REBLOG

Covid19-84 : Pas de voyages aux États-Unis et en Europe avant 2022 : les Australiens doivent attendre longtemps avant de pouvoir prendre l’avion pour se rendre dans les zones touristiques/Quatre nouveau-nés sont décédés en Australie après avoir été privés de chirurgie cardiovasculaire en raison des restrictions de voyage du COVID/L’Australie : « La seule menace plus grande que le coronavirus est la liberté d’expression sur Internet »

Pas de voyages aux États-Unis et en Europe avant 2022 : les Australiens doivent attendre longtemps avant de pouvoir prendre l’avion pour se rendre dans les zones touristiques

PAR ASR · 22 OCTOBRE 2020

Les Australiens ne pourront pas se rendre aux États-Unis ou en Europe avant 2022, a averti le ministre du tourisme Simon Birmingham.

Cette décision intervient alors que plusieurs pays européens ont connu une forte hausse des cas de coronavirus, anéantissant ainsi les espoirs d’une bulle touristique avec l’Australie.

La semaine dernière, l’Allemagne, la France et l’Espagne ont enregistré leur plus grand nombre quotidien de cas de COVID-19 depuis le début des tests à grande échelle.

Pendant ce temps, les États-Unis enregistrent une moyenne de 47 000 nouvelles infections par jour, soit une hausse de 12 % par rapport à il y a deux semaines, avec des pics dans tous les États du pays.

Cette hausse survient après que le budget fédéral de mardi dernier ait révélé que les voyages « resteraient faibles » jusqu’en 2021 – probablement uniquement pour les voyages essentiels, plutôt que pour les vacances à l’étranger.

Le gouvernement prévoit que la population australienne ne sera pas vaccinée avant la fin de 2021, ce qui signifie que les voyages à l’étranger resteront « peu nombreux » jusqu’à cette date et que les mesures de distanciation sociale seront maintenues.

Mais offrant une lueur d’espoir, M. Birmingham a déclaré que les Australiens pourraient se rendre en Nouvelle-Zélande d’ici la fin de l’année.

« Nous commençons à nous ouvrir à la Nouvelle-Zélande en raison de ses résultats COVID tout aussi solides et il pourrait être possible de faire de même avec d’autres pays à faible risque », a-t-il déclaré au Sydney Morning Herald.

« Toutefois, les perspectives d’ouverture aux voyages à grande échelle avec les pays à haut risque resteront très dépendantes d’une vaccination efficace ou d’autres avancées majeures dans la gestion du COVID. »

M. Birmingham a déclaré que les voyages internationaux vers les pays à haut risque « ne peuvent pas se faire au détriment de notre santé et de notre force économique nationale ».

Il n’a pas révélé quelles autres destinations pourraient être ajoutées à la bulle des voyages en Australie, mais des sources gouvernementales ont révélé que des pays à faible risque tels que le Japon, Singapour et les pays insulaires du Pacifique sont en passe de le faire.

La première étape de la bulle des voyages avec la Nouvelle-Zélande commencera ce vendredi, lorsque les Kiwis pourront visiter la Nouvelle-Galles du Sud et le Territoire du Nord sans devoir subir une quarantaine hôtelière de 14 jours.

Mais les Australiens ne seront toujours pas autorisés à entrer en Nouvelle-Zélande, d’où les plans du gouvernement pour mettre en place une bulle à double sens à travers le fossé avant la fin de l’année.

« Notre accord avec la Nouvelle-Zélande fournira un modèle pour démontrer comment nous gérons des couloirs sûrs – des voies vertes pour les visiteurs internationaux entrant et sortant d’Australie – et si cela peut être étendu à d’autres pays à faible risque », a-t-il déclaré.

Les Kiwis qui envisagent de venir en Nouvelle-Galles du Sud et dans les Territoires du Nord-Ouest sont toujours avertis par le ministère des affaires étrangères et du commerce du pays de reconsidérer leur besoin de voler en Australie.

« Notre conseil aux voyageurs reste que les Néo-Zélandais ne voyagent pas à l’étranger pour le moment », a déclaré une porte-parole du MFAT.

