi, probablement, révolte des chinois face à une Amérique guerrière qui menace la Corée du nord de se faire atomisée alors même que la Chine est frontalière et que les radiations ne connaissent, comme les capitaux et les marchandises, que la libre circulation.
    Révolte enfin d’une partie croissante de la population mondiale qui observe le grand guignolesque de notre tragédie et qui désignera à la vindicte ces USA comme on rejette le bébé Trump avec l’eau rougeoyante du bain impérial.
    L’Amérique ainsi que la finance mondiale sont toutes les 2 reliées… « religare » (1) (étymologie de « religion » pour relier) La mort des USA sera la mort du dollar et le dilemme de Triffin (2) sera enfin résolu puisque le système financier renaîtra sous une autre forme… dans un autre « corps » avec un nouveau sceptre: le phœnix. .
    Trump et l’hystérie du deep-state auront été les sacrificateurs des USA, ils paraîtront responsables aux yeux des peuples et jugés coupables aux yeux embués de l’Histoire et ceci alors même que la main de la City n’était pas si étrangère à leur funeste destin.
    (1) https://fr.wikipedia.org/wiki/Étymologie_de_religion
    (2) https://fr.wikipedia.org/wiki/Dilemme_de_Triffin


    https://polldaddy.com/js/rating/rating.js

    J'aime

    • Ne jamais oublier une chose : le Mondialisme est l’héritier du Socialisme Fabien qui a déjà enfanté 2 totalitarismes au 20 -ème siècle, le nazisme et son frère le bolchévisme ou communisme…La différence entre les 2 : le nazisme fonde son messianisme dans la lutte des races avec son héro: l’aryen, le communisme fonde son messianisme dans la lutte des classes avec son héro : le prolétaire…Dans les 2 cas il s’agit d’une réification de l’histoire et d’une vaste escroquerie intellectuelle menant inexorablement à des génocides et massacres à répétition…

      Le souci aujourd’hui c’est que les Etats Unis qui furent longtemps un pôle de résistance et une terre d’individualisme sont aujourd’hui gangrené par le Mondialisme qui vise à l’instauration d’un communisme planétaire en s’appuyant sur son fer de lance que constitue désormais la Chine maoïste…La Corée n’étant qu’un satellite de cette dernière, les gesticulations de Trump ne sont pas vaines et visent à desserrer l’étau des Mondialistes à la fois sur le plan intérieur et sur le plan extérieur…Une grosse partie de l’Etat US, Deep state compris, étant désormais sous le contrôle de la Famille Adams Clinton et ce bien avant que Bill le pervers fut élu Potus…il est devenu clair au fil des années que les Neocons d’aujourd’hui n’ont de conservateur que le nom et pratique une sorte de marxisme léniniste que ne renierait pas le bolchevisme russe d’antan, logique machiavélique d’Empire oblige certes …mais l’objectif visé au final étant surtout : une destruction systématique de tout ce qui s’apparente de près ou de loin à l’Americanisme ! et cela par le biais de détestations concertées…On fait la guerre non pas pour maintenir la Paix mais pour obtenir une détestation chez ceux que l’on est sensé combattre, détestation extérieure qui servira ensuite de prétexte à une mise sous tutelle intérieure…

      En Europe de l’ouest déjà sous la coupe des socio-démocrates fabiens (financés par la City de Londres en relais du centre idéologique que constitue la London School Economic ) et d’un Pape jésuite (immigrationiste et vendu au Mondialisme en échange de quelques oublis concernant scandales pédophiles et bancaires) les choses me semblent désormais très compromises sauf bien sur si l’on se trouve du bon côté du manche …

      Nous vivons une époque nietzschéenne marqué du sceau de la volonté de puissance (Faire la guerre pour maintenir la paix) dans un monde qui ne veut croire qu’au messianisme religieux (de type monothéiste) et au messianisme marxiste (de type Stalinien et Maoïste) …
      Le collectif suspend désormais à la corde de sa rhétorique l’individuel là où la notion de responsabilité et de liberté voudraient pouvoir s’assurer et se rassurer du contraire…Si le Présent éclaire plus que jamais le Passé, le Présent ne se construit désormais plus que sur les ruines de nos libertés futures…Eternel retour de nos âmes en perdition en attendant peut-être une toujours possible rédemption !….

