Europe

Trappes à Dettes : L’étrange traitement des statistiques grecques….

C’est que l’on appelle se faire prendre la main dans le sac….à euros

L’office statistique européen, Eurostat, a refusé le subit ajustement de 25% à la hausse du PIB grec permettant de faire apparaître le déficit budgétaire plus modeste. Il n’a accepté qu’un relèvement de 9,6% à la hausse.

PLUS DE DETAILS EN SUIVANT :

Et, ce mardi, Eurostat s’en est cette fois pris à l’estimation du déficit budgétaire.

Or ,en octobre dernier, le gouvernement grec avait estimé le déficit non pas à 3,7% du PIB mais à 12,5%. 

Comme d’habitude en Grèce personne n’est responsable de ces faux pas, commente le Wall Street Journal. 

L’erreur fondamentale n’est pas l’euro, mais l’introduction de la Grèce dans l’euro

EN COMPLEMENTS INDISPENSABLES :Commentaire : Trappe à Dettes /Retour sur la tragédie grecque (cliquez sur le lien)

Trappe à dettes : Pas de répit pour la Grèce.. (cliquez sur le lien)

Trappe à Dettes : En Grèce La farce grecque n’est pas encore une tragédie… (cliquez sur le lien)

Trappe à Dettes : Pour la Grèce quand le régime minceur ne suffit plus il faut passer à la liposuccion (cliquez sur le lien)

Trappe à dettes : Entre comptes publics trafiqués et dette échevelée la nouvelle danse de Zorba la Grèce…. (cliquez sur le lien)

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s