Art de la guerre monétaire et économique

Etats-Unis : Les grandes lignes de la politique de l’administration Trump dévoilées – Alors, est-ce que les choses seront différentes sous une administration Trump ?

Les grandes lignes de la politique de l’administration Trump dévoilées

relax-guys-600-la-578x420

Que fera véritablement le président Trump une fois installé à la Maison-Blanche ? C’est la question que tout le monde se pose. Son équipe vient de lever un coin du voile, en publiant sur le site greatagain.gov les grandes lignes de la politique qu’il compte mener. ZeroHedge en a fait un résumé dans cet article, que nous traduisons de façon encore plus condensée :

« Les grands points sont :

  • La refonte des politiques d’immigration, comprenant la construction du mur à la frontière avec le Mexique. Cela inclut notamment la fin de la délivrance des visas avec les lieux qui ne peuvent effectuer un tri parmi les demandeurs, la tolérance zéro pour les criminels étrangers, la finalisation du système biométrique d’entrée/sortie et la fin des avantages susceptibles d’attirer les migrants. 
  • La promotion d’une armée forte, afin de défendre le pays contre « les menaces posées à notre nation et à nos alliés par des idéologies radicales qui dirigent et inspirent le terrorisme ». Tout en promettant de s’occuper des menaces catastrophiques posées par les armes nucléaires, l’équipe de Trump souhaite moderniser l’arsenal nucléaire américain, afin qu’il continue de jouer son rôle de force de dissuasion…Pour la sécurité nationale, il « demandera au ministère de la Défense et au chef d’Etat-major d’élaborer un plan complet destiné à protéger les infrastructures vitales de l’Amérique des cyber-attaques, et de toutes les autres formes d’attaques ».
  • L’annulation et le remplacement du pan financier de la loi Dodd-Frank par des politiques de croissance. Cela signifie non seulement que les banques pourront de nouveau investir avec leurs fonds propres, mais aussi directement dans des hedge funds.
  • La simplification de la fiscalité : elle devrait être abaissée, tout en devenant plus simple, plus juste et pro croissance.
  • L’amélioration concernant les millions d’emplois américains qui ont disparu durant la dernière décennie, en raison d’accords commerciaux défavorables aux USA. L’administration Trump inversera les politiques qui, durant des décennies, ont exporté des emplois à l’étranger, et améliorera l’attractivité des États-Unis pour le développement des sociétés et la création d’emplois.
  • L’éducation : l’administration Trump souhaite améliorer les opportunités d’éducation pour tous, des adolescents aux jeunes adultes, en passant par les adultes qui travaillent.
  • La restructuration de la politique énergétique américaine, qui inclut la fin de la guerre contre le charbon. L’administration Trump entend bien retirer le meilleur, aussi bien des énergies renouvelables que des énergies fossiles traditionnelles. « L’Amérique va s’engager dans une révolution énergétique qui transformera notre pays en exportateur net d’énergie, ce qui créera des millions d’emplois, tout en protégeant les ressources les plus précieuses de la nation, à savoir notre air pur, nos eaux propres et nos habitats naturels ». En matière d’énergie, il affirme qu’il « annulera les restrictions tueuses d’emplois dans la production de l’énergie américaine – y compris le gaz et le pétrole de schiste et le charbon propre – créant ainsi plusieurs millions d’emplois bien payés ».
  • L’annulation d’Obamacare : l’administration Trump travaillera avec le Congrès pour annuler l’Affordable Care Act et le remplacer par un dispositif « qui restaure le rôle historique des Etats dans la régulation de l’assurance santé ». Elle envisage également de réformer Medicare, afin de préparer le pays aux défis posés par les futurs retraités du baby-boom, puis au-delà.
  • La protection des droits constitutionnels des Américains : l’administration Trump posera son veto aux lois allant au-delà des prérogatives du Congrès. Trump affirme qu’il défendra les droits fondamentaux des Américains telle que la liberté d’expression, la liberté religieuse, le port d’armes, ainsi que d’autres lois garanties par la Déclaration des Droits et autres clauses constitutionnelles. Il souhaite réduire le rôle du gouvernement, comme le prévoit le 10e amendement (de nombreux points de gouvernance doivent être laissés au peuple et aux états, et ne sont pas du ressort du gouvernement fédéral).
  • L’infrastructure (ajout par or-argent.eu) : l’administration Trump entend investir 550 milliards de dollars dans les transports.
  • La simplification des lois concernant l’emploi. »
  • Donald Trump a affirmé lundi que, le premier jour de sa présidence, il engagerait le retrait des Etats-Unis du traité commercial transpacifique (TPP). L’accord a été signé en 2015 par 12 pays de la région à l’exclusion de la Chine. Ce partenariat commercial est « un désastre potentiel pour notre pays », a expliqué  Trump, qui entrera à la Maison Blanche le 20 janvier, dans une vidéo diffusée lundi par son équipe de transition. « A la place, nous négocierons des traités commerciaux bilatéraux et justes qui ramèneront les emplois et l’industrie sur le sol américain », a ajouté Trump.
  • Il imposera aux responsables de l’exécutif une interdiction de faire du lobbying pendant cinq ans après leur départ de l’administration. Cela c’est sa promesse de lutter contre les élites et le nettoyage du marécage, le swamp.
  • En outre, d’une manière générale et afin de réduire la bureaucratie, l’adoption d’une nouvelle réglementation s’accompagnera de la suppression de deux anciennes réglementations, a-t-il affirmé.

Il s’agit de « réformer » la classe politique, de « reconstruire notre classe moyenne » et de « rendre l’Amérique meilleure pour tout le monde », a-t-il expliqué.

Il est certain qu’il y a des choses positives pour les Américains, par contre on peut déjà voir que les sujets les plus sensibles, comme le futur de la Fed, ne sont pas abordés.

Tout comme lorsque George W. Bush avait été élu, les républicains passent par une phase d’optimisme actuellement.

Et en 2017, les républicains auront le contrôle du Sénat et de la Chambre des députés en plus du contrôle de la Maison Blanche.

Mais cela signifie t-il qu’ils arriveront à faire tout ce qu’ils souhaitent ?

Maintenant, nous allons examiner ce qui n’avait pas été fait la dernière fois que les républicains avaient été dans cette position. L’extrait qui suit provient d’un article de l’auteur Devvy Kidd


Les républicains avaient eu le contrôle des deux chambres du Congrès une partie du temps lors des 2 mandats de Bush Junior. Avaient-ils pour autant fermé nos frontières ? NON.

Avaient-ils adopter une loi pour arrêter et expulser des millions de clandestins, menteurs, tricheurs et voleurs? NON.

Avaient-ils mis fin à ces milliards de dollars utilisés dans des dépenses inconstitutionnelles ? NON.

S’étaient-ils débarrassés de l’un des décrets inconstitutionnels de Clinton ? D’un ou deux mais sinon ils nous avaient laissé le reste.

S’étaient-ils débarrassés du secrétariat à la Santé et aux Services sociaux (HHS),  du ministère de l’éducation et de l’Agence pour la protection de l’environnement (EPA)? NON.

Avaient-ils mis fin à l’aide étrangère inconstitutionnelle ? NON.

Avaient-ils mis fin aux dépenses inconstitutionnelles liées au planning familial ? NON. Le congrès s’endette davantage en continuant d’utiliser l’argent emprunté.

Avaient-ils mis fin aux dépenses inconstitutionnelles liées au gigantesque canular sur le réchauffement ou le changement climatique mondial? NON. Trump: La gauche vient de perdre la guerre contre le changement climatique.

Est-ce que Bush, Jr., nous avait fait sortir de tous les traités commerciaux qui détruisent les emplois américains ? NON.

Avaient-ils lutté efficacement contre les visas qui font venir des dizaines de milliers de travailleurs étrangers pendant que les américains font la queue dans les longues files de chômeurs ? NON.

Avaient-ils mis fin à ces règlements du gouvernement fédéral qui étranglent de plus en plus les entreprises américaines? NON.

