A PROPOS

Lupus et sa bande de joyeux lutins, esprits frappeurs et frappés, souhaitent à ses lecteurs(ices) un Joyeux Noel !

Lupus et sa bande de joyeux lutins, esprits frappeurs et frappés, souhaitent à ses lecteurs(ices) un Joyeux Noel !

tumblr_static_dkhvchiev9wsckw0000ows884_640_v2fake-news-nrd-600-287x208

Nous vous le souhaitons en tout bien tout honneur :

NON LAIQUE

c0ipjahw8aenvf5

NON NIHILISTE

c0nwnxpxaaamiqj

NON ISLAMISTE

c0ytuivuaaerzt2

Mais bien sûr :

PLEINEMENT JUDEOCHRETIEN

c0iimtpxuaecrn4

EN BANDE SON : 

11 réponses »

  1. Un mot fort simple, mais significatif : merci à toute « l’équipe ».
    Passez, toutes et tous, d’excellentes fêtes et revenez-nous aussi mordant,
    et intéressant à lire après l’enterrement de 16 ! Donc, vive 17 !
    Cordialement.

    J'aime

  2. Les Païens et les Païennes sont-ils acceptés ?!
    Vérité, vertu (indépendance)… L’ours derrière le loup !

    J'aime

  3. Je vous souhaite un joyeux Noël également, et vous remercie une nouvelle fois pour tout le travail accompli sur ce blog, devenu indispensable en cette époque de mystification permanente !

    J'aime

  4. Merci à vous Lupus, et à toute la meute hurlante dans ce claire obscure qui nous envahit.

    Garder la rage de convaincre et propager la foi de la raison. La liberté ce n’est pas pour les chiens…Les loups le savent mieux que quiconque !

    Bonnes Fêtes de fin d’année à toutes et à tous.

    Et encore Merci.

    Aimé par 1 personne

  5. Joyeux Noël à toutes et à tous et bonne fête de fin d’année et pour se fendre un peu la poire voici quelques répliques et dialogues de Michel Audiard, vous remarquerez toujours autant d’actualité la seule différence c’est qu’à l’époque on avait le droit de se marrer et de se moquer même de nous mêmes !….

    Un taxi pour Tobrouk

    Deux intellectuels assis vont moins loin qu’une brute qui marche.

    Un singe en hiver

    Si la connerie n’est pas remboursée par les assurances sociales, vous finirez sur la paille.

    Elle boit pas, elle fume pas, elle drague pas…mais elle cause

    Des faux-culs j’en ai connu mais alors toi t’es une synthèse.

    Les barbouzes

    Les ordres sont les suivants : on courtise, on séduit, on enlève et en cas d’urgence, on épouse.

    Mélodie en sous-sol

    Quand on a pas de bonne pour garder ses chiards, et bien on n’en fait pas !

    Les grandes familles

    Je suis pas contre les excuses. Je suis même prêt à en recevoir.

    Les Morfalous

    -Mais qu’est-ce qu’il s’est passé ?

    -Ben, il a dû pisser sur la ligne à haute tension, point final.

    -Vous savez, ça s’est passé tellement vite. Il n’a pas dû souffrir du tout… du tout.

    -C’est bien la première fois qu’il fait des étincelles avec sa bite !

    Les tontons flingueurs

    Les cons ça ose tout, c’est même à ça qu’on les reconnaît.

    La chasse à l’homme

    Deux milliards d’impôts ? J’appelle plus ça du budget, j’appelle ça de l’attaque à main armée.

    Faut pas prendre les enfants du bon Dieu pour des canards sauvages

    -Mais attention, j’ai bon caractère mais j’ai le glaive vengeur et le bras séculier. L’aigle va fondre sur la vieille buse.

    -C’est chouette comme métaphore, non ?

    -C’est pas une métaphore, c’est une périphrase.

    -Oh, fait pas chier !

    -ça, c’est une métaphore !

    Les vieux de la vieille

    Si vous allez aussi vite que je vous emmerde, pour une fois vous serez en avance sur l’horaire.

    Un idiot à Paris

    Je suis ancien combattant, militant socialiste et bistrot. C’est dire si, dans ma vie, j’en ai entendu, des conneries.

    Le cave se rebiffe

    Si la connerie se mesurait, il servirait de mètre étalon.

    Les tontons flingueurs

    Non mais t’as déjà vu ça ? En pleine paix ? Y chante et puis crac…un bourre-pif ! Mais il est complètement fou ce mec ! Mais moi, les dingues, j’les soigne. J’m’en vais lui faire une ordonnance. Et une sévère ! J’vais lui montrer qui c’est Raoul. Aux quatre coins de Paris qu’on va le retrouver, éparpillé par petits bouts, façon puzzle. Moi quand on m’en fait trop, j’correctionne plus, je dynamite, j’disperse, j’ventile !

    Mais y connaît pas Raoul ce mec ! Y va avoir un réveil pénible. J’ai voulu être diplomate à cause de vous tous, éviter qu’le sang coule, mais maintenant c’est fini. Je vais le travailler en férocité… le faire marcher à coups de latte. A ma pogne je veux le voir ! Et je vous promets qu’il demandera pardon ! Et au garde-à-vous

    Le Guignolo

    Vous savez quelle différence il y a entre un con et un voleur ? Un voleur de temps en temps ça se repose.

    Le Pacha

    Quand on mettra les cons sur orbite, t’as pas fini de tourner.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s