« L’ouverture de la bulle des voyages n’entraînera pas automatiquement un changement des conseils aux voyageurs. »

Les Kiwis devront toujours payer la quarantaine obligatoire dans les hôtels après leur retour en Nouvelle-Zélande, ce qui devrait réduire le nombre de voyageurs.

Bien que Qantas, Jetstar et Air New Zealand aient des vols disponibles vers l’Australie, les compagnies aériennes n’ont pas constaté de demande importante.

« Je pense qu’il est juste de dire qu’il y a eu un intérêt constant, mais sur une base vraiment faible », a déclaré un porte-parole de Qantas à ABC.

Pendant ce temps, le trésorier Josh Frydenberg a déclaré que l’interdiction de voyager imposée par le gouvernement s’étendrait probablement sur une période sans précédent de 18 mois.

« Les voyages internationaux, y compris ceux des touristes et des étudiants internationaux, devraient rester largement interdits jusqu’à la fin de l’année prochaine, puis revenir progressivement au fil du temps, et un vaccin qui serait disponible vers la fin de 2021 est l’une des hypothèses du budget », a déclaré M. Frydenberg la semaine dernière.

« Nous avons pris toutes les mesures possibles pour donner à l’Australie la meilleure chance possible d’obtenir un vaccin. »

Le gouvernement fédéral s’attend à ce que toutes les frontières des États soient ouvertes d’ici Noël, à l’exception de l’Australie occidentale, qui, selon lui, gardera ses frontières fermées jusqu’après les élections du 31 mars 2021.

La porte-parole de l’Organisation mondiale de la santé, le Dr Margaret Harris, a déclaré que l’OMS était « très préoccupée » par l’augmentation du nombre de cas en Europe alors que l’hémisphère nord s’apprête à entrer dans l’hiver.

« Le temps froid entraîne des comportements qui favorisent la transmission d’un virus respiratoire – les gens ont tendance à s’entasser à l’intérieur pour rester au chaud, le plus souvent dans des espaces mal ventilés », a-t-elle déclaré.

Source : Daily Mail – Traduit par Anguille sous roche

Quatre nouveau-nés sont décédés en Australie après avoir été privés de chirurgie cardiovasculaire en raison des restrictions de voyage du COVID

Quatre nouveau-nés à Adélaïde, en Australie, sont morts après s’être vu refuser une opération chirurgicale cardiaque qui aurait pu leur sauver la vie, en raison des restrictions de voyage imposées pour lutter contre le coronavirus.

Adélaïde est la seule capitale de l’Australie continentale qui ne propose pas de chirurgie cardiaque pédiatrique, c’est pourquoi une centaine de bébés par an doivent être envoyés dans d’autres États pour y être soignés.

Cependant, en raison des restrictions imposées par le gouvernement australien en matière de confinement contre le COVID-19, les transferts vers Melbourne ont cessé et les bébés doivent faire un plus long voyage vers Sydney à la place.

“Le professeur John Svigos, obstétricien, a déclaré que quatre bébés morts à Adélaïde au cours du mois dernier n’avaient pas pu être transférés et auraient “presque certainement” bénéficié d’une intervention chirurgicale sur place”, rapporte 9 News.

111

Lors d’une conférence de presse tenue mercredi, le premier ministre de Victoria, Daniel Andrews, a détourné les responsabilités de la mort des nouveau-nés. Il a déclaré que les autorités sanitaires de son gouvernement lui avaient dit qu’elles n’avaient pas empêché le transport des enfants à Melbourne.

“Je ne pense pas que ce soit une question de restrictions”, a-t-il déclaré, affirmant qu’”il y avait un choix à faire, non pas de notre côté, mais de l’autre côté, pour qu’ils ne soient pas envoyés”.

L’hôpital des femmes et des enfants d’Adélaïde a déclaré dans un communiqué que ses services de chirurgie cardiaque pédiatrique sont actuellement en cours de révision, et a promis que “les enfants sud- australiens auront toujours accès aux services de santé dont ils ont besoin”.

La mort des quatre nouveau-nés a suscité l’indignation dans toute l’Australie.

