Cela se passe près de chez vous

Le Billet du LUPUS : Le Rock peut il mener à Dieu dans ses détours avec le Diable ? La rédemption est elle au bout du chemin ?

Le Rock peut il mener à Dieu dans ses détours avec le Diable ? La rédemption est elle au bout du chemin ?

John Lennon était violent envers les femmes : a-t-on le droit d’écouter « Imagine » ? La question existentielle ainsi posée par un journaliste boboisé du Nouvel Obs, au delà du grotesque de la question, comme si le Diable en chacun de nous ne se jouait pas avec entrain  du Dieu Bisounours et de son code moraline à deux balles, aura eu au moins le mérite de me plonger en intense réflexion métaphysique…et compléter ma trilogie métaphysique amorcée avec mes deux billets précédents :

https://leblogalupus.com/2018/09/29/le-billet-du-lupus-eloge-de-la-subversion-haro-sur-la-submersion-le-rock-est-mort-vive-le-rock/

https://leblogalupus.com/2018/10/07/le-billet-du-lupus-le-rock-les-politiciens-satan-et-moi-emoi/

Plusieurs siècles de massacres religieux en tous genres et de toute nature m’ont confirmé dans la certitude que le fait religieux  « faitage-toit du monde mystique » reste une expérience individuelle d’essence universelle mais qui n’a pas vocation à devenir universaliste et collective. Par conséquence les prophéties toutes à la base d’origine shamanique ne sauraient être dupliquées et données comme telles à des populations entières sous peine de dérives monstrueuses. De la Saint Barthélemy à la guerre de Vendée l’Histoire de France peut en témoigner. 

En ce qui concerne l’expérience shamanique du fait religieux, au sens d’un parcours intropectif intériorisée, on lira pour preuve bien sur avec tout l’Intérêt qu’il mérite les œuvres de Blaise Pascal, les poèmes de Jim Morisson le roi lézard sans omettre bien sur d’écouter Georges Harrison le Beatles qui rencontra GOD (Eric Clapton) un jour de 1968…Pour l’anecdote Georges donna en offrande sa femme Pattie Boyd à Eric le Dieu vivant de la guitare qui pour le remercier lui donna quelques cours  dont on sent toute la grâce divine sur l’album Abbey Road des Beatles.

Les Beatles groupe de rock mythique et mystique résument à eux tout seul la solitude du quêteur d’absolu : Paul le mondialiste installé dans le consumérisme, John le diablotin qui cède à toutes les tentations : sexe, drogue et nihilisme et Georges qui découvre sa vérité intérieure au travers de l’hindouisme. 

Complexité d’une époque me direz vous, oui pas seulement car époque charnière qui nous mena dans ses errances jusqu’à aujourd’hui ou l’ombre de Charles Manson n’en finit plus de se dupliquer à l’infini ! Alors après tout çà a t on encore le droit d’écouter Imagine l’hymne  de la boboitude contemplative joué dans toutes les commémorations destinée à nous protéger des attentats des méchants déséquilibrés.

Réponse avec les quelques lignes qui suivent ou l’on verra qu’écouter Imagine est peut être un droit mais certainement pas un devoir.

Les Messianismes ont le vent en poupe actuellement que cela soit au travers des religions monothéistes : Islam, Catholicisme et variantes, Judaïsme ou au travers du marxisme dans sa version la plus aboutie qu’est le Mondialisme.

Le phénomène religieux est donc en plein essor, simplement il prend différentes formes et se décline de différentes façons. Panorama non exhaustif.

Coté Marxisme  le Socialisme est un messianisme annonciateur de la fin des temps et du paradis sur terre et tout comme messianisme utopique , à l’essai il s’avère mortifère surtout quand il est couplé à un malthusianisme destiné à nous faire croire qu’avec moins tu peux toujours faire plus, qu’il suffit pour cela de demander ! Il en va de même de toutes les utopies nés dans les cerveaux malades des constructivistes, bien en théorie, inutilisables dans la pratique, et de toute façon vouées à l’échec. Mais là n’est pas l’important, ce n’est pas la faisabilité qui compte mais la croyance à une merguez frites gratuite à l’ombre de la Fête de l’Huma. Quand on croit on ne compte pas surtout quand c’est les autres qui payent au péril de leur vie. Mais que voulez cent millions de morts plus tard on en est plus à quelques millions près….Qu’importe le flacon pourvu qu’on ait l’ivresse, l’ivresse du Grand Soir et des lendemains qui déchantent…Malgré tout la gueule de bois cela fait mal surtout quand elle est défoncée. 

 

Venons en à la promesse/mensonge républicaine de la laïcité du vivre ensemble : nouvelle religion du bisounours jacobin.

Sur son fronton écrit en lettres d’or  : An public (calendrier révolutionaire) fais attention à qui tu niques, An privé (calendrier républicain) fais ce qu’il te plais. Moralité : dans le cochon tout est bon à condition de l’exciser ! La centralisation bureaucratique fera le reste.

Comme avec ses désastreuses finances là encore le Jacobin énarchique fait chou blanc. Les cigognes n’étant plus au rendez vous, les enfants de la télé ne veulent plus naître qu’en PMA ou au mieux en PMU et à condition d’avoir gagné au tirage ! La centralisation jacobine, la magie républicaine du vivre ensemble, de nouvelles guerres vendéennes n’y changeront rien ! Parce que trop souvent synonyme d’athéisme ou d’agnosticisme la laïcité dans sa version étroite « à la française » est elle aussi en pleine faillite sous les coup de boutoirs d’Etat Nation ou religion et esprit d’une Nation ne font désormais  qu’un : Etats-Unis et Protestantisme, Russie et Religion Orthodoxe, Pays de l’Est et Catholicisme, Turquie et Islam; Israël et Judaïsme, Inde et Hindouisme…Parenthèse géopolitique : c’est cette consanguinité entre Religion et Etat nation qui explique une bonne partie des motivations à l’œuvre dans les guerres menées au Moyen Orient….Les plaques tectoniques du Grand Orient et du Grand Occident trouvant là la résolution de leur conflit au travers de qu’il convient d’appeler des tremblements de terre géopolitiques. L’Inde et l’HINDOUISME  faisant exception, les Brahmanes veillant à ne pas se laisser impressionner par l’islamiste Pakistan terre de tous les dangers. Parenthèse fermée.

Pour ne pas en restez là et faire la nique au monde entier fidèle à son arrogance légendaire , la France et son fameux anti-modèle social après avoir tué le catholicisme avec la terreur marxiste et bolchevique avant l’heure des guerres de Vendée de 1793, décida que cela ne suffisait et qu’il fallait jeter l’opprobre sur les survivants et promulgua de facto la loi de 1905, la fameuse séparation de l’église et de l’Etat…Mais l’Etat ayant horreur du vide c’est le Socialisme qu’il épousa en seconde noce, et après avoir chanté tout l’été de 1936 la cigale pacifiste se trouva fort prise au dépourvu quand l’International  Socialisme nazi et soviétique décidèrent d’un même front qu’il était temps pour la grenouille française de passer à la casserole.

Mais il ne peut y avoir d’Etat Nation sans que celui-ci puisse s’incarner au travers de la volonté de puissance d’un Homme…Pétain en fut un, De Gaulle en fut un autre et on sait comment le match s’est soldé entre les deux : match nul et balle au socialisme ! En cédant trop souvent aux sirènes communistes De Gaulle ne réussit pas à faire ce qu’il fit sur le plan international face à l’imperium américain : réunir les 2 Frances. Ce fut d’abord la purge d’après-guerre puis la tragédie algérienne, le tout pour finir dans le maoïsme 68huitard et sa pseudo révolution culturelle…Une vraie descente aux Enfers que l’on ose encore appeler de nos jours les 30 glorieuses ! Depuis ces temps funestes auxquels en succédèrent beaucoup d’annèes piteuses, la Nation française, le Peuple français se sentent orphelin en quête d’un nouvel Homme providentiel qui serait les incarner dans leurs contradictions et réelles diversités. A l’image d’un Trump aux USA ou d’un Poutine en Russie.

Ainsi une France qui se cherche sans se trouver,  après avoir été la Patrie des droits de l’homme d’obédience staliniste devint la Fratrie, because le nationalisme c’est la guerre, des droit de la Femme mondialiste et accessoirement pour faire bon pied bon genre celui de la Trans-euro-express aux bons soins de Mutti Maquerelle, le Kaiser Fuhrer  du quatrième Reich. 

