REBLOG

La réponse de l’État à ce « virus » n’est rien de plus qu’une arme de soumission massive (Gary D. Barnett)/Royaume-Uni : Des gens ne peuvent pas entrer dans des restaurants, bars et pubs parce qu’ils n’ont pas d’application de traçage du gouvernement

La réponse de l’État à ce « virus » n’est rien de plus qu’une arme de soumission massive

« Les grandes masses d’hommes, bien que théoriquement libres, sont considérées comme soumises à l’oppression et à l’exploitation de cent sortes odieuses. N’ont-ils pas de moyens de résistance ? Il est évident qu’ils en ont. Le pire des tyrans, même sous la ploutocratie démocratique, n’a qu’une gorge à trancher. Au moment où la majorité décidera de le renverser, il sera renversé. Mais la majorité n’a pas de résolution, elle ne peut pas imaginer prendre des risques ».

~ H. L. Mencken (1926). « Notes sur la démocratie », p. 50, Alfred A. Knopf

Les mesures draconiennes prises par l’État contre les masses requièrent la coopération de celles-ci. C’est l’essence même de la soumission politique et, par conséquent, c’est le fondement du plan de l’ »élite » au pouvoir pour parvenir à une remise à zéro complète de l’économie mondiale et du contrôle total. À ce stade du complot, tout se passe comme l’attendaient les mondialistes, car la prise de contrôle de la population humaine est bien engagée.

La logique voudrait que cette fausse pandémie soit définitivement terminée après que les nouveaux chiffres des CDC sur les décès aux États-Unis aient été récemment dévoilés. Ce rapport a montré que 94% des personnes qui seraient mortes uniquement du Covid ne sont pas mortes du Covid du tout. En fait, les 94 % de personnes qui sont mortes et qui ont été déclarées mortes des suites du Covid avaient en moyenne 2,6 autres comorbidités évidentes.

Cela signifie que toute cette escroquerie au virus était une fraude depuis le début, et qu’elle est utilisée comme une arme de soumission afin de contrôler l’ensemble de la population. Des mensonges en plus des mensonges ont été utilisés pour effrayer les gens et les amener à détruire volontairement leur vie au nom d’une fausse sécurité, et maintenant les dommages ont atteint des niveaux qui seront presque impossibles à surmonter à tout moment dans un avenir proche ou même lointain. On pourrait penser qu’avec ces informations bouleversantes, tous les citoyens seraient en armes, mais cela ne semble pas être le cas. C’est extrêmement troublant, car sans un soulèvement massif de la population, ce plan horrible continuera d’aller de l’avant.

Il est maintenant temps de réfléchir aux tactiques possibles qui seront utilisées par l’État contre nous tous, en particulier contre ceux qui continuent à remettre en question et refusent de se plier à cette idiotie qu’on appelle une pandémie de coronavirus. L’enfer se présente sous la forme de la classe dirigeante et de ses pions au gouvernement et de leur plan pour une société capturée. Y a-t-il vraiment un diable, ou bien des hommes malfaisants en quête de pouvoir ont-ils créé Satan à leur propre image pour tenter de s’emparer de la planète entière ?

Tous les plans de ces monstres sont télégraphiés à l’avance, comme cela s’est toujours produit dans le passé. La création d’un nouveau Pearl Harbor a pris une toute nouvelle signification avec cette peur du virus manufacturé, mais cela ne fera qu’empirer à partir de maintenant. Il est impératif de comprendre que rien de ce qui se passe n’est organique ou naturel ; tout a été délibérément conçu pour atteindre un résultat particulier. Ce résultat est la domination totale du monde par un petit nombre de personnes, et pour réussir dans cette entreprise, le système économique actuel doit être détruit, et un nouveau système monétaire numérique qui peut être surveillé et contrôlé depuis le sommet doit être créé et mis en œuvre.

Même si les chiffres des décès publiés par les CDC contredisent complètement le discours dominant et montrent que cette pandémie est une fraude, elle est encore peu signalée, et il semble que beaucoup ne prêteraient aucune attention à cette révélation même si elle était plus largement diffusée.

Ce seul fait montre la faiblesse et l’apathie de la population américaine actuelle.

Si l’on considère l’attitude des masses, et le manque de raison et de logique évident au sein du troupeau, ce qui s’en vient devrait être évident. Les puissants ne cèderont pas tant que le peuple restera indifférent à sa propre existence. Dans cette optique, attendez-vous à une vague de nouvelles techniques de peur exagérée. Plus le peuple se rebellera, si tant est qu’il se rebelle, plus la réaction de l’appareil d’État sera forte. Si suffisamment de personnes remettent en question la validité de cette pandémie virale, une nouvelle souche plus dangereuse apparaîtra comme par magie. Si la résistance continue de gagner du terrain, un nouvel agent biologique, peut-être mortel, pourrait être libéré, mais il faudrait l’isoler pour ne pas qu’il échappe à tout contrôle et menace les responsables de sa diffusion dans le public. Si la saison de la grippe, associée à une réponse immunitaire très affaiblie de la population désormais compromise, ne permet pas de contrôler les gens, la libération d’autres agents toxiques est non seulement possible à mon avis, mais aussi probable.

De nombreux scénarios pourraient se dessiner en fonction de ce que les classes dirigeantes et contrôlantes jugent nécessaire pour obtenir et conserver un contrôle total. Une fois que les gens seront suffisamment effrayés, le nouveau vaccin sera immédiatement introduit. Je pense que ce vaccin est déjà disponible et qu’il sera conservé jusqu’à ce que la peur soit si forte que la plupart des gens se présenteront volontairement pour se faire injecter. Si cela se produit, le contrôle de la population aura atteint un stade irréversible pour de multiples raisons. Tout vaccin contre le Covid introduira plusieurs virus dans le système humain, ainsi que de nombreuses toxines très dangereuses et problématiques et des adjuvants nocifs. Mais ce n’est là qu’une partie du risque, car il pourrait y avoir d’autres ingrédients inconnus, qui pourraient faire partie d’un plan secret non divulgué aux destinataires de tout vaccin.

Tout récemment, dans cet article de Steemit, il a été annoncé que la FDA est sur le point d’approuver un implant de biopuce qui pourrait être injecté au moyen d’une solution d’hydrogel. Cet implant est censé détecter le Covid en reliant le corps et l’esprit humains à un système informatique, et pourrait facilement faire partie de n’importe quel vaccin. C’est de la folie, mais ce n’est que le début d’un certain nombre de méthodes d’intelligence artificielle modifiant le corps et l’esprit, destinées à produire une société transhumaniste qui pourrait être contrôlée par des moyens technocratiques.

Méfiez-vous de toute attaque bioterroriste imputée à un ennemi extérieur, que ce soit un individu, un pays du tiers monde ou un ennemi déclaré des États-Unis tel que la Chine, l’Iran ou la Russie. Une attaque de cette nature serait très certainement perpétrée de l’intérieur du pays et par des forces internes pour alimenter la peur. Cette peur supplémentaire, et toute libération d’arme biologique destinée à ressembler à un virus, pourrait être considérée comme la seconde vague planifiée à l’avance, et cela suffirait à retourner la plupart des pays contre toute remise en question du récit officiel. Ceux qui exposent le mensonge qu’est le Covid et qui résistent aux décrets de l’État seraient gravement marginalisés ou pire encore si la peur totale s’empare de l’Amérique.

Avec la résistance qui commence à s’accroître en raison des mesures draconiennes prises par l’État, notamment les fermetures, la quarantaine, la perte d’emplois et le port de masques, il faut certainement s’attendre à ce que d’autres attaques terroristes fabriquées, des libérations de virus, le déploiement d’armes biologiques, d’autres événements sous faux pavillon ou des maladies liées aux vaccins se produisent. C’est le monde dans lequel nous vivons, une dystopie provoquée parce que les gens ont permis que cela se produise.

Le tournant de toute cette folie est proche, et avancera en faveur de l’Etat lors de cette farce qu’est l’élection présidentielle. Cette élection entraînera un chaos indescriptible, avec des pillages, des émeutes, des destructions de biens et de la haine au sein de la population en général. Ce chaos sera utilisé contre tous dans ce pays, car il entraînera encore plus de divisions, et avec lui, plus d’incertitude et de violence, ce qui conduira à une plus grande ingérence de l’État dans nos vies. C’est exactement ce que souhaite l’élite au pouvoir, car plus il y a de peur et de haine, plus il est facile de nous contrôler tous. Cette élection odieuse, quel qu’en soit le résultat, sera un désastre et ne fera qu’étendre la terreur à laquelle nous sommes confrontés depuis le mois de mars de cette année.

