REBLOG

Grand Reset – Le mondialiste Klaus Schwab : Le monde ne reviendra « jamais » à la normale après le COVID/Boris Johnson rencontrera Bill Gates pour planifier le déploiement du vaccin national avec les géants de l’industrie pharmaceutique

Le mondialiste Klaus Schwab : Le monde ne reviendra « jamais » à la normale après le COVID

L’élite pousse pour une « grande remise à zéro ».

Dans son livre Covid-19: The Great Reset, le mondialiste du Forum économique mondial Klaus Schwab affirme que le monde ne reviendra « jamais » à la normale, bien qu’il admette que le coronavirus « ne constitue pas une nouvelle menace existentielle ».

James Delingpole de Breitbart dévoile comment Schwab est encore plus explicite dans son livre sur le plan de l’élite pour exploiter la pandémie de COVID que dans ses déclarations publiques.

Schwab a continuellement fait pression pour que le COVID soit exploité afin de promouvoir un nouvel ordre mondial, affirmant que « le moment historique est venu non seulement de combattre le… virus mais aussi de façonner le système… pour l’ère post-corona ».

Cependant, il va plus loin dans le livre, en précisant que l’élite financière ne permettra jamais à la vie de revenir à la normale, suggérant que les confinements et autres restrictions deviendront permanents.

« Beaucoup d’entre nous se demandent quand les choses reviendront à la normale », écrit Schwab. « La réponse courte est : jamais. Rien ne reviendra jamais au sens de normalité “brisé” qui prévalait avant la crise car la pandémie de coronavirus marque un point d’inflexion fondamental dans notre trajectoire mondiale. »

Le mondialiste fait cette affirmation tout en admettant que la menace posée par le COVID est faible par rapport aux pandémies précédentes.

« Contrairement à certaines épidémies passées, le COVID-19 ne constitue pas une nouvelle menace existentielle », écrit-il.

Schwab indique clairement que la « quatrième révolution industrielle » ou « la grande remise à zéro » va fondamentalement changer la façon dont le monde fonctionne.

« Des changements radicaux d’une telle importance sont à venir que certains experts les ont qualifiés d’ère “avant coronavirus” (BC) et “après coronavirus” (AC). Nous continuerons à être surpris par la rapidité et la nature inattendue de ces changements – en se combinant les uns aux autres, ils provoqueront des conséquences de second, troisième, quatrième et même plus, des effets en cascade et des résultats imprévus », écrit-il.

Comme l’explique Delingpole dans sa chronique, « The Great Reset » ne représente qu’un réaménagement de l’ancien programme mondialiste qui a bégayé au cours de la dernière décennie.

À savoir, un régime dictatorial technocratique par une petite élite, le « green new deal », l’abolition progressive de la propriété privée, un salaire minimum garanti qui verra les emplois remplacés par des robots, une répression des libertés individuelles et une limitation de la liberté de mouvement.

Comme nous l’avons souligné précédemment, l’idée que le monde ne reviendra jamais à la normale après la fin de la campagne électorale est défendue par l’establishment dans tous les domaines.

Un haut responsable de l’armée américaine a déclaré que le port de masque et la distanciation sociale deviendront permanents, tandis que le rédacteur en chef de la sécurité internationale de CNN, Nick Paton Walsh, a affirmé que le port obligatoire de masque deviendra « permanent »« juste une partie de la vie », et que le public devra « s’y faire ».

Boris Johnson rencontrera Bill Gates pour planifier le déploiement du vaccin national avec les géants de l’industrie pharmaceutique

Le Premier ministre et le cofondateur de Microsoft organiseront une table ronde ce soir pour s’attaquer à la crise du coronavirus et discuter des plans futurs pour enrayer d’autres pandémies.

La fondation de M. Gates – la Fondation Bill et Melida Gates – a aidé à mener des recherches sur les pandémies et a consacré 27 milliards de livres sterling à la recherche d’un vaccin contre le coronavirus.

Le directeur technique a déjà déclaré que des pays tels que la Grande-Bretagne et les États-Unis pourraient revenir à la normale d’ici « fin 2021 » si un vaccin est trouvé.

Mais il a averti que la disponibilité des vaccins sera cruciale.

