Art de la guerre monétaire et économique

Macron et le couronnement de la génération Mitterrand Par Nicolas Bonnal

Certains s’énervent après Macron, il n’y a pas de quoi. De toute manière si le système le remplace, on aura pire après (c’est le syndrome de Denys de Syracuse, étudié ici). Personne ne veut de révolution parce que tout le monde a de quoi bouffer, cliquer et regarder la télé. Le système c’est nous, c’est tout.

Désolé, mais Macron ce n’est que la continuation de la génération Mitterrand. C’est du présent perpétuel sur trente ans, pas celui sur 200 que j’ai l’habitude de commenter ici, à coups de Nietzsche et de Dostoïevski, de Poe ou de Baudelaire. Autoritarisme (coup d’Etat permanent), haine du peuple et des pauvres, américanisme, inféodation à l’Allemagne, aux richissimes, monarchie culturelle, tout est déjà chez Mitterrand deuxième mouture, chez qui Macron aura puisé son inspiration, y compris en recyclant les cathos zombies et les larves bureaucratiques de la droite folle ou molle. Alors un rappel…

Thierry Pfister fut mon éditeur chez Albin Michel et me publia la deuxième version du Mitterrand grand initié. Ce grand professionnel était un gentilhomme et un homme de gauche convaincu qui avait rompu avec le mitterrandisme deuxième mouture des années 84-85 qui dégénérait alors en « tonton mania ». En 1989 il publia sa splendide lettre à la génération Mitterrand qui vendit 300 000 exemplaires. Les années 90 marquèrent l’agonie du mitterrandisme revenu depuis à la mode dans ce pays sans mémoire et sans histoire.

Florilège (je n’ai pas le PDF et ma secrétaire est en vacances !) :

Sur les intellectuels juifs qui en énervent tant aujourd’hui (et qui énervaient déjà Adorno en personne), Thierry Pfister rappelle « une plaisanterie en yiddish qui fit rire tous les leaders de mai 68 ». Et d’ajouter que « Mai 68 fut pour un leader juif une révolution juive, un écho millénaire du messianisme hébraïque (p.39-40). » ; 

SOS racisme ? « Une association de défense de beurs peuplée de sionistes ravis d’avoir trouvé plus métèques qu’eux (p.71)… » 
Europe allemande ? Pfister ajoute que déjà « la France se soumet de bonne grâce aux règles de la zone deutschemark où elle fait désormais figure de première sous-traitante. » 

Manipulation historique ? Sur la débilité des experts d’alors, il rappelle que « dénoncer l’horreur nazie ne justifie pas le dangereux matraquage d’approximations… (p.43) ». 

Amusant : Pfister explique que le PS se situe à l’extrême droite de l’internationale socialiste et souligne que le FN fait grossièrement partie du système… En bref, Mitterrand avant Macron célèbre le « conformisme étatique et social » de cette France pas très réformatrice. 
Triomphe du communautarisme et fin d’un modèle ? « La civilisation US est celle du ghetto ; à chacun son quartier, à chacun sa piscine… »

On parle de Macron et des riches. On oublie Mitterrand et l’Oréal, Mitterrand et Bettencourt, Mitterrand qui fabriqua avec le crédit lyonnais les ultra-riches actuels comme Arnault et Pinault. Pfister écrit déjà « qu’on a une fiscalité qui touche les cadres possesseurs de leur appartement mais épargne les dynasties qui se transmettent des collections d’objets d’art comme ceux qui se dissimulent derrière la notion floue d’outil de travail… (p.94). » Et comme on n’aime pas le peuple qui vous porta au pouvoir en 1981, « les socialistes se déchargent sur d’anciens ministres de droite du soin de négocier avec les syndicats (p.96). »

Abrutissement et aggiornamento ? La télévision se limite à « la promotion des disques, des magazines et des myopathes », et les brillants oligarques de la gauche sociétale demandent à la gauche de « rompre avec le corpus poussiéreux qui la tenait prisonnière du siècle précédent (Kouchner, Karmitz, Lévy, Minc, p.111). » Pfister ajoute que « les élites vont au peuple comme les dames patronnesses vont au peuple. » Il remarque au cours d’un voyage en Bourgogne qu’un « haut fonctionnaire de la culture parle d’indigène, de typique en regardant le retraité qui arrose son jardin en bordure de voie »… Pfister souligne inutilement la monstruosité du propos (p.119) qui ne rassurera pas les gilets jaunes qui se font flinguer ou mutiler tous les dimanches.

On termine : notre auteur dénonce les jeunes bobos d’alors, « les baskets si sensibles à la pollution et à la protection de la nature… ». Il rappelle que bien avant le navrant Hollande, Mitterrand et ses socialos se montrèrent de « parfaits porte-paroles de l’OTAN », d’ailleurs ponctuellement « pris à contre-pied » (p.155) par le revirement américain et soviétique d’alors !

Conclusion : « la gauche pue » ; certes, mais elle reste au pouvoir car elle pue comme ce pays, ni plus ni moins.

