Art de la guerre monétaire et économique

Nicolas Bonnal sur la guerre de l’info : L’un a tout faux tandis que l’autre ment !

Nicolas Bonnal sur la guerre de l’info

« En réalité, il y a deux bourgeoisies. La bourgeoisie d’argent, celle qui lit Le Figaro, et la bourgeoisie intellectuelle, qui lit Le Monde. Les deux font la paire. Elles s’entendent pour se partager le pouvoir. » — Charles de Gaulle, C’était de Gaulle (1994)

Dans la guerre que nos sites résistants livrent aux infos, nous devons à la fois jouer sur la qualité et sur la quantité des infos. Or cette quantité doit être raisonnable et réduite. Pourquoi ? Parce l’abrutissement du Français moyen et de la planète passe par la répétitive énorme quantité des infos fausses ou débiles (sport, showbiz, cuisine…) qu’il ingurgite. Or nous sommes noyautés et envahis par un flot toujours plus continu d’infos toujours plus abjectes.

Rien de nouveau sous le sommeil hélas. Pas besoin de la radio ou de la télé. Le moraliste grec Théophraste écrit, ici traduit par notre La Bruyère, au IVème siècle avant notre ère.

« Je vous avoue que ces diseurs de nouvelles me donnent de l’admiration, et que je ne conçois pas quelle est la fin qu’ils se proposent ; car pour ne rien dire de la bassesse qu’il y a à toujours mentir, je ne vois pas qu’ils puissent recueillir le moindre fruit de cette pratique. Je ne crois pas qu’il y ait rien de si misérable que la condition de ces personnes ; car quelle est la boutique, quel est le portique, quel est l’endroit d’un marché public où ils ne passent tout le jour à rendre sourds ceux qui les écoutent, ou à les fatiguer par leurs mensonges ? »

On en arrive à notre société médiologique (Régis Debray) créée par la presse façon Girardin ou l’agence Reuters au début du dix-neuvième siècle : il s’agit de « répéter, dit le maître ». Gustave le Bon explique dans sa légendaire psychologie des foules qui enchanta le Dr Freud :

« La chose affirmée arrive, par la répétition, à s’établir dans les esprits au point qu’ils finissent par l’accepter comme une vérité démontrée. »

On arrive ainsi à nous imposer les vérités suivantes : les Russes ont détruit tel avion malais et vont envahir l’Europe ; des peuples se sont révoltés pendant le printemps arabe et ont établi partout la démocratie ; les banques centrales nous sont sauvé de la faillite ; la bourse c’est la vie ; les néocons sont  bons pour la santé et Poor Donald Buck est un tyran en herbe ; un hyper-président Bilderbergs sera le sauveur de la France !

Parlons de CNN et des chaînes info. Dans un de ses meilleurs papiers, Thierry Meyssan écrivait :

« Le concept d’information continue consiste à diffuser en temps réel des images d’un événement de sorte que les téléspectateurs puissent en ressentir les émotions, voire éprouver la même sensation que s’ils en étaient des acteurs. L’immédiateté du traitement est sensée protéger des falsifications. Aussi, l’information continue est-elle présentée comme un progrès du journalisme rendu possible par de nouveaux moyens techniques. Elle est en réalité la négation du journalisme. Ce métier consiste en effet à prendre du recul par rapport à l’événement, à sélectionner les faits saillants, à recouper les sources, à vérifier les imputations, et à donner du sens. Le journalisme n’est pas une technique de la description, mais un art de la compréhension. Loin de garantir la vérité, l’immédiateté rend vulnérable aux apparences et aux préjugés. Dans le modèle CNN, l’information n’est pas un outil de connaissance, mais un spectacle. »

Comme dans la caverne de Platon, on croit tout ce qu’on nous montre. Meyssan :

« Encore une fois « l’effet CNN » a suffi à crédibiliser l’information. Outre que, dans l’instant, aucun journaliste n’a vérifié l’ampleur de la marée noire, personne non plus n’a observé attentivement les images, ni réfléchi à la crédibilité de l’accusation ».

Serpent tératologique qui se mord la queue, notre société voit des complots, des Fake News et des conspirateurs partout. Elle garde le contrôle et on sait tous que c’est l’oligarchie gardienne du temple de l’argent qui a fait élire qui l’on sait. Le putsch ploutocratique dénoncé par Aude Lancelin est un putsch médiatique. L’argent, c’est le liquide qui circule, l’argent c’est du ruban info. C’est la fabrique des illusions que pressent Shakespeare dans la Tempête.

Le remède ? Coupez la télé. Retrouvez votre âme. Le psychiatre François Plantey m’évoque des maladies actuelles comme la sensation seeking ou le novelty seeking. L’individu postmoderne ne peut plus se passer de son opiomanie informative (9h/jour). On ne saurait trop lui conseiller de se déconnecter enfin…

Nicolas Bonnal

https://nicolasbonnal.wordpress.com/2020/04/11/de-la-repetition-des-chiffres-et-de-notre-circulaire-et-mediatique-abrutissement-la-bruyere-car-quelle-est-la-boutique-quel-est-le-portique-quel-est-lendroit-dun-marche-p/

EN BANDE SON :

5 réponses »

  1. Goebbels l’a bien dit, je cite :
    « Donnez moi le contrôle des médias et je vous transforme n’importe quel peuple en un troupeau de cochons…..!!! »
    ou encore, je cite :
    « Quand on Répète un mensonge Mille fois, il devient « La Vérité « … »

    J'aime

  2. Pour avoir entendu (on peut pas écouter !) France-Inter (car Fcre culture a disparu – les infos) j’ai vu une certaine gradation dans l’abject.
    Déjà avec Frceculture je faisais le tri entre la propagande et qqs infos convenables, avec france inter c’est le pompon ! Le vide, le rien la répétition n fois d’une non information. Bref on attend qqchose et rien ne vient .. jamais. Le temps de cerveau disponible est une occupation du temps.
    C’est prendre en otage nos vies. Au voleur au voleur au voleur ..
    Bien-sûr je n’écoute plus rien et pas de télé non plus (mais ça c’est le minimum pour ne pas sombrer).
    MArrant théophraste et la propagande,
    n’est-ce pas un théophraste qui a fait la première gazette ?

    J'aime

  3. Juste c’est Théophraste Renaudot qui a créé la gazette. Mais le Théophraste dont je parle traduit par La Bruyère avant ses caractères est disciple d’Aristote et a deux mille ans de plus !

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s