Cela se passe près de chez vous

Cartoon Network enseigne aux enfants les identités de genre « intersexuelles, non binaires » Par Paul Joseph Watson

Cartoon Network enseigne aux enfants les identités de genre « intersexuelles, non binaires »

Les enfants sont bombardés de politiques identitaires qui leur lavent le cerveau à un âge de plus en plus précoce.

Une émission de Cartoon Network enseigne aux enfants les identités de genre « intersexuées, non binaires ».

Un extrait de l’émission Steven Universe réalisée en partenariat avec le projet Dove pour l’estime de soi a été téléchargé sur Twitter. L’un des personnages dit : « Parlons des médias sociaux, voici ma page. »

La page de profil du personnage dit : « Intersexué, non binaire, ils-elles. »

Alors que le personnage défile dans le fil d’actualité des médias sociaux, les mots « Les droits des intersexués sont des droits de l’homme » et « Journée de sensibilisation aux intersexués le 28 octobre » sont affichés.

Steven Universe, qui a également fait l’objet d’un film l’année dernière, a été créé par l’animatrice Rebecca Sugar, qui se décrit elle-même comme une « femme bisexuelle non binaire », une identité qui, selon sa page Wikipédia, « l’a encouragée à souligner l’importance de la représentation des LGBT dans l’art, en particulier dans les divertissements pour enfants ».

Comme nous l’avons souligné précédemment, bombarder les enfants de plus en plus jeunes d’informations sur la sexualité et la fluidité des genres est devenu un objectif du progressisme.

Les « Normes pour l’éducation sexuelle en Europe de l’Organisation mondiale de la santé : un cadre pour les décideurs politiques, les autorités éducatives et sanitaires et les spécialistes », de l’Organisation mondiale de la santé, conseille d’enseigner aux enfants le plaisir sexuel et le transsexualisme avant même qu’ils n’aient appris à parler.

Le Drag Queen Story Time, au cours duquel des drag queens font la lecture et parfois exécutent des routines sexuellement suggestives pour les tout-petits, a également été célébré par les médias, tout comme les « drag kids » comme Desmond is Amazing.

Lire aussi : « J’ai le pouvoir ! » : Un modérateur trans de Twitch qui s’identifie comme un cerf menace les critiques de censure

Source : Summit News – Traduit par Anguille sous roche

EN BANDE SON :

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s