1984

Gestion paradoxale des affaires : Le trinité du dualisme

Le trinité du dualisme

« Les hommes d’affaire écrivent aujourd’hui la musique de leur publicité sur des thèmes de gauche. » — Nicolás Gómez Dávila, Le Réactionnaire authentique

La dualité, c’est un conflit entre deux camps. C’est possible pour les autres d’ignorer le conflit, mais si le conflit devient trop intense, l’ignorer devient impossible.

L’effet d’une dualité, c’est de devoir tôt ou tard choisir son camp. La dualité étant triple (deux objets et un effet), on peut alors parler de trinité.

Une dualité ne peut pas s’éteindre d’elle-même. Un camp ne peut pas annihiler l’autre camp en croyant que le conflit ne va plus jamais réémerger. Une seule solution semble alors possible : l’entente.

Dans une entente, il y a transmission entre les deux partie de leur vision respective des choses. Des compromis peuvent alors être acceptés, permettant une paix généralement durable.

Mais une autre solution permet de régler une dualité : c’est la transcendance. La transcendance permet à chaque camp de garder sa position, sans à avoir à impliquer d’autres personnes dans le conflit. On pourrait dire ici, que la trinité du dualisme, c’est une chose et son contraire, et la propriété de ces deux choses d’exister en même temps. La trinité du dualisme serait alors, pour certains, un paradoxe.

C’est beaucoup plus difficile d’en arriver à une transcendance lors d’un conflit, qu’à une paix basée sur des compromis. Mais c’est possible. Évidemment, une transcendance peut-être même être source de conflit. Il n’y a rien d’éternel en ce bas monde.

Pour qu’une transcendance aide à réduire un conflit, il faut d’abord qu’elle soit comprise. Le dialogue pour discuter de la transcendance est souvent plus facile chez ceux qui n’ont pas encore pris partie dans un conflit, que chez ceux qui en sont plein dedans.

Un bon dialogue ne cherche pas à convaincre, car le but ici n’est pas de pousser à un choix (ici, le choix entre un camp ou l’autre camp). L’idée d’une discussion sur une transcendance, c’est d’évaluer et de développer jusqu’où c’est possible d’aller, compte tenu du contexte du moment, avant que l’intensité du conflit se mette à remonter.

Après ça, les gens sont libres de choisir s’ils veulent s’engager (à nouveau) dans le conflit!

Sinon, faut peut-être penser à trouver une nouvelle transcendence.

https://leresiduedesante.wordpress.com/2020/04/25/le-trinite-du-dualisme/

EN BANDE SON :

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :