REBLOG

Covid19-84 : Les bars et restaurants français devraient rester fermés jusqu’à la mi-janvier/Vaccin ou pas, banqueroute à venir pour la France !

Quarantaine : Les bars et restaurants français devraient rester fermés jusqu’à la mi-janvier

PAR JADE · 17 NOVEMBRE 2020

Mardi matin, France Info a annoncé que les bars et restaurants français resteront probablement fermés jusqu’à la mi-janvier, alors que le gouvernement tente de maîtriser la recrudescence de l’épidémie de coronavirus.

Les fonctionnaires du gouvernement prévoient de réexaminer la situation le mois prochain, mais “pour l’instant, il n’y a pas de calendrier fixé”, a déclaré un fonctionnaire anonyme. Le ministre de la santé Olivier Véran a déclaré sur BFM TV que les bars et les restaurants ne rouvriraient pas en décembre. Même si le nombre de nouveaux cas diminue, certains propriétaires de magasins font pression sur le gouvernement pour qu’il les autorise à rouvrir le week-end suivant le vendredi 27 novembre, selon Bloomberg.

Pour l’instant, du moins, il semble que l’objectif de Macron pour le 1er décembre soit déjà hors de portée.

“Pour l’instant, le premier ministre a annoncé que nous nous sommes fixé comme objectif le 1er décembre de les laisser rouvrir si la situation sanitaire continue de s’améliorer”, a déclaré M. Véran. “Il y a des nouvelles encourageantes, mais cela reste sérieux. Nous avons encore plus de patients à l’hôpital aujourd’hui qu’au plus fort de la première vague”.

À l’approche des fêtes, les fleuristes pourront vendre des arbres de Noël à l’extérieur de leurs magasins à partir de vendredi, a déclaré le ministre de l’agriculture Julien Denormandie dans une interview à la radio RMC. Les fleuristes ne sont désormais autorisés à vendre des fleurs que si les clients les commandent à l’avance.

 

Les Français vivent avec le risque sanitaire du Covid-19, « une bombe financière à retardement », selon Éric Woerth, le risque du chômage, l’insécurité quotidienne et le risque terroriste islamiste. C’est ce que les Anglo-Saxons appellent la « tempête parfaite ».

La réalité actuelle, c’est que nous assistons, en France, à une explosion record du chômage, soit 2,7 millions de personnes (9 % de la population active). Le nombre de personnes privées d’emploi a bondi de 628.000 personnes, au troisième trimestre. Le pire est à venir, avec un taux de chômage à 9,7 %, fin 2020, selon l’INSEE. Selon le Secours catholique, la France est en passe d’atteindre les 10 millions de pauvres, et une fois déduites les dépenses contraintes, la moitié vit avec moins de neuf euros par jour.

En France, son gouvernement technocratique commet une grave erreur en fermant la plupart des commerces de proximité, ce que ne fait pas la réaliste Allemagne, ce qui augmentera encore davantage le désespoir, la ruine des classes moyennes ainsi que le déficit public prévu, à fin 2020, de 300 milliards d’euros, soit 15 % du PIB. Le FMI nous conseille de réduire dès que possible nos dépenses publiques, puisque la dette va atteindre 120 % du PIB, fin 2020. Un million d’emplois auront été perdus en 2020, avec un taux de chômage record prévu entre 11 %, selon la Banque de France, et 13,7 %, selon l’OCDE.

81 % des Français sont inquiets pour leurs enfants qui risquent de connaître la pauvreté. 43 %, seulement, sont partis en vacances, en 2020. Un Français sur quatre en arrive à se restreindre sur ce qu’il mange pour des raisons financières. La lourde erreur de ce gouvernement, concernant les petits commerces, précipitant les faillites, ne peut qu’ajouter à des drames humains du confinement pires que le décès accéléré de personnes âgées dans les EHPAD souffrant d’autres affections graves.

L’autre réalité, sur le plan économique, c’est que l’inflation en France, suite à la faiblesse de la demande, aux capacités inemployées et à la concurrence internationale, est nulle. Les ménages, au lieu de consommer, épargnent car la population vieillit et parce qu’ils ont peur du lendemain. Si l’absence d’inflation devait perdurer, ce qui est improbable, les impôts viendraient encore peser davantage sur les classes moyennes afin de stabiliser la dette.

