REBLOG

Le statut de monnaie de réserve du dollar ne durera pas éternellement (Mises Institute)

Le statut de monnaie de réserve du dollar ne durera pas éternellement

PAR JADE · PUBLIÉ 30 JANVIER 2021 · MIS À JOUR 29 JANVIER 2021

La Réserve fédérale et la confédération des banques centrales qui suivent le président Powell et ses lieutenants à l’Eccles Building ont inondé le monde d’un scénario de monnaie fiduciaire qui n’est limité que par l’imagination des keynésiens et des théoriciens monétaires modernes. Dans ce tourbillon d’impression métaphorique, un pays, la Russie, a chargé son bilan de banque centrale non pas avec la spéculation de jour, le bitcoin, mais plutôt avec l’or, relique barbare.

Il est révélateur que le stockage de la Russie ait commencé en 2016, et à la veille du départ du président de la Maison Blanche, Vladamir Poutine et Elvira Nabiullina, présidente de la banque centrale de Russie, avaient plus d’or que de dollars américains stockés.

Bloomberg rapporte : “Une campagne pluriannuelle visant à réduire l’exposition aux actifs américains a fait passer la part de l’or dans les réserves internationales de la Russie de 583 milliards de dollars au-dessus du dollar pour la première fois dans les annales”.

Ce n’est un secret pour personne que M. Poutine a lancé la stratégie de “dédollarisation” de l’économie russe. Le métal jaune est désormais le deuxième élément des réserves de la banque centrale après l’euro, qui représente un tiers de ses réserves. Les réserves de yuan chinois représentent 12 %.

Il y a plus de deux ans, Forbes a comparé l’État producteur de pétrole du Texas au pays producteur de pétrole. “Même si la Russie compte près de cinq fois plus d’habitants que le Texas, l’économie de l’État Lone Star est plus de 400 milliards de dollars plus importante. Les Texans bénéficient donc d’un produit intérieur brut (PIB) par habitant d’environ 58 000 dollars, alors que les Russes en ont un plus proche de 8 700 dollars”, a écrit Frank Holmes.

Dans le même article, Holmes souligne que “la Fédération de Russie est le plus grand producteur de brut au monde, avec 10,95 millions de barils par jour (bpj) en janvier, selon le ministre de l’énergie du pays”. Tant qu’il n’y aura pas un véhicule électrique (EV) dans chaque garage américain, la Russie ne sera pas prise à la légère.

Les Américains ont largement bénéficié de la détention et du commerce de la monnaie de réserve mondiale, bien que la plupart des gens n’y aient pas pensé. Personne ne se souvient de l’époque où la livre sterling détenait cette distinction, il y a cent ans.

“Les monnaies de réserve sont généralement émises par des pays développés et stables”, Investopedia.com. Développés ? Si vous insistez. Stable ? Pas vraiment.

“Les pays qui émettent des monnaies de réserve ne sont pas exposés au même niveau de risque de change, surtout lorsqu’il s’agit de matières premières, qui sont souvent cotées et réglées en dollars”, explique Investopedia. “Les pays émetteurs sont également en mesure d’emprunter dans leur monnaie nationale et sont moins préoccupés par le soutien de leur monnaie pour éviter les défauts de paiement”.

Investopedia cite en riant ce qu’elle appelle un inconvénient de la monnaie de réserve : “Les faibles coûts d’emprunt découlant de l’émission d’une monnaie de réserve peuvent entraîner une baisse des dépenses des secteurs public et privé, ce qui peut provoquer des bulles d’actifs et une augmentation de la dette publique”. Cela me semble familier.

En 2015, Patrick Barron a écrit sur le site mises.org,

En raison de cette philosophie d’impression de la monnaie, le dollar est très susceptible de perdre sa position de monnaie de réserve tant vantée au profit du premier grand pays commerçant qui cesse de gonfler sa monnaie. Il est évident que la Chine comprend les enjeux ; elle a augmenté ses avoirs en or et a mis en place des contrôles pour empêcher l’or de quitter la Chine.

La Russie a rejoint la Chine.

Barron a conclu : “Si nous abolissons, ou même réduisons, les lois sur le cours légal et permettons au processus de découverte des prix de révéler la meilleure monnaie saine, si nous permettons à notre dollar américain de devenir la meilleure monnaie possible – une monnaie vraiment saine – alors les chances de notre prospérité personnelle et collective sont grandement améliorées”.

La Fed joue du violon pendant que le dollar brûle.

Traduction de The Mises Institute par Aube Digitale

La Russie détient plus d’or que de dollars pour la première fois dans l’histoire

Pour la toute première fois, la Russie détient plus d’or que de dollars américains.

Selon un rapport de la Banque centrale de Russie publié cette semaine et analysé par Bloomberg, l’or représentait 23% des réserves de la Banque centrale de Russie à la fin du mois de juin. La part des actifs en dollars de la banque est tombée à 22 %. En 2018, plus de 40 % des réserves russes étaient en dollars.

Les avoirs en or de la Russie ont éclipsé ses réserves en dollars l’année dernière malgré l’arrêt des achats d’or. Cela est dû en partie à une augmentation de la valeur de ses avoirs en or avec la hausse du prix de l’or, et en partie à la poursuite des efforts de la banque centrale pour se débarrasser des actifs en dollars.

