REBLOG

Neocon Biden sur le pied de guerre : Un ministre israélien met en garde contre une guerre au Moyen-Orient si Biden venait à l’emporter/Une administration Biden maintiendrait les forces américaines en Syrie pour “contrer la Russie”

Un ministre israélien met en garde contre une guerre au Moyen-Orient si Biden venait à l’emporter

PAR JADE · PUBLIÉ 8 NOVEMBRE 2020 · MIS À JOUR 7 NOVEMBRE 2020

Alors que l’Égypte craint que Biden ne donne du pouvoir aux islamistes dans la région.

Le ministre israélien des colonies, Tzachi Hanegbi, avertit qu’une présidence de Biden pourrait déclencher une guerre au Moyen-Orient, tandis que l’Égypte craint que Biden ne contribue à la résurgence des islamistes dans la région.

Hanegbi a souligné que Biden a indiqué qu’il ressusciterait l’accord nucléaire américain avec l’Iran qui a été annulé par l’administration Trump.

Pour Israël, cela représenterait une menace existentielle pour la sécurité nationale et augmenterait considérablement les risques de guerre avec Téhéran.

“Si Biden maintient cette politique, il y aura, en fin de compte, une confrontation violente entre Israël et l’Iran”, a déclaré M. Hanegbi.

Pendant ce temps, d’autres pays du Moyen-Orient comme l’Égypte craignent qu’une administration Biden ne reflète la politique de Barack Obama, qui a conduit à l’autonomisation des islamistes dans la région.

Obama a été le fer de lance des interventions désastreuses en Syrie et en Libye qui ont conduit à la montée d’ISIS et à la crise internationale des migrants.

Obama a également suspendu l’aide à l’Égypte après que des manifestations populaires ont chassé le président islamiste Muhammad Morsi en 2013.

“Les Égyptiens sont susceptibles de s’inquiéter d’une relance de l’agenda démocratique d’Obama, qui implique d’encourager activement la participation politique des islamistes”, rapporte l’hebdomadaire Arab Weekly.

En d’autres termes, si Biden gagne, les Américains ont au moins quatre années supplémentaires d’interventions étrangères désastreuses à attendre.

Un ministre israélien met en garde contre une guerre au Moyen-Orient si Biden venait à l’emporter

Une administration Biden maintiendrait les forces américaines en Syrie pour “contrer la Russie”

Selon un rapport de l’influent journal arabe Asharq Al-Awsat, basé à Londres, un conseiller principal de Biden a rencontré un groupe de Syriens pour examiner à quoi ressemblerait la politique de l’administration Biden à l’égard de la Syrie. Le conseiller a déclaré que Biden maintiendrait une présence militaire américaine dans le nord-est de la Syrie pour contrer la Russie et conserver les fonds de reconstruction du pays, à moins qu’une réforme politique “significative” n’ait lieu.

Les Etats-Unis ont une petite force d’occupation dans le nord-est de la Syrie pour contrôler les champs pétrolifères, estimée à environ 600 hommes. Les soldats américains ont eu des confrontations avec les forces syriennes et russes. Le conseiller a déclaré que Biden maintiendrait cette présence militaire parce qu’elle “est un moyen de dissuasion contre les frappes aériennes russes et celles du régime”.

De l’autre côté de la Syrie, dans la province d’Idleb au nord-ouest, la Turquie soutient les combattants de l’opposition et empêche le gouvernement syrien de reprendre la province. Idleb est principalement contrôlée par Hayat Tahrir al-Cham (HTS), anciennement connu sous le nom de Front al-Nosra, ou Al-Qaïda en Syrie.

“En même temps, l’approche de Biden cherchera des moyens de renforcer les opérations turques à Idleb, qui protègent actuellement près de trois millions de personnes contre les agressions syriennes et russes”, a déclaré le conseiller. Les Etats-Unis mènent également une guerre secrète de drones à Idleb contre Hurras al-Din, une autre filiale d’Al-Qaïda qui serait plus radicale que Hayat Tahrir al-Cham (HTS). Le conseiller n’a pas mentionné cette campagne.

La Syrie lutte pour se reconstruire après une guerre brutale de neuf ans. Les sanctions américaines qui ont pris effet sous le Caesar Act au cours de l’été visent spécifiquement les secteurs de l’énergie et de la construction du pays. Cette loi permet aux Etats-Unis de cibler tout individu, quelle que soit sa nationalité, qui fait des affaires en Syrie et décourage les voisins de la Syrie de participer à l’effort de reconstruction.

Le conseiller a déclaré qu’une administration Biden “ferait clairement comprendre au président russe Vladimir Poutine qu’il ne peut y avoir de soutien américain, ou européen, à la reconstruction de la Syrie à moins qu’une réforme politique n’ait lieu”.

Traduction de AntiWar.com par Aube Digitale

Catégories :REBLOG

1 réponse »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s