Art de la guerre monétaire et économique

L’inflation est un philomène monètaire par Bruno Bertez

L’inflation est un  philomène monètaire par Bruno Bertez

  Nous lisons à l’instant dans les dépêches d’agence la phrase suivante:
« les cours de bourse des banques sont en baisse mais les avoirs des français sont protégés »

Ceci mérite commentaire :

1 Pour être valable une protection doit être accordée par quelqu’un, donc on attend ,à la suite de cette affirmation, de savoir qui accorde cette protection.

2 Compte tenu du texte il apparait que cette protection est accordée par l’état français ceci signifie que l’état assure, prend à son compte les dettes des banques vis a vis des français.

3 la question qui se pose est donc : en a t il les moyens alors que le rating qui mesure la solvabilité de l’état français est menacé. La France peut elle prendre à son compte la dettes des banques a l’égard des français sans alourdir son endettement et précipiter sa dégradation.

La réponse aux questions que pose la sécurité des avoirs des français n’est pas contrairement aux affirmations ,du coté de l’état , car l’état est déjà lui même surendetté et la preuve: il le reconnait en augmentant les impôts, la réponse est du coté de la Banque Centrale.Elle seule a les moyens de créer des euros en toute quantité pour venir en aide aux banques

Or il se trouve que c’est précisément la question qui fâche en Europe, le grand schisme :

Les uns voudraient que la BCE joue son rôle de préteur de dernier ressort à l’infini pour le couple maudit états souverains/ secteur bancaire , tandis que les autres et singulièrement les allemands s’y opposent.

Les autorités françaises présentent la situation comme si le schisme n’existait pas alors qu’il est déterminant dans la crise présente.

Il suffit que les vues inflationnistes françaises espagnoles italiennes etc prévalent et le problème disparait :

Tout est résolu
Les marches repartent
La pseudo confiance revient
Toute la mécanique se réenclenche….

….et l’or vaut 3000 euros l’once

BRUNO BERTEZ Le 11 aout2011

EN LIEN:

L’Edito : Inflation ou déflation? Risk-on ou risk-off ? Les faux débats! par Bruno Bertez

 EN BANDE SON :

1 réponse »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s