La diminution des réserves en dollars de la Russie n’est pas un accident. Il s’agissait d’une politique délibérée de “dédollarisation” définie par le président Poutine pour réduire l’exposition du pays aux États-Unis et le mettre à l’abri de la menace de sanctions américaines.

L’or est aujourd’hui le deuxième élément des réserves de la banque centrale russe, derrière l’euro. La Banque centrale de Russie a également augmenté ses avoirs en yuan. La monnaie chinoise représente désormais environ 12 % des réserves russes.

Avant de mettre fin à son programme d’achat au printemps dernier, la banque centrale de Russie était celle qui achetait le plus d’or. La Banque centrale de Russie a acheté pour 4,3 milliards de dollars de ce métal jaune entre juin 2019 et juin 2020, selon le rapport.

Mais les Russes achetaient de l’or bien avant cela. La Banque centrale de Russie a acheté de l’or tous les mois à partir de mars 2015. Selon Bloomberg, “la Russie a dépensé plus de 40 milliards de dollars pour construire un trésor de guerre en or au cours des cinq dernières années, ce qui en fait le plus gros acheteur au monde”.

En février 2018, la Russie a dépassé la Chine pour devenir le cinquième plus grand pays détenteur d’or au monde.

Pendant ce temps, la banque centrale russe se départit agressivement des bons du Trésor américain. Rien qu’en avril 2018, la Russie a vendu près de la moitié de sa dette américaine, se débarrassant de 47,4 milliards de dollars sur les 96,1 milliards de dollars de titres du Trésor américain.

Les États-Unis profitant de leur privilège d’émetteur de la monnaie de réserve mondiale pour faire avancer leur programme de politique étrangère dans le monde entier, la Russie et d’autres pays ont fait un effort concerté pour minimiser leur exposition au dollar. Même des alliés tels que l’UE ont créé des canaux de paiement alternatifs pour contourner le système basé sur le dollar. Nous avons observé cette tendance à la dédollarisation au cours des dernières années, et nous avons beaucoup écrit sur la volonté de minimiser l’exposition au dollar de pays comme la Russie et la Chine et leur désir de saper la capacité des États-Unis à utiliser le dollar comme instrument de politique étrangère.

Par exemple, en 2018, les Russes ont lancé un système de paiement pour servir d’alternative à SWIFT.

SWIFT est l’abréviation de Society for Worldwide Interbank Financial Telecommunication. Ce système permet aux institutions financières d’envoyer et de recevoir des informations sur les transactions financières dans un environnement sécurisé et standardisé. Comme le dollar est la monnaie de réserve mondiale, SWIFT facilite le système international du dollar.

SWIFT donne aux États-Unis une grande influence sur les autres pays. Les États-Unis ont déjà utilisé le système comme un bâton. En 2014 et 2015, ils ont bloqué plusieurs banques russes à l’égard de SWIFT en raison de la détérioration des relations entre les deux pays. L’automne dernier, les États-Unis ont menacé d’exclure la Chine du système du dollar si elle ne respectait pas les sanctions de l’ONU contre la Corée du Nord.

Pris isolément, la dédollarisation agressive de la Russie n’est pas significative. Mais si la tendance se poursuit dans d’autres pays, elle pourrait finir par menacer le rôle du dollar en tant que monnaie de réserve. L’été dernier, une note de recherche de Goldman Sachs a averti que le rôle du dollar en tant que monnaie de réserve mondiale était menacé.

Traduction de SchiffGold.com par Aube Digitale

EN BANDE SON :

Catégories :REBLOG

3 réponses »

  1. « Tant qu’il n’y aura pas un véhicule électrique (EV) dans chaque garage américain, la Russie ne sera pas prise à la légère. »!!!
    Ah oui? Alors faudra expliquer comment produire de l’énergie à partir de rien, ou plutôt à partir du vide.
    Certains s’y attellent mais les résultats sont…Comment dire de la poudre de perlimpinpin.
    Qu’est-ce que je me marre!
    J’imagine déjà les habitants de New-York, de Chicago et d’ailleurs faisant pendre leurs rallonges du haut de leurs tours d’Ivoire pour charger les batteries de leurs caisses! Ce s’ra la déco d’Noël tous les jours! Mauvais temps pour les piétons!
    Et je ne parle même pas de la perte électrique due aux longueurs; les piafs se chaufferont les patounes gratos! Juste retour des choses!

    Comment? Qu’est-ç’qui raconte l’énergumène?
    Se passer du pétrole qui viendra à manquer tôt ou tard est actuellement impossible!
    Il vous faudra pédaler mes canards et pas que dans la semoule quand la dernière goutte sera tirée! Allez les Rambo, au boulot!
    Mais qu’est-ce que j’me marre!
    Faudrait quand même arrêter de dégoiser de telles conneries concernant les EV!
    je n’aborderais même pas la voracité d’énergie nécessaire pour extraire le lithium (par exemple) ni celle pour les fabriquer!

    J’en viens à Monsieur Vladimir Poutine qui est une homme hors du commun et qui, sachant gérer un immense pays, donne à l’or toute sa valeur d’échange, contrairement aux ricains et leurs fichus dollars en monnaie de singe pour des culottes de changes!

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s