Lors d’une projection à l’antenne, l’animateur de Sky News Australia, Paul Murray, a dénoncé les “échecs du gouvernement d’Australie du Sud” et l’”incompétence du gouvernement de l’État de Victoria”, et a déclaré qu’il était “scandaleux” qu’un pays développé comme l’Australie soit incapable de sauver la vie des enfants.

De nombreux experts sanitaires ont averti que l’impact des mesures de verrouillage des coronavirus a un effet dévastateur sur la santé, avec des morts innombrables dues à des maladies graves qui ne sont pas traitées.

Le mois dernier, le ministre allemand de la coopération économique et du développement, Gerd Muller, a averti que les mesures de confinement dans le monde entier finiront par tuer plus de personnes que le coronavirus lui-même.

“Nous nous attendons à 400 000 décès supplémentaires dus au paludisme et au VIH cette année sur le seul continent africain”, a déclaré M. Muller, ajoutant qu’”un demi-million de plus mourront de la tuberculose”.

Les commentaires de M. Muller sont arrivés des mois après qu’une étude qui a fuité du ministère allemand de l’intérieur a révélé que l’impact de la fermeture du pays pourrait finir par tuer plus de gens que le coronavirus, car les victimes d’autres maladies graves ne reçoivent pas de traitement.

Une autre étude a révélé que les mesures de confinement “détruiront au moins sept fois plus d’années de vie humaine” qu’elles n’en sauveront.

Le professeur Richard Sullivan a également averti qu’il y aura plus de décès par cancer au Royaume-Uni que le nombre total de décès par coronavirus en raison de la restriction de l’accès aux dépistages et aux traitements résultant du confinement.

Ses commentaires ont été repris par Peter Nilsson, professeur suédois de médecine interne et d’épidémiologie à l’université de Lund, qui a déclaré : “Il est tellement important de comprendre que les décès dus au COVID-19 seront bien moins nombreux que les décès causés par le confinement de la société lorsque l’économie sera anéantie”.

Selon le professeur Karol Sikora, un oncologue consultant du NHS, il pourrait y avoir 50 000 décès supplémentaires dus au cancer en raison de la suspension des dépistages de routine pendant le confinement au Royaume-Uni.

Les experts ont également averti que le confinement entraînera 1,4 million de décès dans le monde en raison d’infections tuberculeuses non traitées.

Comme cela a déjà été souligné, un consortium d’analystes de données en Afrique du Sud a découvert que les conséquences économiques du confinement du pays entraîneront 29 fois plus de décès que le coronavirus lui-même.

L’Australie : La seule menace plus grande que le coronavirus est la liberté d’expression sur Internet

 

La police fédérale australienne constate une augmentation de la radicalisation agressive des jeunes sur Internet, dans un contexte de menace croissante de l’extrémisme de droite.

Lors de sa comparution devant une commission du budget du Sénat mardi, le commissaire adjoint de l’AFP Ian McCartney a déclaré que l’extrémisme de droite continue de présenter une menace “réelle” et “permanente” qui peut cibler les jeunes.

“Nous avons affaire à des personnes qui sont soit radicalisées dans le monde réel, soit radicalisées en ligne”, a-t-il déclaré.

“Nous constatons maintenant qu’en termes d’extrémisme de droite, ce qui nous préoccupe, ce sont les jeunes qui se radicalisent en ligne – de manière très agressive en rapport avec l’extrémisme de droite”, a-t-il déclaré.

Les agences de sécurité australiennes ont depuis un certain temps mis en garde contre le danger croissant que représente le fait que les extrémistes de droite deviennent plus organisés et plus actifs en Australie, grâce à leurs activités de surveillance.

Dans son témoignage, le commissaire adjoint McCartney a déclaré que l’AFP continue également de voir se multiplier les enquêtes sur les groupes d’extrême droite.

Mais il n’a pas révélé de chiffres exacts, arguant que cela pourrait compromettre les affaires en cours.

“Nous avons constaté une augmentation, nous considérons qu’il s’agit d’une menace réelle et permanente … donc pour nous, c’est une charge de travail croissante”, a-t-il déclaré.

M. McCartney a déclaré que le terrorisme d’inspiration islamique continuait à être la plus grande menace, avec Sydney et Melbourne au centre de cette activité.

Mais il a ajouté que la menace demeure dans tout le pays, en raison de la tendance de l’extrémisme de droite à se propager en ligne.