J’oubliais Notre-Dame. On va la relooker et en faire un musée-shopping centre-salle de spectacle, ce qu’elle est déjà. Il y a longtemps que ce n’est plus une Eglise et il y a longtemps que l’église catho a crevé. Voyez mon texte sur Swift-Hazard-Michelet-Feuerbach. Le catholicisme est un conglomérat de zombis, de Tartufes, d’octogénaires (Bergoglio fait fuir les jeunes) qui subiront tout.

A propos de la profanation des grands travaux mitterrandiens, Pfister parle déjà de « monarchie culturelle » et de cet « habillage administratif des foucades royales (façades, Louvre, Beaubourg, Orsay, Bastille, bibliothèque). » Il ajoute que « le président s’est offert tous les symboles antiques de la gloire et de l’immortalité » (p.167), ce qui est un « aveu d’inquiétude pour ce jeune chrétien » qui épatait notre couillon Mauriac ! Bloy ou Bernanos savaient mieux que le catho moderne avait muté en rentier humanitaire bon à voter progressiste-humanitariste-impérialiste-je-m’en-foutiste !

Et pour ceux qui se gonflent avec l’affaire Benalla, on recommandera cette perle : « la France socialiste supporte sans broncher les extravagances des vigiles de luxe de l’Elysée… »

Le pamphlet est un genre qui vieillit bien.

Source

Thierry Pfister – Lettre ouverte à la génération Mitterrand qui marche à côté de ses pompes (Albin, Michel, 1989)

http://www.dedefensa.org/article/macron-et-le-couronnement-de-la-generation-mitterrand

EN BANDE SON :

5 réponses »

  1. C’est une évidence, c’est au pied de la grande pyramide du Louvre du grand Orient, que Macron s’est fait introduire président!

    Il aime ça et c’est nous qui avons mal…

    Mais Macron n’est qu’un pion qui déroule la feuille de route qui lui est dictée par ses maîtres de l’ombre, ceux qui font les taux de la BCE et le quantitative easing!

    Et non! Le système ce n’est pas nous, le système c’est la république des apatrides contre laquelle se révoltent les gilets jaunes gaulois!

    Et l’Amérique et l’Otan n’ont rien rien à voir avec ces gens formatés par mai 68, Jules Ferry, Lavigerie et Crémieux,, que l’on retrouve à tous les étages de la Maison France qu’ils pillent et qu’ils ruinent sans vergogne!

    Ce sont des Internationalistes qui n’ont aucun respect de la propriété privée et de l’identité qui va avec!

    L’église venue d’Orient est punie pour avoir ouvert le bal de cet universalisme infernal!

    Le FN joue les soubrettes auprès du tsar soviétique allié au PC chinois, ogre qui veut manger la planète!

    Le seul espoir pour les gaulois, s’est de retrouver la mémoire et une quête qui les unisse, une morale collective qui les définisse, ligne de conduite et ligne jaune à ne pas dépasser!

    Les combats pour le bien son nombreux, surtout quand le mal est partout!

    J'aime

    • « Mais Macron n’est qu’un pion qui déroule la feuille de route qui lui est dictée par ses maîtres de l’ombre, ceux qui font les taux de la BCE et le quantitative easing! »

      Sauf que l’Europe de Bruxelles est une création américaine d’après guerre visant à reconstituer la puissance industrielle de l’Allemagne, occupée par l’Otan, au travers d’un euromark,accessoirement variable d’ajustement du Dollar et que Draghi banquier central de la BCE vient de chez Goldman Sachs, une banque américaine et que le quantitative easing fut inauguré en 2009 par la Fed banque centrale américaine et non par la BCE.
      Vous voulez à tout prix faire rentrer dans la franc maçonnerie ce qui est du socialisme fabien au sens large, troisième voie qui se trouve être typiquement anglo-saxonne.

      Il y a effectivement substitution des Anglais au Moyen Orient par les Russes et des Français en Afrique par les Chinois mais sous l’égide américaine qui restent les maitres du jeu qu’ils ont inventé !

      J'aime

  2. Monnet et Schuman pour l’UE!

    Occupé par l’ Otan!!!

    Sûr que L’URSS n’était pas la menace?

    Les francs-maçons, c’est le BTP, la banque, les spartakistes!

    L’ Eurobank, banque soviétique basée à Paris, directeur général, Peillon père, son fils sera ministre de la republique

    Merkel, formée par la RDA, et puis les Minc, les Moscovici…

    La Suisse n’a pas été utile qu’ aux nazis!

    C’est une pandémie qui se propage depuis le fameux printemps européen, Trotsky à même été chercher de l’ Or aux USA…

    Jacob Schiff, Kuhn Loeb and Co, Félix Warburg, Samuel Sachs, Marcus Goldman, Philip Lehman, cherchez le lien qui unit tous ces hommes, ils ont engendré une horreur pour faire tomber un tsar qu’ ils détestaient!