Une inflation minimale de 7 à 8 % apparaîtra alors assez rapidement, ce qui permettrait de diminuer la dette, comme ce fut le cas pendant les Trente Glorieuses afin de pouvoir rembourser la dette publique de 1945. Le Système et la BCE feront tout pour maintenir artificiellement des taux bas, comme aujourd’hui, bien qu’un peu plus élevés. Mais si l’inflation devient plus substantielle, le Système ne pouvant plus contrôler l’augmentation des taux d’intérêt, nous vivrons alors la banqueroute de l’Italie, de l’Europe du Sud et de la France, avec explosion inévitable de la zone euro.

Le laxisme monétaire va aussi s’imposer de plus belle à la BCE car les faucons menés par le président de la Bundesbank Jens Weidmann ont tout simplement capitulé. Il a exprimé, pour la première fois, son accord sur les mesures exceptionnelles tout en mettant en garde les gouvernements contre la politique de financement à bas coût avec endettement trop élevé si l’environnement économique évolue (hausse des taux). Jens Weidmann a pu déclarer : « Il est important que la politique monétaire reste expansionniste car la dégradation économique pèse sur les perspectives d’inflation et un manque de liquidités dans le système financier pourrait dangereusement aggraver la crise. »

La BCE devrait augmenter ses rachats d’actifs le mois prochain ainsi que les opérations TLTRO. Christine Lagarde a averti, mercredi, que même avec un vaccin contre le Covid-19, la reprise économique en zone euro risquait d’être instable, car dépendante du rythme de déploiement des traitements. Selon Éric Woerth, « nous allons en 2020 vers 11 % de récession, 11 % de déficit, 11 % de chômage, avec des recettes fiscales qui couvrent 50 % des dépenses : cette situation n’a jamais existé ! Elle nous met en risque absolu face aux marchés financiers. » Dès que la BCE cessera d’acheter la totalité des titres émis de la dette française comme de la dette italienne, les taux d’intérêt remonteront à la verticale et ces deux dettes publiques se révéleront insoutenables.

On est donc bien parti, en zone euro comme aux États-Unis, pour l’argent gratuit en quantité illimitée avec des bulles pour tous les actifs, mais cela signifie tout simplement que la catastrophe est au bout du chemin et que même les Allemands, qui ont connu l’écroulement monétaire de 1923, ne peuvent plus l’arrêter. Mais pour l’instant, il est vrai, c’est le spectre de la déflation qui menace la zone euro (-0,3 % à fin septembre pour les biens industriels).

En Grande-Bretagne, sur le chemin du Brexit, rebelote ! La Banque d’Angleterre va augmenter de 120 milliards de  sterling son assouplissement monétaire quantitatif, afin de poursuivre son programme à un rythme de 60 milliards par trimestre jusqu’en 2021. Et, selon The Telegraph, elle envisagerait d’utiliser, elle aussi, des taux d’intérêt négatifs. Toutes les monnaies s’écroulent en même temps ; c’est pourquoi les parités de taux de change évoluent peu. La ruée vers l’or et l’argent continue, partout dans le monde, tandis que les PIB baissent et que les masses monétaires augmentent.

Catégories :REBLOG

Tagué:

5 réponses »

  1. Mi-février pas mi-janvier:
    « Disneyland Paris sera fermé à partir du 29 octobre au soir. En prévision des vacances de Noël, les réservations restent ouvertes pour des séjours du 19 décembre au 3 janvier. Nous espérons être ouverts pendant cette période, si les conditions sont réunies et les décisions gouvernementales le permettent. Disneyland Paris sera fermé du 4 janvier au 12 février inclus. »

