REBLOG

L’Article du Jour : Etats-Unis-L’allégation de discrétion de la Cour suprême est inconstitutionnelle Par Martin Armstrong

L’allégation de discrétion de la Cour suprême est inconstitutionnelle

Par Martin Armstrong − Le 13 décembre 2020 − Source Armstrong Economics

QUESTION: Pensez-vous que c’est fini pour Trump ?

RÉPONSE: Oui. Ils doivent retourner devant la Cour suprême et faire valoir que la loi sur la magistrature de 1925 est INCONSTITUTIONNELLE parce qu’elle a créé un pouvoir discrétionnaire pour entendre les affaires lorsque la Cour suprême est la SEULE cour créée par la Constitution.

La Cour suprême a clairement indiqué que «la Cour suprême possède à elle seule une compétence découlant immédiatement de la Constitution et dont le pouvoir législatif ne peut la priver». Stevenson contre Fain, 195 US 165, 167 (1904). Dans Reid v Covert, 384 US 1, 41 (1987), cette Cour a cité Lord Coke: «Dieu ne m’envoie jamais vivre sous la loi de convenance ou de discrétion.» La compétence de cette Cour a été créée par la Constitution. Il faut un amendement à la constitution pour modifier cette compétence, pas un statut adopté par le Congrès. Par conséquent, la loi sur la justice de 1925 est inconstitutionnelle.

Le seul tribunal requis par la Constitution est la Cour suprême et chaque juge de la Cour suprême des États-Unis est tenu de prêter deux serments avant de pouvoir exécuter les devoirs de sa fonction :

  1. le serment constitutionnel pour le défendre et
  2. le serment judiciaire.

Par conséquent, n’importe qui peut voir à première vue que le Judiciary Act de 1925 est inconstitutionnel car il viole leur serment de défendre la constitution lorsqu’ils ont le pouvoir discrétionnaire de ne pas entendre les affaires. Auparavant, la Cour suprême avait statué et ignoré cette fois-ci lorsqu’elle définissait le «pouvoir discrétionnaire» en disant que le terme « discrétion » dénote l’absence d’une règle absolue». Langnes contre Green, 282 US 531, 541 (1931). Cela signifie que ceux qui sont au pouvoir ne doivent obéir à aucune loi, même à la Constitution. La Cour suprême a également déclaré: «il est évident que le pouvoir discrétionnaire n’existe pas là où il n’y a pas de pouvoir d’agir sauf d’une manière». Jones contre SEC, 298 US 1, 18 (1936). Lorsque les juges et les politiciens revendiquent la discrétion, ils prétendent être AU-DESSUS de la loi des hommes.

Trump est tellement en infériorité numérique que s’en est alarmant. Le Deep State s’en prend à son cul depuis qu’il a pris ses fonctions. Le monde a besoin de lui car il est vraiment la seule personne à faire obstacle à Klaus Schwab et à son équipage. J’ai prévenu que ces gens sont EXTRÊMEMENT dangereux et qu’ils n’ont aucune idée de ce qu’ils font dans la mesure où l’Occident ne se relèvera plus jamais avant 600 ans. Ils utilisent les confinements non pas pour un virus mais pour le changement climatique. Ils essaieront de poursuivre Trump au pénal pour l’empêcher de se présenter à nouveau en 2024, comme il a dit qu’il le ferait. C’est John Kerry qui a déclaré à Davos qu’un « grand reset » était nécessaire de toute urgence pour arrêter la montée du populisme. Kerry a juré que sous une administration Biden, l’Amérique rejoindrait l’Accord de Paris sur le climat pour pousser la grande réinitialisation, mais a ajouté que ce n’était «pas assez».

Dans une interview au New York Times, Melinda Gates a fait la déclaration étonnante suivante :

Ce qui nous a surpris, c’est que nous n’avions pas vraiment réfléchi aux impacts économiques. Que se passe-t-il lorsque vous êtes confronté à une pandémie qui sévit dans les populations du monde entier ? Le fait que nous serions tous à la maison et travaillerions à domicile si nous avions la chance de le faire. C’était une idée que nous n’avions pas vraiment préparé.

Je doute qu’elle dise la vérité. Ces gens ne comprenaient vraiment pas ce que leur projet coûterait à l’Ouest à long terme et pensaient qu’ils pourraient mieux reconstruire dans un court laps de temps. Comme Schwab, ils pensent pouvoir simplement le reconstruire et distribuer de l’argent à ceux qui ont perdu leur emploi. Ils n’ont jamais pris en considération la façon dont ils détruiraient totalement notre mode de vie avec ces confinements et qu’il n’y aura JAMAIS de retour à la «normale» par un effort d’imagination.

BigTech était derrière eux car ils remplaceront les banques et toute concurrence des magasins locaux sera éliminée. Amazon a acheté Whole Foods et vous livrera de la nourriture chez vous et vous ne vous rendrez plus jamais dans un magasin tant que tout le monde n’aura pas une voiture électrique. Mais là encore, ils n’ont pas assez de pouvoir pour le faire. Gates essaie de créer des centrales nucléaires et des endroits comme la Grande-Bretagne et la Californie ont interdit les moteurs à combustion d’ici 2030. L’arrogance de ces personnes une fois qu’elles sont devenues super-riches qu’elles devraient aider l’égalité en mettant fin au capitalisme tout en conservant leur richesse est tout simplement étonnante comme Marc Benioff a fait la promotion de Stakeholder Economics à partir de 1932, qui a précédé les programmes sociaux et a conduit au marché boursier le moins performant entre 1932 et 1977. Stakeholder Economics / Capitalism a toujours échoué.

Les médias sont à 100% contre Trump et contrôlent des plate-formes comme Wikipédia avec de fausses nouvelles. Ils font exactement ce qu’ils ont fait pour réussir la révolution russe. La gauche ne tolère jamais la dissidence. La Cour suprême a refusé d’entendre une affaire qui relève carrément de sa compétence. Elle a condamné la nation à la seule solution possible, la violence. Ils avaient un obligation à dire le droit. Même une décision contre Trump aurait calmé la situation dans une certaine mesure. Mais le refus de dire le droit signifie qu’il n’y a plus de règle de droit pour être la pierre angulaire de la civilisation.

L’arrogance de ces personnes qui ne connaîtront jamais les difficultés est tout simplement incroyable en pensant qu’elles peuvent recréer la société. Ils sont responsables de tous les suicides parce que les gens ont tout perdu. Au Japon, il y avait plus de personnes décédées par suicide que de la Covid, et ces dirigeants sourient. Ils n’ont jamais considéré qu’au moins 40% de la main-d’œuvre ne peut pas travailler à domicile et ce qui arriverait à ces personnes. Il s’agissait d’arriver à zéro CO2.

La Cour suprême a du sang sur les mains pour son refus de traiter cette élection sur les faits – bons, mauvais ou indifférents. La Cour suprême peut penser qu’elle agit comme Ponce Pilate et ils n’ont aucun blâme et essaient de laver tout le sang de leurs mains. L’histoire ne les jugera pas si bien.

Martin Armstrong

Traduit par JJ pour le Saker Francophone

Catégories :REBLOG

Tagué:

Laisser un commentaire