      La Philosophie plus que tout autre domaine reste une voix incroyable de libération des esprits c’est pourquoi les ultralibéraux marxistes et socio-psychologisant s’acharnent avec tant de véhémence à vouloir détruire la Grèce et les Grecs qui en matière de philosophie nous ont tout donné, tout appris ! Sans mémoires plus de racine, et sans racine la volonté ontologique de puissance propre à l’homme et sa nature eschatologique devient stérile comme châtrée, et la réalité s’efface alors peu à peu au profit d’un magma informe que l’on qualifiera alors d’Homme nouveau.…

      J'aime

    • « On vit une époque formidable pour l’excitation des neurones car on sent l’imminence d’un basculement vers l’ inconnue, quelque chose qui aurait à voir avec notre passé lointain, suprême et vaporeuse référence dont on peine à trouver l’objet représentatif, tout en sachant bien que l’Histoire qui va s’écrire porte en elle une singularité post-moderne qui la rend insondable à la raison. Ce que la raison ne peut cerner, l’intuition le peut quand elle se trouve débarrassée du désir et de la peur. »
      Une intuition donc: les mangeurs de » pizzas » les maîtres de l’illusion utilisent -ils a leurs » façon » ce qui est annoncé dans La Tradition? Guénon/ Evola
      Guénon référence de Steve Bannon
      La cérémonie du Gothard,la représentation de la déesse Kali sur l’empire state building?
      Suivent -ils » l’agenda » de la précession des équinoxes vous faites allusion
      au déplacement des pôles…..?
      En Inversant, en travestissant ce qui est commandé par le cosmos.
      La connaissance justement des pré-socratiques notamment de Pythagore et d’Appolonius de Thyane
      http://www.apollonius-de-tyane.ch/index.php/a-propos-d-apollonius-de-tyane
      C’est la planche d’un « frère » mais elle vaut le coup d’oeil jusqu’au bout.


      https://polldaddy.com/js/rating/rating.js

      J'aime

      • A Anders!, vous citez Guenon comme inspirateur de Bannon et je vous suis (intuition…), moi qui ait adoré le lire.
        Vous citez Apollonius de Tyane… le « Jésus d’Orient » et là vous me faites encore plus plaisir. Ce que Philostrate en raconte ne peut que m’évoquer la Sagesse Antique (pré-socratique) celle de l’illustre Hermes Trismégiste… relisons le KYBALLION (source originelle de la Kabbale) ou le maître enseigne et essaime des apôtres ( dont appartient Apollonius, quant à la filiation). La Noble Tradition se disséminait par le recours classique d’initiés devenus initiant (maîtres de sagesse, Apôtres oubliés). De là, on devine que la philosophie n’était pas née car elle n’apparaîtrait que bien plus tard comme une gerbe fractale, jaillissante, poursuivant son irrésistible entropie car significativement dégénérative (Guénon), C’est donc par concrétion de doutes empilés, comme contre-partie inhérente à l’érosion du Savoir, que de nombreuses écoles de pensée proliférèrent jusqu’aux plus absurdes (celles de notre post-modernité, mais pas que…).
        Le 1er langage du quêteur est certes spéculatif, il tâtonne, mais son mode opératoire est foncièrement métaphysique (verticalité de la connaissance expéri-mentale… expérience mentale). De plus, il s’appuie sur l’observance des phénomènes sensibles par le prisme limpide des lois (bi-pole mondain et nouménal) et de la LOI -comme phare éclairant la brume- Ces enseignements fournissaient une base élévatrice solide (spirituelle). Elles se devaient d’être impérativement accompagnées aussi de pratiques méditatives et mentales particulières… toujours sous le contrôle du Maître, le Maitre étant l’incarnation pratique de la LOI.
        On ne manquera pas de mentionner l’école pythagoricienne à qui l’on doit l’inspiration créatrice des universités… universités qui ont perdu depuis longtemps la flamme originelle.


        https://polldaddy.com/js/rating/rating.js

        J'aime

        • Eclairante réponse qui illustre bien, au-delà de la rhétorique classique, le fait que système et antisystème ne font qu’un tels les 2 faces d’une même pièce, se servant l’un et l’autre de soupape de sécurité…Sortir de ce paradoxe impose de sortir de l’approche linéaire du temps qui passe aboutissant aujourd’hui à la fausse réalité post moderne d’une fin de l’histoire significative elle-même d’une fin des temps…Pour cela effectivement seule une approche philo-métaphysique permet de sortir du dilemme évoqué pour atteindre des niveaux de perception tels qu’ils permettent de combattre les véritables donneurs d’ordre….

          J'aime

          • « Pour cela effectivement seule une approche philo-métaphysique permet de sortir du dilemme évoqué pour atteindre des niveaux de perception tels qu’ils permettent de combattre les véritables donneurs d’ordre….
            Je vous remercie pour la synthèse,seule « façon » de résister dans ce temps d’Involution.Notre temps celui de l’Eternel Retour.


            https://polldaddy.com/js/rating/rating.js

            J'aime

        • LA TRADITION ET LA TRANS-MISSION:
          Voici un extrait de la défense d’Apollonius face à Domitien l’empereur, elle défend l’idée, en filigrane, d’une Tradition qui s’est répandu dans tout le pourtour méditerranéen et au de là:
          « Pythagore a laissé à la terre les animaux; mais, considérant comme pur tout ce qu’elle produit, il en a tiré sa nourriture: c’est en effet ce qui convient à la nourriture du corps et de l’esprit. Il a déclaré que les vêtements tirés des animaux sont impurs, et il s’est habillé de lin : pour la même raison il s’est servi de chaussures faites d’écorces d’arbre. Cette pureté lui a procuré plusieurs avantages, et en premier lieu celui de connaître son âme. Il est venu au monde dans le temps où Troie combattait pour Hélène, il était le plus beau des enfants de Panthoüs et le plus richement vêtu: il mourut si jeune que sa mort a inspiré à Homère des accents plaintifs. Ensuite, son âme passa dans plusieurs autres corps, selon la loi d’Adrastée sur les migrations de l’âme (NDT: Métempsycose) puis elle reprit la forme humaine, et alors Pythagore naquit de Mnésarchide de Samos : ce n’était plus un barbare, c’était un sage ; ce n’était plus un Troyen, c’était un Ionien, et un homme tellement peu mortel qu’il se rappelait avoir été Euphorbe. Je viens de vous dire de qui je tiens ma philosophie, et je vous ai avoué qu’il n’en était pas lui-même l’auteur, mais qu’il l’avait reçue en héritage. » On voit que la transmigration de l’ame s’accompagne d’une élévation spirituelle telle que « l’échelle de Jacob » nous le suggère.
          Au passage Apollonius mentionne les contacts entre l’Inde brahmanique et l’Egypte puis de l’Egypte à la Grèce via la rencontre de Pythagore avec des gymnosophistes égyptiens.  » Les gymnosophistes (mot grec signifiant « sages nus ») sont des philosophes indiens ainsi appelés par les Grecs parce qu’ils méditaient parfois nus. » (wikipédia)
          Il est à noter que « Les Gymnosophistes à leur tour ont transmis cette doctrine à Pythagore, le premier des Grecs qui ait conversé avec les Égyptiens. »… c’était oublier Solon?
          On ne peut manquer de rappeler Platon affirmant détenir l’histoire de l’Atlantide parce qu’il le tient de Critias son grand-père, lequel avait puisé ses récits dans les manuscrits de Solon qui se trouvaient alors déposés chez son père, manuscrits que, dit-il, il a beaucoup étudiés dans son enfance L’initié de qui vient cette tradition, fait remonter l’Atlantide d’après les livres égyptiens, à neuf mille ans. Or Solon rencontra les prêtres d’Egypte, en particulier Sais. Le vieux prêtre égyptien dit à Solon : « jeunes, vous l’êtes tous par l’âme, car vous n’avez en elle aucune vieille opinion transmise depuis l’antiquité de bouche à oreille ni aucun savoir blanchi par le temps. » il continue ainsi:  » les généalogies concernant les gens de chez vous que tu viens, Solon, de passer en revue (NDT: les illustres ancêtres grecs), diffèrent bien peu des mythes pour enfants. D’abord, vous ne gardez le souvenir que d’un seul déluge sur terre, alors que plusieurs sont survenus auparavant.  » il conclue:  » mais dans le temps qui suivit, se produisirent de violents tremblements de terre et des déluges. En l’espace d’un seul jour et d’une seule nuit funestes, toute votre armée fut engloutie d’un seul coup sous la terre, et l’île Atlantide s’enfonça pareillement sous la mer. De là vient que, de nos jours, là bas, la mer reste impraticable, encombrée qu’elle est par la boue que, juste sous la surface de l’eau, l’île a déposé en s’abîmant.  » (Timée)
          Si j’ajoute ces (r)enseignements, c’est pour mieux revenir sur la sagesse originelle qu’épouse le KYBALLION… venue de l’Atlantide et diffusé par Hermes/Thot lui même Atlante fuyant la catastrophe. cf « les 15 tablettes de Thot » ainsi que les « 12 tablettes d’émeraude ».
          Afin de bien marquer que cette sagesse importée en Egypte -pays de Khem- était nouvelle le texte des « 15 tablettes de Thot » nous l’ explique: « vivement nous avons volé vers le soleil du matin pour atteindre la terre des enfants de Khem. En nous voyant ils devinrent furieux et ils arrivèrent avec des lances et des couteaux pour combattre et détruire les enfants d’AtlantiS. J’ai alors projeté un rayon vibrant qui les frappa de pleins fouet. Puis je leur ai parlé avec des mots calmes et paisibles (…) envoûtés par la science magique, ils se prosternèrent à mes pieds et nous pûmes rester longtemps sur la terre de Khem, très longtemps ou j’ai accomplis de grands travaux inspirés de la sagesse. Puis vint le jour, ou obéissant aux commandements du Maitre (le siens) qui veille éternellement dans son sommeil, j’ai commandé aux enfants d’Atlantis de se déplyer dans plusieurs directions pour se mêler au peuple de Khem, afin que la sagesse sorte du sein des temps et s’élève à nouveau dans tous ses enfants. »
          Ce qui pourrait surprendre c’est l’allusion aux vaisseaux et du voyage par les airs, pourtant ce n’est pas une première puisque la même chose existe dans le .Mahabharata indien ou certains textes védiques avec le vaisseau des dieux: le vimanas.
          …la tradition ne se perd pas mais elle s’entoure d’une épaisse brume… la stèle de PALENQUE en Amérique du sud nous renvoie à une conception universaliste du « voyage des dieux ».