Avaient-ils destitué un seul juge militant pour détruire notre démocratie et nos libertés ? NON.

Le congrès était contrôlé par les républicains avec un républicain à la Maison Blanche et ils n’ont pratiquement rien fait pour restaurer l’Amérique vers une république constitutionnelle et des dépenses constitutionnel.


Alors, est-ce que les choses seront différentes sous une administration Trump ?

Nous verrons bien.

De toute manière, il y aura une énorme pression afin de maintenir le statu quo et ce dans de nombreux cas, parce que le processus permettant de régler les problèmes aggraverait la situation à court terme.

La dette publique en est le parfait exemple. Comme je l’ai expliqué hier, la seule raison pour laquelle nous sommes en mesure de profiter d’un tel confort de vie actuellement aux Etats-Unis, c’est parce que nous avons été en mesure d’emprunter des milliers et des milliers de milliards de dollars au reste du monde à des taux d’intérêt extrêmement bas.

Si le gouvernement fédéral se mettait à ne dépenser que l’argent récolté à travers les impôts, notre niveau de vie commencerait immédiatement à s’effondrer.

Nous consommons beaucoup plus de richesses que nous n’en produisons, et la seule raison pour laquelle nous arrivons à maintenir cet état, c’est parce que nous empruntons des sommes pharaoniques.

Soit Donald Trump continuera à emprunter de l’argent de manière irresponsable, soit nous allons entrer dans une crise économique majeure.

C’est aussi simple que cela.

Mais lorsque nos politiciens empruntent de l’argent, cela revient à détruire littéralement l’avenir de ce pays qu’est l’Amérique. Donc le choix est soit une douleur à court terme ou une plus grande douleur à long terme.

Il y a un moyen de s’en sortir, et cela implique la fermeture de la Réserve fédérale et d’aller vers une forme d’argent libre de dette.

Et malheureusement, ce n’est pas encore quelque chose qui soit sur l’écran radar de Donald Trump pour l’instant.

Peu importe qui a gagné l’élection, le prochain président sera confronté à des réalités économiques extrêmement difficiles.

Beaucoup d’américains pensent que Donald Trump pourrait provoquer un miracle économique sans précédent, tandis que d’autres sont beaucoup plus sceptiques.

Restons optimiste, mais préparons nous également au pire.

Source: theeconomiccollapseblog – BusinessBourse

http://www.businessbourse.com/2016/11/22/les-11-cadeaux-empoisonnes-de-barack-obama-a-donald-trump/

31054555592_e0909efac8_b

3 réponses »

  1. Ce serait bien d’être plus explicite sur la phrase suivante : « Il y a un moyen de s’en sortir, et cela implique la fermeture de la Réserve fédérale et d’aller vers une forme d’argent libre de dette. »
    Je comprends qu’on puisse se passer de banque centrale, au regard de ce qui se passe depuis 2008. Je peux comprendre que seules les banques commerciales puissent créer de la monnaie via le processus de prêts. Mais des prêts sans dette, j’ai du mal à comprendre. Est-ce possible de raser gratis ?
    Je serais sincèrement intéressé par plus de détail sur le bout de phrase suivant « aller vers une forme d’argent libre de dette », car je ne comprends pas vraiment la signification de cette formule (DTS ?).
    Merci.

    J'aime

    • Pour faire court, certaines de vos interrogations étant liées à une traduction quelque peu imparfaite
      – Redonner au Peuple sa souveraineté monétaire et donc mettre fin à l’activité de la FED entité privé gérée par et pour les intérêts des TBTF (grosses banques commerciales privées US) et qui n’a donc d’indépendance que très virtuellement
      – Mettre fin au système de fractionnal banking c’est-à-dire à l’argent dette. En gros ne plus lier l’émission monétaire à l’émission de crédit et donc à une course à l’endettement effréné. Pour cela il faut un frein à l’émission de monnaie et donc un retour à une forme d’étalon or ou la monnaie papier puisse être lié à la valeur de biens tangibles… Actuellement c’est le Dollar qui sert d’étalon…et c’est devenu et notre problème et celui des US….

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s