Art de la guerre monétaire et économique

FRANCE | Tu dénonces Soros? Tu es antisémite!

FRANCE | Tu dénonces Soros? Tu es antisémite!

By Slobodan Despot, Antipresse.net, mai 11, 2018

La couverture de Valeurs actuelles fait la polémique cette semaine. On y voit le portrait du vieux requin de la finance sous le titre «Le milliardaire qui complote contre la France». Etrangement, cela vaut au magazine l’accusation d’antisémitisme de la part de juges autorisés. Régis de Castelnau résume avec brio et humour cette nouvelle chasse aux sorcières:

Rubrique : dévoiement.

«J’ignorais (vraiment) que George Soros était juif. Je savais seulement qu’il était américain, un super riche sans scrupule ayant bâti une immense fortune en spéculant contre les États. Fortune qu’il met désormais au service du projet politique néoconservateur américain. En intervenant avec son pognon partout sur la planète pour mettre le bazar. Donc pour moi, un ennemi.

Je ne lis pas Valeurs Actuelles (faut pas déconner), mais sa couverture que j’avais regardée distraitement ne m’avait pas frappé. Aussi nulle et racoleuse que celles de tous ses concurrents.

– Ah oui mais non, cette couverture est antisémite !

– Ah bon ?

– Ben oui, il y a le mot « milliardaire », qui est un synonyme du mot « juif ». Comme « banquier ». Critiquer un milliardaire ou un banquier, c’est antisémite. Tu ne savais pas ?

– Mais moi, mon banquier il n’est pas juif. Enfin je crois.

– Tu as vérifié ?

Heureusement, trois preux chevaliers viennent à son secours. Glucksmann (le fils), Plenel et Askolovitch. Et avec la bonne foi qui les caractérise, ils nous disent que publier la photo d’un vieux monsieur et parler de milliardaire en même temps, comment que c’est pas antisémite, protocole des sages de Sion, les heures sombres et tout ça.

En nous prenant pour des jambons. Glucksmann, on sait avec certitude depuis le coup d’État en Ukraine qu’il est un agent américain, c’est de famille. Les deux autres aussi, ça fait longtemps.

Qu’est-ce qui motive cette intervention précipitée au soutien des intérêts de l’oligarque ? Chacun aura son opinion mais cette façon de dévoyer le nécessaire et urgent combat contre l’antisémitisme est simplement dégueulasse.»

(Régis de Castelnau, 11 mai 2018)

Ces attitudes sont inquiétantes car elles impliquent, si on les suit à la lettre, qu’il est interdit de parler d’un milliardaire, quelle que soit son action, autrement que pour en dire du bien, et ce, parce qu’il serait juif. Or, Soros – et c’est le moins que l’on puisse dire – est un personnage contestable et les critiques qui lui sont adressées visent ce qu’il fait et non ce qu’il est. Il faudrait que nos amis révisent un peu leur définition de l’antisémitisme.

Justement, il est avéré que M. Soros utilise sa fortune pour détruire le fondement des peuples, promouvoir le mondialisme et imposer l’immigration de masse.

C’est aussi un spéculateur qui, en septembre 1992, pariant sur la baisse, vend à découvert dix milliards de livres, provoquant une pression sur la Banque d’Angleterre qui fera sortir la devise du Système monétaire européen. Lui, par contre, encaissera une plus-value d’environ 1,1 milliard de dollars.

C’est aussi cet homme, soi-disant défenseur de la démocratie, qui s’empresse de donner 400.000 livres britannique (453.000 euros) à une organisation pro-UE qui tente d’influencer le vote des députés britanniques sur l’accord final du Brexit. Confronté aux critiques, le financier décidera d’ajouter 100.000 livres de plus.

C’est encore le dénonciateur des réseaux sociaux pour leurs pseudo-« fake news ». C’est lui qui demandera à l’Union européenne de contrôler et cadenasser ceux-ci.