    J'aime

  2. J’avais prévu que le confinement lâcherait du lest à l’occasion des fêtes de Noël.
    Ce gouvernement de fantoches gestapistes nous fait subir le supplice de la baignoire…Achtung!
    Depuis près d’un an, nous transportons fièrement nos « edelweiss » à la boutonnière tandis que nos petites et moyennes entreprises ont déjà rejoint le Titanic ou ne parviennent plus à écoper.
    Ne pas oublier qu c’est la période de Noel qui est la plus profitable à tous genres commerciaux!
    La BCE peut émettre autant de fausse monnaie qu’elle juge nécessaire pour maintenir artificiellement la mise en place du N.O.M, elle sait parfaitement ce quelle veut et donc où elle veut aboutir: La banqueroute de toute l’Europe avec ce que cela signifie, banqueroute totalitaire qui sera suivie d’une famine mondiale!
    Réfléchissez à ces simples constats:
    – Quasiment aucune culture en 2019.
    – Idem en 2020
    Certains produits sont déjà difficiles à trouver en GMS, à moins d’en fréquenter plusieurs.
    Les stocks ne sont plus achalandés une à deux fois par semaine mais bien plusieurs fois par jour!
    Sous De Gaulle nous avions 3 mois de réserve alimentaire, si je ne fais pas erreur; aujourd’hui nos gouvernants sont tellement pudiques que nous n’avons pas accès aux chiffres réels.
    Jamais les risques de famines n’ont été aussi faibles, ni les prix alimentaires aussi bas que dans les années 60-90, et cela, dans le monde entier. CQFD!!!
    Aujourd’hui?
    Ne voulant plus que les Chinois soient constipés, l’empereur Sarkocono leur a refilé la plus grande partie de nos stocks de blé; afin de les débrider tout en bridant le Français qui doit manger son pain noir! Pitain, ça en fait du noir à broyer, j’sais plus où donner d’la tête! Va falloir que j’demande conseil à un psychopathe.
    Une énorme palette de lingots d’or s’est, elle aussi, envolée…Vive la monnaie de singe virtuelle!
    Pensez aussi au fait que les petits paysans ont été ni plus ni moins qu’éradiqués de l’auto-suffisance alimentaire dont les Français étaient bénéficiaires!
    Le monde étant déjà sous pénurie, les prix de l’alimentaire explosent!
    Tenant mes petits comptes au centime, je vous affirme que je constate une augmentation (depuis mars 2019) de plus de 20% en moyenne des prix; ceux des légumes frais devenus majoritairement inabordables pour ma bourse!
    Bientôt le Venezuela?
    A cela, il faut rajouter la fonte des glaciers entraînant un ralentissement du Gulf Streaml engeandrant de très graves problèmes de dérèglements climatiques causant tsunamis, disparition d’îles noyées, tempêtes, ouragans, cyclones, glissements gigantesques de terrains, dolines etc, etc. Bien que notre terre ait toujours eu des cycles climatiques plus ou moins durs, il n’empêche que ce ralentissement est la cerise sur le gâteau!

    Je suis convaincu que la famine touchera en premier les pays pauvres; vous savez, ceux qui copulent comme des lapins! D’où une invasion de « sauterelles » comme jamais!
    Va fallor veiller au grain et sortir les filets à papillons!

    Que savons-nous sur l’autosuffisance européenne?
    – Elle est dans le rouge!
    – Réalité qui prendra des proportions inimaginables, pour beaucoup, avec des explosions révolutionnaires en arme, l’appartition de maladies dues à la malnutrition, au manque d’hygiène, le tout agrmenté à la sauce arabe et négroide, très riche en méchantes protéines!

    Mais, puisque tel semble être notre destin, je me réjouis en sachant que méchants virus, bactéries tueuses se répandront partout sur terre, oblitérant tous les cons qui s’adorent et qui nous maltraitent…Nous serons tous égaux, sans doute pas devant Dieu mais certainement devant la mort!
    Amen.

    J'aime

  3. Macron pourrait-il être sous l’influence de MK-Ultra?

    « En 2007, il bénéficie du German Marshall Fund, qui lui permet de découvrir les États-Unis, pays où il effectuera par la suite un stage pour la banque Rothschild. »
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Projet_Bluebird
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Projet_MK-Ultra
    Source Wikipédia

    Bien que ces « projets » soient ainsi édictés comme tels, les preuves de leurs existences n’ont jamais été établies – à ma connaissance – ce qui ne signifie pas, non plus, qu’ils n’existèrent pas et qu’ils ne perdurent pas de nos jours.

    Remarquez le regard souvent « allumé » de notre danseuse de l’Elysée!
    Seraient-ce les effets de la coke ou autres substances hallucinogènes ou cela répondrait-il à une impulsion d’un cerveau conditionné durant son « américanisation »?
    That is an only question.

    Il n’y a jamais de fumée sans feu et si celle-ci peut donner naissance à des légendes, il faut en humer la provenance, découvrir les cendres, pour ne pas finir dans l’ignorance.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :