REBLOG

Un responsable du DOJ confirme que Hunter Biden et ses associés font l’objet d’une enquête criminelle du FBI/UPS a soudainement retrouvé les preuves de Biden “égarées” et renvoyé les documents à Tucker Carlson

Un responsable du DOJ confirme que Hunter Biden et ses associés font l’objet d’une enquête criminelle du FBI

PAR ASR · 30 OCTOBRE 2020

Hunter Biden et ses associés font l’objet d’une enquête criminelle active du FBI axée sur le blanchiment d’argent, a confirmé un responsable du ministère de la Justice au Sinclair Broadcast Group.

Le responsable du ministère de la justice a déclaré que l’enquête du FBI sur les transactions internationales de Hunter Biden a été lancée à la fin de l’année dernière et que l’enquête reste active.

Le journaliste d’investigation James Rosen de Sinclair a également parlé avec un témoin central de ces allégations, ce qui suggère que l’ancien vice-président Joe Biden en savait plus qu’il ne l’a reconnu sur les relations de son fils à l’étranger.

Tony Bobulinksi a été propulsé sous les feux des projecteurs nationaux le soir du dernier débat présidentiel.

FoxIllinois rapporte : Ce soir-là, l’ancien associé de Hunter Biden a affirmé que le candidat démocrate Joe Biden savait que son fils recevait des paiements de sociétés chinoises et ukrainiennes et a fortement suggéré qu’il touche un pot-de-vin.

Dans une interview exclusive avec Rosen, Bobulinksi a expliqué pourquoi il pense que si Biden était élu, il serait compromis par le gouvernement chinois et bien plus encore.

« Le compromis qu’ils ont est que dans des documents qui ont été bien fournis au Sénat, au Congrès, au Département de la Justice via le FBI, le CEFC prêtait effectivement de l’argent directement à la famille Biden », a déclaré Bobulinksi.

Bobulinksi a déclaré qu’il a été présenté pour la première fois à l’ancien vice-président en mai 2017 par Hunter et Jim Biden à Beverly Hills, en Californie.

Il a affirmé qu’ils ont parlé des plans d’affaires de la famille Biden avec la Chine, bien que le candidat démocrate ait nié à plusieurs reprises qu’il y soit impliqué, y compris lors du dernier débat présidentiel où Biden a déclaré : « Je n’ai jamais pris un centime d’une source étrangère dans ma vie. »

Vétéran de la marine américaine, Bobulinksi a détenu une habilitation de sécurité top-secret pendant plusieurs années.

Lorsqu’on lui a demandé si la Chine pouvait être en possession de preuves potentielles qui pourraient aider à faire la lumière sur ces affirmations, M. Bobulisnki a répondu que le pays pourrait avoir des informations sur les relations d’affaires du Biden dans le monde entier.

« Je ne peux qu’imaginer dans quelle mesure le parti communiste chinois dispose d’informations sur la famille Biden et ses relations d’affaires. D’autres transactions commerciales ont eu lieu en Roumanie, au Khazakstan, en Géorgie, à Monaco et au Moyen-Orient, et se sont évidemment terminées en Russie », a déclaré M. Bobulinksi.

M. Bobulinksi a déclaré qu’il avait décidé de s’exprimer publiquement lorsqu’il a entendu le député Adam Schiff, D-Calif, et d’autres démocrates qui ont laissé entendre que ces allégations faisaient partie d’une campagne de désinformation russe.

Avant cela, M. Bobulinksi a fait remarquer que c’était la procédure de mise en accusation du président Donald Trump qui avait été l’étincelle qui lui avait donné envie de rassembler ses informations et de les fournir aux autorités.

UPS a soudainement retrouvé les preuves de Biden “égarées” et renvoyé les documents à Tucker Carlson

 
Le géant de la livraison UPS a confirmé jeudi avoir trouvé une collection de documents qui, selon Tucker Carlson de Fox News, apporterait des révélations dans le scandale sans cesse croissant impliquant le fils de Joe Biden, Hunter, et ses relations d’affaires à l’étranger.

Matthew O’Connor, directeur principal des relations publiques de UPS, a déclaré jeudi après-midi à Business Insider que les documents ont été localisés et envoyés à Carlson.

 

“Après une recherche approfondie, nous avons trouvé le contenu du colis et nous organisons son retour”, a-t-il déclaré.

“UPS se concentrera toujours en premier lieu sur nos clients et ne cessera jamais de travailler pour résoudre les problèmes et arranger les choses. Nous travaillons dur pour nous assurer que chaque colis est livré, y compris les biens essentiels, les biens familiaux précieux et les soins de santé critiques”.

Cette déclaration a été faite après que Glenn Zaccara, le directeur des relations avec les médias d’UPS, a confirmé que Carlson avait fait appel à la société pour expédier le matériel avant qu’il ne soit égaré.

“Le colis a été signalé avec des contenus disparus alors qu’il se déplaçait au sein de notre réseau”, a déclaré M. Zaccara avant qu’ils ne soient localisés. “UPS mène une enquête urgente.”

Au cours de son émission de mercredi soir, Carlson a déclaré qu’un employé d’UPS leur avait signalé que leur colis “avait été ouvert et vidé … apparemment, il avait été ouvert.”

“Les documents de Biden ne sont jamais arrivés à Los Angeles. Mardi matin, nous avons reçu un message de notre compagnie de transport nous informant que notre colis avait été ouvert et que son contenu avait disparu”, a également fait remarquer Carlson. “Les documents ont disparu.”

Mardi soir, Carlson a interviewé l’ancien associé de Hunter Biden, Tony Bobulinski, qui a affirmé que l’ancien vice-président démocrate pourrait être compromis par le Parti communiste chinois en raison des relations d’affaires de Hunter et de son frère James Biden dans le pays.

Joe Biden n’a pas répondu aux allégations de Bobulinski. La semaine dernière, lors de son débat avec le président Donald Trump, il a déclaré qu’il n’avait “jamais pris un centime d’une source étrangère de toute sa vie”.

La campagne de Joe Biden au début de ce mois a déclaré que Joe Biden n’avait jamais rencontré un cadre d’une société gazière ukrainienne douteuse, Burisma Holdings, alors qu’il était vice-président et que son fils siégeait au conseil d’administration de la société. Un rapport du New York Post, citant de prétendus courriels de Hunter Biden, a suggéré que Hunter Biden avait organisé une rencontre entre lui, le cadre et Joe Biden.

Il est maintenant possible qu’un conseiller spécial enquête sur Joe Biden s’il remporte la présidence.

“Vous savez, je ne suis pas un grand fan des conseillers spéciaux, mais si Joe Biden remporte la présidence, je ne vois pas comment vous pourriez l’éviter”, a déclaré le président du Sénat pour la sécurité intérieure, Ron Johnson (R-Wisc.). “Sinon, cela va être, vous savez, caché, et nous ne saurons jamais ce qui s’est passé. Toutes ces preuves vont être enterrées”.

UPS n’a pas donné plus de détails sur l’incident apparent.

Traduction de The Epoch Times par Aube Digitale

Catégories :REBLOG

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s