Indicateur des Marchés

Sondage Mai 09 auprès de la National Association of Business Economists

La fin de la récession est proche

ÉTATS-UNIS : Nombre d’économistes tablent sur une reprise au troisième trimestre 2009.

PLUS DE DETAILS EN SUIVANT :

LA récession est en passe de prendre fin aux Etats-Unis. La reprise qui suivra sera cependant moins marquée que lors des crises précédentes, compte tenu de la situation de l’emploi et de la chute des prix de l’immobilier résidentiel, selon une enquête publiée mercredi. Près des trois quarts des 45 prévisionnistes de la National Association of Business Economists(NABE) estiment que la récession prendra fin au troisième trimestre 2009, le quart restant anticipant le tournant de la reprise au quatrième trimestre 2009 ou au premier trimestre 2010. Aucun des économistes d’entreprise interrogés ne voit la récession, qui en est à son 17e mois, se prolonger au-delà du premier trimestre 2010. «On reste sur une tonalité d’ensemble plutôt faible, mais il y a des signes de stabilisation de l’économie», commente le président de la NABE, Chris Varvares. En moyenne, les économistes de la NABE tablent sur une contraction de 1,8% du produit intérieur brut (PIB) au deuxième trimestre, ce qui porterait la baisse cumulée du PIB à 3,7%, soit la plus forte depuis la récession des années 1957-1958. Dans l’enquête de février, ils tablaient sur une baisse de 1,7% du PIB au deuxième trimestre. Selon la première estimation donnée par le gouvernement le mois dernier, le PIB se serait contracté de 6,1% en rythme annuel au premier trimestre. Une nouvelle estimation de la création de richesse sera publiée vendredi. Pour le second semestre, les économistes de la NABE prévoient une croissance de 1,2%. Au quatrième trimestre 2010, l’économie renouerait avec un rythme proche de sa croissance en tendance: les économistes anticipent une croissance de 2,7% pour les trois derniers mois de 2010. Ils tablaient auparavant sur un rythme de 3,1%. »La poursuite de suppressions d’emplois en nombre important, une absence d’amélioration des conditions de crédit et de nouvelles fortes baisses de la valeur des logements restent les risques principaux. Ces forces incitent le consommateur à rester prudent. Les  Prévisionnistes de la NABE estiment que cette caractéristique est là pour durer», déclare Chris Varvares. Le taux de chômage a atteint 8,9% en avril. Selon l’enquête de la NABE, il devrait monter à 9,8% d’ici la fin 2009, avant de revenir à 9,3% à la fin de l’an prochain. Dans ce contexte de chômage élevé et d’inflation qui devrait rester sage, la Réserve fédérale devrait laisser son principal taux directeur, le taux interbancaire au jour le jour (fed funds), au niveau très bas où il se trouve, soit 0-0,25%, estiment les spécialistes de la NABE. Le tableau de l’inflation devrait changer en 2010. Les prix à la consommation sont attendus en hausse de 1,8% au quatrième trimestre en rythme annuel, à comparer à une estimation de 0,4% pour 2009. D’où la prévision des économistes d’une hausse du taux des fed funds à 1,25% à la fin 2010. –

source : ats

DETAILS ET GRAPHIQUES DE L’ENQUETE DU NABE :

http://www.nabe.com/global/documents/NABEOutlookMay2009.pdf

LE SITE DU N.A.B.E

http://www.nabe.com/yellowpg.htm

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s