    La racine du mal à pour origine la Terreur contre une monarchie qui ne les a jamais désiré!

    J'aime

    • Confluent de toutes les intelligences du Monde les Etats Unis sont passés dans l’art et la manière et de créer de fausses oppositions et de les faire travailler ensemble c’est ce que nous appelons ici la gestion paradoxale des affaires ! Pendant que nous en étions encore à chasser le Nazi les Américains les exfiltraient en masse vers les Amériques et en « retournaient » un certain nombre à des fins de guerre anticommuniste, le système soviétique s’avérant être le seul vrai système capable de concurrencer le système américain. Incapables d’éradiquer le communisme par la force des armes et du napalm alors qu’il menaçait de s’étendre à l’ensemble de l’Asie, Kissinger et Nixon décidèrent de jouer sur la rivalité russo-chinoise et mieux encore de faire travailler les Chinois pour eux en 2 étapes : primauté du Dollar débarrassé de l’Or en 71, accord de 1972 avec Mao qui marque les débuts de la mondialisation et la fin du bourbier sud asiatique. Le problème chinois évacué ne reste plus qu’à s’occuper des Russes : Reagan l’acteur hollywoodien est élu pour cela et mène la fameuse guerre des étoiles, une escalade qui épuisera les ressources soviétiques et mènera à l’effondrement et la chute du fameux mur de Berlin en 1989. Système soviétisme qui a muté avec le temps en Eurasisme et qui rêve d’une revanche sur le système Atlantiste au travers de ce qu’ils appellent l’utopie multipolaire. Alors quoi de mieux pour les Etats Unis qu’une ex de la Stasi RDA POUR DIRIGER LE PANGERMANISME EUROPEEN ET UN EX DU KGB POUR LA PARTIE RUSSO-ENERGETIQUE. C’est que contrairement au système soviétique extrêmement figé et lourd dans sa conception, le système américain est extrêmement flexible et protéiforme et se nourrit et de ses contradictions, et de ses contradicteurs d’où le fait qu’il soit devenu aujourd’hui notre unique référent et qu’il supporte aisément la critique à commencer en interne par les Américains eux-mêmes qui ont su le faire évoluer au sortir de la guerre froide en un nouveau cycle de prospérité et de domination.

      Dernier point votre vision de l’histoire est linéaire et se nourrit sous prétexte d’anticommunisme de façade du fond de commerce de l’antisémitisme prétextant que ce sont eux qui sont à l’origine de toutes les pseudo-révolutions. Vieille rhétorique poussiéreuse et malsaine pour masquer le fait que Français comme Allemands n’ont pas su conserver le génie juif qui s’en est allé ailleurs et plus particulièrement aux Etats-Unis . Quant à Israël ne vous déplaise cela reste une création et protectorat des Etats Unis au même titre que l’Europe.

      Ma vision de l’histoire est circulaire et débute là ou vous en êtes restés de manière linéaire c’est-à-dire à la guerre froide et à l’obsession antisémite.

      Quant à votre gauloiserie elle n’a d’équivalent que la trivialité du propos : la souveraineté de la France s’est arrêtée le jour où son empire colonial s’est dissous, ou son identité culturelle basée sur l’assimilation a été abandonnée au profit du modèle multiculturel anglo saxon et cerise sur le gâteau ou le choix d’un modèle productiviste a été abandonné au profit d’un modèle de consommation. Le choix français se résumant désormais à : Parc d’attraction plus ou moins attractif à vocation historique ou Parc de loisirs pour riches en déshérence. Contrairement à votre propos désobligeant De Villiers ne s’y est pas trompé lui.

      Savoir évoluer en dépit des contingences et s’adapter pour voir plus loin que le bout de sa hargne est une marque d’intelligence alors un bon conseil allez servir votre haine toute soralienne ailleurs que chez moi, vous n’ètes pas mon invité et désormais persona non grata

      J'aime

  3. Chevalier Mouloud facebook:on s’énerve un peu…:

    ·
    OBJECTIF 1
    RÉTABLISSEMENT DE LA LIBERTÉ D’EXPRESSION

    OBJECTIF 2
    DÉPART DE TOUTES LES TROUPES ÉTRANGÈRES

    OBJECTIF 3
    RAPATRIEMENT DES IMMIGRÉS D’ORIGINE EXTRA-EUROPÉENNE

    OBJECTIF 4
    AUTODÉTÉRMINATION POUR LES ALLEMANDS ET LES AUTRICHIENS

    OBJECTIF 5
    CRÉATION D’UNE CONFÉDÉRATION EUROPÉENNE

    OBJECTIF 6
    TRANSFERT DE LA MONNAIE ET DES MÉDIAS DANS LA PROPRIÉTÉ DU PEUPLE

    OBJECTIF 7
    LUTTE CONTRE LA DÉCADENCE ET CONTRE LA DESTRUCTION DE LA NATURE

    RECONQUISTA – OU REQUIEM

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s