          https://polldaddy.com/js/rating/rating.js

          J'aime

  3. Il est évident que l’option de SDR du FMI est dans les cartons, et la sortie récente de Lagarde sur le FMI à Pékin d’ici une décennie en est peut-être un signe. Mais les DTS ou tout autre « reset » seront de toute façon « inflationnistes », et ceux qui auront de l’or ou des actifs tangibles protègeront leurs biens, en partie tout au moins, de cette façon. Les « Cassandre » en font certes des « caisses » depuis des années, mais les solutions qu’ils proposent pour se protéger n’en sont pas mauvaises pour autant. Non ?


    https://polldaddy.com/js/rating/rating.js

    J'aime

    • Non….En 2005 lorsque je fréquentais encore les forums boursiers nous étions une poignée à en défendre la possession, et l’or était à l’époque a 650 dollars, c’était un bon ticket d’entrée sur le Marché de l’or… Aujourd’hui l’or est sans doute un des actifs les plus manipulés au monde de manière à ce qu’ils envoient en permanence de faux signaux d’achat comme de vente…Ce n’est plus une boussole c’est une girouette….

      C’est un actif uniquement à condition que vous en possédiez sous forme de pièces de monnaie or de type American Gold Eagle.

      C’est une assurance et une couverture de patrimoine à condition que vous le mêliez à un panier de devises : dollar et francs suisses…

      En aucun cas cela ne nécessite de parier sur un effondrement du système les cassandres sont les idiots utiles du système : Faber, Rogers, Edwards, Stockman et beaucoup d’autres se perdent en conjonctures foireuses et annoncent un krach tous les 3 mois…De ce fait ils empêchent toute réflexion utile et pertinente sur un système en évolution permanente et dont les mutations mériteraient d’être éclairées ! Les machines et les algorithmes règnent en maitre sur toutes les places boursières monde alors cessons de croire que quelques traders aussi douées qu’ils furent dans leurs jeunes années puissent aujourd’hui rivaliser dans la compréhension d’une machinerie entièrement manipulée par ce qui s’apparente aujourd’hui à de l’intelligence artificielle…

      J'aime

  4. Il n’y a pas que la dette publique dans la vie.
    Il y a aussi la dette privée.
    Les banques sont hyper-endettées.
    Les entreprises privées sont hyper-endettées.
    Les ménages sont hyper-endettés.
    La bulle de la dette privée gonfle de plus en plus.
    Aux Etats-Unis, la dette des ménages vient juste d’atteindre 12 840 milliards de dollars.
    Record historique battu.
    Le précédent record datait du troisième trimestre 2008 … juste avant l’éclatement de la bulle.
    Mardi 15 août 2017 :
    La dette des ménages américains dépasse son record de 2008.
    La dette des ménages américains a dépassé à la fin du 2e trimestre son précédent record établi au 3e trimestre 2008, a indiqué mardi l’antenne de New York de la Banque centrale américaine (Fed).
    La Fed précise que les crédits automobiles ont progressé de 23 milliards de dollars et les dettes sur carte de crédit de 20 milliards de dollars.
    A 12.840 milliards de dollars à la fin juin, cette dette dépasse le précédent sommet de 12.680 milliards de dollars établi à la fin du 3e trimestre 2008, indique la Fed de New York, soit au moment du déclenchement de la crise financière des subprimes.
    Elle est en augmentation de 114 milliards (+ 0,9%) par rapport au 1er trimestre et de 15,1% supérieure à son nadir atteint au 2e trimestre 2013.
    https://www.agefi.com/ageficom/suisse-economie-politique/detail/edition/online/article/la-dette-des-menages-americains-a-depasse-a-la-fin-du-2e-trimestre-son-precedent-record-etabli-au-3e-trimestre-2008-a-indique-mardi-lantenne-de-new-york-de-la-banque-centrale-americaine-459030.html


    https://polldaddy.com/js/rating/rating.js

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s