Heureusement, Soros a un grand détracteur : Benyamin Netanyahou. Celui-ci, après avoir soutenu Viktor Orbán face au milliardaire, accusa ce dernier de manipuler les manifestants contre l’expulsion d’Israël des migrants et demandeurs d’asile africains. Donc, si un plus un égal deux et si combattre Soros, c’est être antisémite, alors le Premier ministre israélien est antisémite !

On a le droit de critiquer les dires et les actes de M. Soros comme ceux de M. Zemmour, et ce n’est pas de l’antisémitisme.

Mais l’empressement de cette gaucho-sphère à ressusciter artificiellement et bruyamment ce « vieil antisémitisme » fantasmatique ne sert-il pas à détourner l’attention d’un autre antisémitisme, ce « nouvel antisémitisme » d’origine islamique dénoncé par l’appel des 300 du 22 avril dernier qui rappelait ces faits : « Onze Juifs viennent d’être assassinés – et certains torturés – parce que Juifs par des islamistes radicaux » ?

http://www.bvoltaire.com/critiquer-george-soros-nest-etre-antisemite-m-plenel/?mc_cid=0bc3e834d5&mc_eid=b338f8bb5e

«Antisémite», «complotiste», «islamophobe» : la une de Valeurs actuelles sur Soros fait réagir

francais.rt.com 9 mai 2018, 21:38

Valeurs actuelles publie une enquête sur «l’empire du milliardaire George Soros, qui n’hésite pas à employer sa fortune pour influencer la société». Plusieurs personnalités se sont indignées de ce choix de sujet comme de son traitement.

Valeurs actuelles a publié une enquête le 9 mai sur l’homme d’affaires hongrois George Soros, comparé par l’hebdomadaire à un «milliardaire qui complote contre la France». Pour le magazine, «l’empire» de George Soros, «n’hésite pas à employer sa fortune pour influencer la société». Des formules choc qui ont fortement déplu à certains intellectuels français.

Ainsi, l’essayiste Raphaël Glucksmann rappelle dans un tweet l’épisode de la publication au début du XXe siècle des Protocoles des Sages de Sion, un écrit factice supposé prouver une conspiration juive pour conquérir le monde et ayant servi de base à de nombreuses théories antisémites par la suite. Dressant un parallèle entre cet ouvrage et l’hebdomadaire, le philosophe commente : «Le protocole des sages de Sion, version 2018. Le remake hongrois vient d’être traduit en Français.»

Le protocole des sages de Sion, version 2018.

Le remake hongrois vient d’être traduit en Français. pic.twitter.com/kxcC1e6JoL

— Raphael Glucksmann (@rglucks1) 9 mai 2018

Le directeur de la publication de Mediapart, Edwy Plenel, est également virulent contre Valeurs actuelles : «Quand le complotisme mainstream de l’hebdo islamophobe Valeurs actuelles flirte avec le vieil antisémitisme du milliardaire juif cosmopolite qui financerait l’anti-France.»

Quand le complotisme mainstream de l’hebdo islamophobe @Valeurs flirte avec le vieil antisémitisme du milliardaire juif cosmopolite qui financerait l’anti-France. Leur opposer les causes communes e l’égalité, contre toutes les haines et discriminations. https://t.co/KqAWa7tpvYpic.twitter.com/CDWUcLAAIw

— Edwy Plenel (@edwyplenel) 9 mai 2018

L’éditorialiste Claude Askolovitch préfère, pour sa part, l’ironie : «Un milliardaire juif complote contre la France pour l’islamiser […] Valeurs actuelles connait les classiques.»

Un milliardaire juif complote contre la France pour l’islamiser. (Jadis la finance juive apatride nourrissait le bolchevisme assassin, @valeurs connaît les classiques) pic.twitter.com/6UqlqEJCHe

— claude askolovitch (@askolovitchC) 9 mai 2018

Thomas Snégaroff, historien pour France Info, considère, avec la couverture de Valeurs actuelles, «que le vieil antisémitisme n’est pas mort».

Le vieil antisémitisme n’est pas mort*

*Valeurs Actuelles est à la traîne sur ce coup-là. Ça fait des semaines qu’Orban fait son beurre là-dessus. pic.twitter.com/61E0qHEuSB

— thomas snegaroff (@thomassnegaroff) 9 mai 2018

George Soros est une personnalité controversée, notamment dans son pays natal. Il est accusé par les autorités hongroises de s’ingérer dans les affaires du pays en encourageant notamment l’immigration par le biais de financements d’ONG. Milliardaire américano-hongrois à la tête de la fondation Open Society (OSF) intervenant dans la vie politique de nombreux pays, notamment en finançant des ONG pro-UE ou pro-migrants, George Soros s’était alarmé en janvier dernier d’être en train de perdre la bataille idéologique qu’il mène à travers elle. Les ONG financées par George Soros militent, entre autres, pour l’accueil des réfugiés dans les pays occidentaux et la défense des sanctions occidentales contre la Russie.

https://francais.rt.com/france/50532-antisemitisme-complotisme-islamophobie-la-une-de-valeurs-actuelles-sur-george-soros-fait-reagir

POUR RAPPEL

Ci-après quelques extraits d’un excellent article, très complet, sur la face sombre et dangereuse de George Soros, rédigé par Yéh’ezkel Ben Avraham pour Europe Israël News, intitulé : » Georges Soros, face moderne d’Amalek, oeuvre à la destruction d’Israël »

« Faiseur de rois », il a financé l’élection de Obama et soutient actuellement Hillary Clinton (on le retrouve aussi acoquiné avec Tony Blair et beaucoup d’autres « grands » de ce monde), a obtenu pour une de ses créatures un Prix Nobel de la Paix et l’a fait nommer à la présidence du Libéria, a organisé en sous-main la mise en place de divers pouvoirs d’anciennes républiques de l’URSS contre la Russie, a tenté de déclencher une guerre mondiale lors du conflit du Kosovo, a soutenu l’instauration des « Printemps arabe », est copain comme cochon avec l’Iran des Ayatollahs, divers mouvements terroristes islamistes, de nombreuses monarchies du Golfe, et a aidé à mettre en place – en fomentant, entre autres, des troubles à l’aide de francs-tireurs – le gouvernement ukrainien actuel d’extrême-droite. C’est lui aussi qui a travaillé à la faillite de la Grèce afin de faire diriger ce pays par Syriza et on peut le soupçonner de ne pas être étranger aux divulgations de Edward Snowden.

Semeur de troubles et actif destructeur des valeurs judéo-chrétiennes, on retrouve sa sale patte financière derrière les Femen, les Indignés, la campagne pour la libération des criminels de guerre incarcérés à Guantanamo, la promotion, en vrac, du multiculturalisme, de l’avortement, du « mariage » homosexuel, de la théorie des genres, de la légalisation des drogues et de l’immigration illégale (Dans le but de « noyer » l’Europe sous la vague de « réfugiés ˮ, il a fait distribuer au Moyen-Orient et en Libye un vade-mecum – publié par une de ses organisations – expliquant toutes les ficelles juridiques aux candidats migrants).

S’étant juré la perte d’Israël (le judaïsme, la judéité et le sionisme étant à l’extrême opposé de son diabolisme), il finance pour plusieurs centaines de millions de dollars (sans compter les autres subsides que son lobbying obtient, pour elles, de l’U.E., de divers gouvernements occidentaux, voire arabes) une nébuleuse d’organisations anti-israéliennes (juste créées pour critiquer, sans bonnes raisons, l’Etat juif et lui nuire.

De même, il favorise le Printemps arabe, calculant que cela laissera la place aux « fous d’Allah » et à leurs excès bien médiatisés. Les Européens tremblent… et trembleront encore plus quand les quelques milliers de djihadistes, infiltrés avec les « réfugiés », commettront quelques attentats bien sanglants sur le Vieux Continent.

Insécurité intérieure, insécurité aux frontières ! Devant le manque orchestré de réactions viriles de leurs gouvernements, les peuples entreront en guerre civile, s’autodétruiront ou – s’ils se réveillent à temps – voteront pour les partis d’extrême-droite néo-nazie… qui mangeront dans la main de la haute finance internationale qu’il manipule.