« L’esclavage de la peur a fait que les hommes ont eu peur de penser. »

– Thomas Paine, Bruce Kuklick (2000). « Paine : Political Writings », p.162, Cambridge University Press

La poussée vers un régime totalitaire entre dans sa phase finale cet hiver. Cela a été ouvertement proclamé par la lie des classes dirigeantes et politiques. Nous sommes sur le point de perdre toute la souveraineté qu’il nous reste et de devenir un simple rouage dans la roue d’une structure de pouvoir fédérale centralisée, déterminée à créer une société d’esclaves technocratiques pour soutenir la couche supérieure d’une minorité de tyrans. Arrêtez cela maintenant ou soumettez votre corps, votre esprit et votre âme à votre nouvelle position de serviteur de vos maîtres « humains ».

Traduction de LewRockwell.com par Aube Digitale

Royaume-Uni : Des gens ne peuvent pas entrer dans des restaurants, bars et pubs parce qu’ils n’ont pas d’application de traçage du gouvernement

La démocratie est la seule véritable liberté, mais elle a ses inconvénients.

Vous vous rappelez quand les britanniques ont voté pour la mise en place d’un réseau de contrôle total de type 1984, afin que plus personne n’attrape la grippe ?

Ils aimeraient probablement faire marche arrière et changer leur vote, parce que ce n’est pas du tout amusant.

Aujourd’hui, les gens :

  1. Se voient refusés l’accès à certains lieux sociaux parce qu’ils n’ont pas installé l’application gouvernementale de traçage des contacts pour le coronavirus.
  2. Sont traités comme des terroristes par la police pour ne pas avoir porté de masque.

Le gouvernement Britannique fait tout cela au nom de la protection des personnes contre le virus. Si l’on additionne les chiffres 1 et 2, il semble qu’ils vont faire la même chose, voire pire, aux personnes qui refusent de prendre le vaccin contre le coronavirus une fois que celui-ci sera disponible.

Ils semblent rendre le retour à la vie normale impossible pour les personnes qui refusent d’accepter leurs règles folles de la Nouvelle Normalité.

Via le Daily Mail :

Les bars et les restaurants refusent les clients qui n’ont pas l’application de traçage « pathétique » du gouvernement, malgré des erreurs flagrantes qui ont empêché des milliers de personnes d’enregistrer leurs résultats de tests.

Le dernier fiasco de cette application a eu lieu hier soir, lorsqu’elle a empêché jusqu’à 70 000 utilisateurs d’enregistrer leurs résultats de tests.

L’application s’appuie sur le Bluetooth pour déterminer si une personne s’est trouvée à moins de deux mètres d’une personne infectée pendant 15 minutes, mais d’autres dispositifs Bluetooth peuvent interférer avec le signal et générer un « faux positif ».

Pour aggraver les problèmes, il s’est également avéré que l’application ne fonctionne pas sur des millions de vieux smartphones.

Malgré les problèmes, les pubs et les restaurants commencent à interdire l’accès à leurs clients, à moins qu’ils n’aient téléchargé l’application en question, avec des codes QR affichés à l’intention des clients.

Le gouvernement conseille aux entreprises d’afficher le « poster officiel du NHS » et de demander un code pour se connecter à l’application.

Un client a écrit sur Twitter aujourd’hui : « Hier soir, on m’a refusé un repas parce que je n’avais pas l’application du gvt sur le tel ! !!! »

« Vous pensez peut-être que j’en fais trop, mais vous devez maintenant comprendre. À quoi d’autre allons-nous bientôt être privés d’accès si nous n’avons pas une application téléphonique du gouvernement ? S’il vous plaît, s’il vous plaît, s’il vous plaît, réveillez-vous ».

Une autre utilisatrice, Chloe James, a écrit : « Je suis dans un pub et apparemment on leur a dit qu’ils ne pouvaient servir personne sans l’application de suivi et de localisation. »

Si le gouvernement ne peut même pas faire fonctionner correctement une application pour smartphones, comment est-il capable de gérer un système de contrôle total dans lequel chaque mouvement de chaque personne est réglementé et jugé ?

Rien de tout cela ne va cesser. Cela va juste devenir de plus en plus extrême.

Catégories :REBLOG

1 réponse »

  1. la biopuce sera lue directement avec la 5G ou 6G.
    Cela nous met immédiatement dans la situation d’un camp de concentration.
    Appel non pas 3 ou 4 fois par jour mais à tout instant, car on est physiquement suivi par les antennes 5G.
    Écoute permanente, pas besoin de micro caché, la biopuce y pourvoit.
    Ajoutez un smartphone ou un ordi connecté et toutes vos actions et vos pensées connues ..

    C’est pas un camp de concentration c’est une vaste étable pour les sales bêtes que nous sommes.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s