Mais le phénomène religieux ne se réduit pas au seul Messianisme monothéiste ou marxiste même habillé en Pravda nommée laïcité , il s’exprime aussi au travers de ce qu’il convient d’appeler la Tradition Primordiale, aux sources et confluent même de l’indo-européanisme et de la Pensée gréco-latine qui tout comme la Philosophie demeure une affaire d’initié…et d’initiation…On est là bien sur très loin du folklore maçonnique et de sa spiritualité de bazar,  pour plonger dans les entrailles de la psyché humaine…ou la métaphysique joue son rôle en faisant le liant entre mystique et philosophie…dans tous les cas le cheminement personnel et l’introspection accompagnée sont indispensables loin des gourous de pacotille et des formes de coercition modernes que sont devenus quantité de sectes adeptes d’un pseudo développement personnel et d’un new age de pierre…Il faut lire bien sur les philosophes grecs prédécesseurs d’Aristote, Heraclite à ne pas confondre avec Heraclide restant un des maîtres philosophes incontestés…Et puis surtout  il faut se plonger dans le gai savoir du Maître incontesté d’entre tous : Nietzsche… La porte d’entrée à la compréhension de la société d’aujourd’hui et l’ouverture indispensable à la maîtrise de ce que nous appelons nous ici la gestion paradoxale des affaires et dont raffole en politique par exemple Trump et Poutine…Vous comprenez mieux aujourd’hui le leitmotiv de ce blog :

« Nous vivons une époque nietzschéenne marqué du sceau de la volonté de puissance dans un monde qui ne veut croire qu’au messianisme religieux et marxiste ! »

Lennon est mort pour avoir cru que fonctionner sur un mode contemplatif suffirait à le protéger de ses propres turpitudes, la France va mourir pour avoir cru que fonctionner sur un mode masochiste suffirait à la protéger de sa fausse morale. Contrairement à Jésus, la France ne sauvera l’Occident par son sacrifice, tout comme les Beatles malgré leur popularité n’ont pu sauver John Lennon. 

Le Monde est sadique et cynique il n’a aucune complaisance ni respect pour les faibles !

LE LUPUS

OK+++++++++++++++++++++++++++++

EN BANDE SON :

FAITES UN DON SOUTENEZ CE BLOG

 NI PUB, NI SPONSOR, NI SUBVENTION, SEULEMENT VOUS ET NOUS….SOUTENEZ CE BLOG FAITES UN DON
Image d’aperçu

3 réponses »

  1. Jaune Lemon était hachement contemplatif à l’instar de tous les gourous Marxistes :

    Bon, les Béat-Less je ne peux plus, j’ai appris l’Anglais avec eux, overdose totale.

    Pour ce qui est de rapprocher le Diabole (discorde) avec Dieu (religion concorde) Mc Solaar aura assez bien résumé…


    L’homme dit « padamalgam » Dieu dit « amalgam métaux » ^^
    (le diabole en alchimie est nécessaire à séparer les scories de la coulée de métal..)

    La raie publique ?
    Victimes des guerres révolutionnaires : 290 000 morts (74% (Province) et 26% (Paris))
    70% des exécutions ont eu lieu entre octobre 1793 et mai 1794.
    De 1789 aux lois d’amnistie du Consulat, nous retrouvons 119 550 déplacés ayant été obligées de se réfugier à l’étranger.
    Au moins fort* de la révolution dite Française, sur la période du 06 avril 1793 au 27 juillet 1794:
    2585 exécutés pour délit d’opinion
    1306 emprisonnés prisonniers politiques
    130 déportés

    Comparatif des victimes civiles de la révolution et du nombre de victimes civiles des deux guerres mondiales:
    A titre de comparaison, la première guerre mondiale aura fait 300 000 civils tués, sur une population de 40 000 000 d’habitants.
    La révolution dite Française aura tué 200 000 civils, sur une population de 25 à 26 millions d’habitants dont 20 millions de paysans.
    La seconde guerre mondiale aura tué 350 000 civils Français pour une population de 41 000 000 habitants.
    DONC LES RÉVOLUTIONNAIRES ONT PROPORTIONNELLEMENT BEAUCOUP PLUS TUÉ QUE LES ARMÉES ENNEMIES N’ONT TUÉ DE CIVILS FRANÇAIS EN 1914-1918 ou en 1939-1945, mais aussi beaucoup plus tué que 300 ans d’inquisition…

    CROISEMENT DES SOURCES :
    Le total des victimes civiles de 300 ans d’inquisition est bien inférieur au nombre de victimes de 1789:
    Fernand Braudel estime que le nombre des victimes de l’inquisition a été « relativement limité ». Depuis le XIXe siiècle, des chiffres ont couru provenant d’ouvrages qui se sont recopiés les uns les
    autres sans vérification des sources. Tous remontent à l’Histoire critique de l’Inquisition d’Espagne publiée en 1817 par Juan Antonio Llorente, un libéral espagnol entré au service de Joseph Bonaparte et contraint à l’exil à Paris. D’après lui, en trois siècles et demi d’existence, l’inquisition aurait prononcé 341.021 condamnations, dont 39.671 remises au bras séculier.

    « Les chercheurs, souligne Béatrice Leroy, admettent aujourd’hui qu’il est impossible de parvenir à un calcul exact du nombre de victimes, et tiennent pour fort exagérés les chiffres de Llorente (Béatrice Leroy, L’Espagne de Torquemada, Maisonneuve, 1995).

    Pierre Chaunu, quant à lui (Pierre Chaunu, Eglise, Culture et Société, SEDES, 1981), considère que les chiffres de Llorente doivent être divisés au moins par deux: « Les 10 à 12000 exécutions capitales en trois siècles doivent être rapprochées des 50 000 sorcières brûlées en trois ou quatre décennies dans le reste de l’Europe (qui ne connaissait pas l’Inquisition) au début du XVIIe siècle ».

    Notons que l’historien danois Gustav Hernningson a parfaitement montré, dans sa thèse parue aux Etats-Unis en 1980, que la « folie criminelle de la chasse aux sorcières » est un phénomène éminemment moderne. Luther (Protestant pas Catholique) voulait « toutes les brûler… » (Jacques Heers, Le Moyen Age, une imposture, Perrin Malesherbes 2001, p. 241).

    Voici maintenant ce qu’avance Vittorio Messori : « En l’espace de quelques mois en 1793, la terreur jacobine qui avait ‘purifié’ la cathédrale Notre-Dame de Paris de la ‘superstition chrétienne’ fit plus de victimes en France que les trois Inquisitions catholiques réunies (médiévale, espagnole et romaine) et peut-être même que celles de toutes les autres confessions chrétiennes » (Vittorio Messori, La Vérité a un nom et un visage, éditions MaME, 1997).

    Enfin, nous avons relevé cette phrase, à nouveau de Pierre Chaunu, très révélatrice : « La révolution française a fait plus de morts en un mois au nom de l’athéisme que l’Inquisition au nom de Dieu pendant tout le Moyen Age et dans toute l’Europe… »

    Si l’on considère en effet le bilan humain de la Terreur, wikipedia (donc des amateurs au tout venant) avance un chiffre compris entre « plusieurs dizaines de milliers à peut-être plus de 100 000 victimes ». Rappelons que la Révolution faite au nom du peuple a touché en premier le Tiers Etat et non les nobles : « Au total, 80 % des victimes appartiennent au Tiers État » (Albert Soboul, Dictionnaire historique de la Révolution française, édition Quadrige, PUF, 2005, p. 1023).

    Conclusion :
    René Sédillot quant à lui, au sujet de la Terreur révolutionnaire (avril à juillet 1792), avance un nombre global de victimes devant « s’élever à 35.000 ou 40.000 » (René Sédillot, Le Coût de la Terreur, Vérités et Légendes, Perrin, Mesnil-sur-l’Estrée 1990, p. 208). Comparé aux « 10 à 12.000 exécutions capitales en trois siècles » au titre de l’Inquisition (Pierre Chaunu), la Terreur révolutionnaire a effectivement fait, en quelques mois, entre trois et dix fois plus de morts que l’Inquisition en trois siècles d’inquisition.


    Pardon pour ma maladie du chiffre, eux au moins ne mentent pas, aucun sentiment, du factuel, du scientifique, du fiable dans le temps.
    Que ce soit en 2018 ou en 1212 dans le Liber abaci de Léonardo Fibonaccci le zéro vaut zéro et le un vaut un.
    Seuls les sentiments et « valeurs » de la raie-publique sont à géométrie variable.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s