S’adressant au Wall Street Journal le mois dernier, M. Gates a déclaré : « La répartition au sein des États-Unis, et entre les États-Unis et les autres pays, sera un point de discorde très important. »

M. Johnson a fait preuve d’un optimisme prudent à l’égard du vaccin Pfizer, qui s’est révélé efficace à au moins 90 % pour empêcher les gens d’attraper le coronavirus.

Et il a déclaré que le Royaume-Uni avait déjà obtenu des contrats pour 40 millions de doses de vaccin – assez pour qu’un tiers du Royaume-Uni obtienne le vaccin.

Les résidents des maisons de soins, le personnel soignant, le personnel du NHS et les personnes âgées devraient être vaccinés en premier – il se peut que le vaccin ne soit pas administré à l’ensemble de la population avant le nouvel an.

Interrogé sur la sécurité de l’approvisionnement en vaccins, M. Johnson a déclaré : « J’ai bon espoir que nous recevrons ceux que nous avons commandés. »

« Le groupe de travail sur les vaccins assure depuis longtemps l’approvisionnement du Royaume-Uni et il est normal qu’il le fasse sur une base purement spéculative. »

Un porte-parole de Downing Street a déclaré que M. Gates, M. Johnson et les patrons des géants pharmaceutiques discuteraient du « plan en cinq points du Premier ministre pour arrêter les futures pandémies ».

Ce plan a été élaboré avec l’aide de la Fondation Bill et Melinda Gates et du Trust, et vise à mettre en place un vaste réseau de « centres zootnotiques » pour identifier les virus potentiellement dangereux avant qu’ils ne passent des animaux aux humains.

Le plan cherche également à s’appuyer sur les systèmes d’alerte précoce existants pour les pandémies afin que les pays puissent se mobiliser avant que les maladies ne se répandent de manière désastreuse – comme ce fut le cas pour Covid-19.

Source : The Sun – Traduit par Anguille sous roche

Expert en biotechnologie : l’annonce du vaccin COVID a été délibérément retardée jusqu’à l’élection

« Trump doit être furieux. »

Un expert du secteur des biotechnologies a laissé entendre que l’annonce d’un nouveau vaccin COVID-19 réussi avait été délibérément retardée jusqu’après l’élection présidentielle afin de ne pas augmenter les chances de victoire de M. Trump.

Hier, il a été annoncé qu’un nouveau vaccin développé par Pfizer et BioNTech avait un taux de réussite de 90 % dans la prévention des coronavirus.

Malgré un certain scepticisme quant au lancement du vaccin, certains gouvernements ont suggéré qu’il pourrait être disponible dès le mois prochain s’il est approuvé rapidement.

Selon Barry Norris, d’Argonaut Capital Partners, un expert du secteur de la biotechnologie, l’annonce aurait pu être faite plus tôt et a probablement été retardée de sorte que M. Trump n’a pas pu s’en attribuer tout le mérite.

« Il y a 44 000 personnes dans l’essai avec la moitié en placebo », a déclaré Norris à LockdownSceptics.org« Ils étaient censés lire à haute voix après seulement 32 cas au total. On pensait que l’essai n’avait pas encore été lu parce qu’ils n’avaient pas encore eu assez d’infections. »

« L’essai a en fait été lu après 94 cas, donc ils l’ont retardé exprès, apparemment à cause de “discussions avec la FDA”. Cela sent comme s’ils ne voulaient pas l’annoncer avant l’élection présidentielle au cas où la “bonne nouvelle” aiderait le président sortant. Trump doit être furieux », a-t-il ajouté.

Si M. Norris a raison de suggérer que l’annonce a été retardée pour des raisons politiques et que cela a ajouté des semaines au calendrier de sa publication, cela suggère que des vies ont été potentiellement mises en danger simplement parce que les gens de l’industrie pharmaceutique n’aiment pas Trump.

Catégories :REBLOG

5 réponses »

  1. A voir ces tronches de dégénérés j’ai la certitude qu’ils sont piqués!
    Pour sûr le vaccin n’aura pas d’effets nocifs sur leur vacuité…Mettons-leur la dose, la grosse dose et voyons si je me trompe!

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s