“Ce que nous voyons avec l’extrémisme de droite, en particulier avec l’effet et la puissance d’Internet en termes de ces sites, il est évident qu’il est plus répandu dans toute l’Australie”, a-t-il déclaré.

L’agence d’espionnage nationale ASIO a signalé que l’extrémisme violent d’extrême droite représente désormais jusqu’à 40 % de sa charge de travail en matière de lutte contre le terrorisme, passant de 10 à 15 % avant 2016.

Le directeur général de l’ASIO, Mike Burgess, a déclaré plus tard au comité des estimations du Sénat que son agence avait détourné des ressources supplémentaires pour faire face à l’évolution de la menace, en particulier pendant la pandémie de COVID-19.

“Beaucoup de ces groupes et individus se sont emparés du COVID-19, estimant que cela renforce le récit et les théories du complot au cœur des idéologies”, a-t-il déclaré.

“Ils considèrent la pandémie comme la preuve de l’échec de la mondialisation, du multiculturalisme et de la démocratie et la confirmation que l’effondrement de la société et une guerre raciale sont inévitables”.

Traduction de SMS News par Aube Digitale

Catégories :REBLOG

2 réponses »

  1. L’Australie gagne au loto…Faut dire qu’il était truqué…

    Ami, entends-tu le vol noir des corbeaux sur nos plaines,
    Ami, entends-tu les cris sourds des pays qu’on enchaîne ?
    Amis, entendez-vous la chevauchée des Walkyries qui annonce la grande partition wagnérienne.
    Les quatre cavaliers de l’Apocalypse sellent leurs chevaux et fourbissent leurs armes!
    « Ohé partisans, ouvriers et paysans, c’est l’alarme ! »
    Aborigènes, Australiens, genre humain dans sa totalité et malheureusement animal assisteront au plus grand concert jamais offert. Nul doute que nous ne serons pas sous les feux d’un épiphénomène mais bien sous surenchères mondiales en cascades!
    Pour qui sait voire entre les images, beaucoup de films hollywoodiens nous ont montré notre futur sous clin d’yeux parfois très appuyés!
    Les jp morgan, rockefeller, rothschild, soros, bilderberger…Les descendants des illuminés de Bavière et la satanique couronne d’Angleterre -liés par la consanguinité- sont en perte de vitesse !
    Si j’en oublie sur le papier, qu’ils soient assurés que nous, partisans de toutes Nations, ne les oublieront pas sur notre ligne de mire, où qu’ils se planquent !
    Que Dieu affermisse nos bras!
    Le, la pédale covid sus(çe)-genrée tue par euthanasie globale, oubliant qu’il est impossible de parvenir à une extinction totale, ne serait-ce que celle des gueux; la nature ayant horreur du vide.
    Mais ils sont tellement cons, gouvernants australiens et ses séides casqués compris, que le boomerang aborigène ne leur sectionnera pas que les doigts!
    La jeunesse australienne aura-t-elle un « Mad Max » pour la conduire? Je la lui souhaite!
    Souhaitons qu’alors s’installe une véritable extrême droite populaire et mondiale, prête à purger la terre de toutes ces chiasses qui la tue!
    Dès lors, raisonner « extrême droite » en conclusion sera un incontestable syllogisme.
    Amis, avez-vous constaté que seuls des pays blancs sont sous couvre-feu, par des cons non confinés ?
    L’urgence est là! Raccourcissons, raccourcissons, qu’un sang impur abreuve nos sillons et n’oublions pas d’offrir au prince charles une dictature mondiale populaire sous forme de guillotine!
    Avez-vous remarqué à quel point le monde anglo-saxon dirigeant a semé la désolation sur tous les continents ?
    C’est tout un monde d’esclaves blancs qui se recroqueville sur lui-même, comme s’il allait mourir demain…

    J'aime

  2. Rencontrer une femme célibataire de ma région entre 21h ET 6h ?
    Je suis partant mais qu’elle ne s’imagine pas que je débourserai 135 roro et qu’elle sache que la matraque, c’est moi qui l’ai!
    Non mais!
    Fliquettes, faites vos ouvertures!

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s