Le chaos, la misère et la mort ou « le joug et l’esclavage à son diktat », tel est le choix que se propose de nous laisser George Soros, l’Amalek d’aujourd’hui, et sa « société ouverte.

Etrange ! Mais c’est exactement ce qui relie le nazisme, l’extrême-gauche et l’islamisme. »

 © Rosaly pour Dreuz.info.

https://www.dreuz.info/2016/03/22/george-soros-vrai-ennemi-de-leurope/

OK+++++++++++++++++++++++++++++++

EN BANDE SON : 

9 réponses »

  1. http://www.dailymail.co.uk/news/article-5046477/Top-investment-fund-manager-raped-beat-women.html
    Le bras droit de G. Soros arrêté pour viol et trafic d’êtres humains

    12 MAI 2018 – Par B. Dmitry – Howard Rubin, connu comme le bras droit de George Soros, a été accusé d’avoir dirigé une « entreprise de trafic d’êtres humains » dans laquelle il aurait violé, brutalisé et asservi des femmes dans un donjon sexuel d’une valeur de 8 millions de dollars à Manhattan.

    Howard Rubin est un ancien trader de Wall Street, âgé de 62 ans. Trois femmes, dont deux travaillant chez Playboy, l’accusent de les avoir battues dans son appartement de Midtown. En fait, ce sont plusieurs dizaines de femmes issues de plusieurs états des États-Unis qu’il aurait ainsi abusées et torturées après leur avoir offert des sommes d’argent entre 2000 et 5000 dollars. Selon les révélations faites au procès par l’avocat John Balestriere, certaines femmes furent si violemment battues qu’elles ont dû recourir à de la chirurgie esthétique et même à des chirurgiens dentistes.

    Howard Rubin est pourtant un père de famille, marié à Mary Henry, une ancienne élève de Harvard Business School, qui a gardé son nom de jeune fille depuis 1985. Le couple a trois enfants.

    Howard Rubin dirigeait un vaste réseau criminel de traite des êtres humains appelé The Enterprise, depuis de nombreuses années. Il a sans surprise refusé de répondre aux question d’un journaliste du New York Post.

    J'aime

  2. S’étant juré la perte d’Israël (le judaïsme, la judéité et le sionisme étant à l’extrême opposé de son diabolisme), il finance pour plusieurs centaines de millions de dollars (sans compter les autres subsides que son lobbying obtient, pour elles, de l’U.E., de divers gouvernements occidentaux, voire arabes) une nébuleuse d’organisations anti-israéliennes (juste créées pour critiquer, sans bonnes raisons, l’Etat juif et lui nuire »
    Donc Askonovitch/Plenel mondialistes et Gluskman neo con tous juifs défendent le mec qui veut
    détruire Israël main dans la main » tous unis contre la haiiiine »
    j’attends avec impatience la déclaration de l’Inspiré a la chemise blanche et aux costumes qui ne se salissent jamais même « au coeur » des guerres …
    Donc disais -je j’attends sa déclaration ,un seuil a été franchi…
    Allez Bernard je suis a l’écoute…


    https://polldaddy.com/js/rating/rating.js

    J'aime

      • Le débat n’est pas qui est le bon, le méchant, tort ou raison ; mais détricoter cette dialectique grotesque de l’anathème ,ses motivations fallacieuses.

        J'aime

      • Curieuse remarque pour Glusksmann fils d’André on peut se sentir juif même si maman ne l’est pas voyez…
        Quant a Plenel exact je lui ai attribué une qualité dont il n’a pas besoin étant toujours du coté des « damnés » de la terre selon l’évangile de saint Marx.sa défense de Soros coule de source

        ..

        J'aime

        • Sans oublier que le sieur Plenel, tiers mondiste à ses heures, est issu de l’Immonde le journal de l’interférence orwellienne…et le créateur, avec l’aide de nos impôts, de médiatarte la voix du peuple mélanchiste…

          J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s